Le délicat arbitrage entre avoir un corps musclé et gérer son vieillissement en bonne santé

Il existe deux écoles avec deux logiques différentes diamétralement opposées en tant qu'homme.

La première école consiste à ralentir au maximum son métabolisme de base de manière à optimiser le fonctionnement de son corps. Malgré la progression assez exponentielle des biotechnologies depuis quelques années, il n'existe à ce jour qu'une seule et unique manière de bien vieillir en bonne santé : c'est le régime basse calorie. Moins on consomme de calories et moins on encrasse la machine en la fatiguant inutilement.

L'inconvénient majeur du ralentissement progressif du métabolisme de base, c'est qu'on fond jusqu'à devenir rachitique, ce qui est loin d'être esthétique, surtout si on a envie de rester comestible aux yeux de la gente féminine.

La deuxième école par conséquence est celle du sport, du fitness et du développement musculaire. La prise de masse musculaire repose sur un régime protéiné peu compatible avec la santé surtout au niveau du foie et des reins, un contrôle presque scientifique des glucides et une accélération du métabolisme de base de 100 à 300 calories par jour excédentaire. Soit l'exact inverse du régime santé basse calorie.

Le dilemme est réel. Je m'y suis perdu pendant plus de un an.

J'ai passé trois ans à ralentir mon métabolisme de base entre 2007 et 2010. Depuis 4 ans, en 2014, j'ai pu largement expérimenter les bénéfices au niveau santé en étant plus jamais malade et au niveau ralentissement du vieillissement. J'ai aussi depuis 2008 couper intégralement la prise de soleil pour protéger la peau... seulement, je suis devenu petit à petit geôler comme une crevette asiatique... Je pesais 60kg pour 1,72m. J'ai bouffé ma masse musculaire petit à petit.

Je suis donc retourné en salle de muscu pour refaire du muscle. Et là, je me suis retrouvé en face de la big contradiction.

Réaccélérer le métabolisme ou pas ? J'ai pendant plus de un an fait de la muscu sans aucun résultat apparent à part le développement de ma tonicité et force musculaire. Je ne gonflais absolument pas car je ne mangeais pas assez.

Au bout d'un moment, j'ai craqué. J'ai mangé plus.

Ce que je me suis aperçu, c'est que mon corps après 7 ans de restriction calorique créait très rapidement de la graisse dès que j'apportais un excédent de calories au quotidien. Je n'entre pas dans les cases des gens normaux. J'ai essayé d'augmenter la part des protéines, mais je me suis rapidement mal senti. J'ai essayé la hausse des glucides et j'ai tout pris dans le bide pour parler clairement. Je suis monté à 68kg en 1 an et demi.

La solution a finalement consisté à sécher à nouveau tout en maintenant un programme intense de 5 séances de 30 minutes de sport par semaine, trois séances de muscu pure et deux séances de cardio.

Parallélement, j'ai optimisé l'alimentation pour installer un rythme de croisière. Je suis parvenu à trouver un compromis où j'apporte à mon corps un tout petit excédent de calories à mon métabolisme de base très réactif et où je choisis des aliments santé, essentiellement des crudités et des fruits, avec un complément en acides aminés chaque jour.

Lu 3141 fois Dernière modification le samedi, 15 mars 2014 14:37

Voir tous les articles de Charles Dereeper