Le film MON INCONNUE qui illustre les leçons de vie que j'applique depuis 30 mois

Cela faisait pas mal de temps que mon entourage me conseillait de voir le film MON INCONNUE.

Je traînais la patte parce que les réalisateurs français m'insupportent au plus haut point au niveau du narratif, le réalisme étant manifestement une denrée totalement secondaire au cinéma français.

Je n'ai pas aimé la réalisation pour MON INCONNUE. Pas de surprise.

En revanche, le scénario mérite un édito. Il déboite. La France a des idées mais ne sait pas les concrétiser... 

J'ai trouvé vraiment énorme de superposer deux scénarios de vie pour un couple avec les mêmes ingrédients SENTIMENTS mais une forme totalement différente et inversée pour le couple.

Je reste fasciné par le lien ESPRIT / MATIERE. La manière dont nous créons nos vies, comment nous incarnons nos sentiments dans la matière, le poids des liens humains dans nos résultats.

MON INCONNUE illustre parfaitement la vie humaine. 

Prenons la femme. Vie 1 en échec ou vie 2 en succès, elle est insatisfaite. Donc le résultat dans la matière ne compte pas. 

Nos sociétés occidentales ont des metrics pour nous aider à jauger nos vies TOTALEMENT faux. La reconnaissance sociale qui nous occupe 90% de notre emploi du temps en tant qu'humain déficient en valeur, confiance et amour de soi est basée sur du matériel comme l'argent, le pouvoir, le sexe et la beauté, la création d'une famille (alors qu'il n'existe aucun texte philo, spirituel, psy dans toute l'histoire qui conseille de marier une femme et faire des enfants pour résoudre ses déséquilibres perso, 100% des écrits montrant que tout se passe à l'intérieur).

En réalité, nous devrions toucher des gains de reconnaissance quand nous parvenons à l'harmonie à l'intérieur, quand nous devenons plus sage, quand nous nous sentons remplis et satisfaits, quand nous évoluons au niveau des sentiments en recodant partiellement ou totalement la prison de l'enfance et donc en s'affranchissant en partie du karma.

Dans notre monde moderne, tout le monde s'en branle, de ce que ressentent les autres. Y a aucun bénéfice à part pour soi à maturer. Ce qui compte, ce qui draine presque l'intégralité de notre emploi du temps donc de notre énergie (ils doivent s'arracher la tête au dessus sérieux) c'est AVOIR. Nous existons dans le regard des autres quand nous accumulons des avoirs divers et variés, ce qui ne résoud absolument pas l'équation de nos vies.

Je ne connais que 3 personnes autour de moi qui ont vraiment conscience qu'une femme, du pognon... et toute la liste ne peut pas impacter ce qu'on ressent. 99% des gens que je connais subissent leur réalité. Ils s'estiment victimes ou ont de la chance. Le hasard règle les maladies, les évènements ou leur état d'être. Et il ne faut pas s'aviser de leur expliquer que leur réalité dans la matière reflète à 100% leurs sentiments. Sinon je me fais couper la gorge. Pour les humains, ils ressentent en réaction à la réalité dans la matière.

Manifestement, le scénariste de MON INCONNUE ne croit pas une seconde à cette version de la vie. Car tout le film illustre que nous sommes nos sentiments et peu importe les évènements dans la réalité qui peuvent se conjuguer sous toutes les formes. On voit d'ailleurs l'homme chercher les points communs dans la réalité des deux expériences de vie pour trouver un repère. Toutes ses tentatives échouent. Et en même temps, tous les points clefs, donc tous les sentiments identiques dans les deux vies trouvent le moyen de se manifester.

En plus, ce que j'ai aimé, c'est que le scénariste juxtapose parfaitement que notre réalité dans la matière tient à un fil qui est nos relations les plus directes qui ont un certain pouvoir pour impacter nos résultats. Ce qui rejoint mon idée que nos sentiments génèrent nos relations qui génèrent nos avoirs dans la matrice.

L'hyper responsabilité de soi à 100% débute quand on commence à s'observer et qu'on cherche à vraiment comprendre comment nos vies s'imbriquent, se fabriquent et peuvent être modifiées si on en a l'envie. C'est tout ce parcours que j'ai exposé dans le groupe STRATEGIE DE VIE PRO ET PERSO http://formation.objectifeco.com/apprendre-ne-pas-rater-sa-vie-charles-dereeper/ pendant 50h de vidéos. C'est une voie ingrate, longue, lente, difficile, compliquée à assumer socialement qui a le mérite de payer à long terme. Car au final, le seul moyen de trouver la paix consiste à se reconnaitre soi même et s'affranchir de la matrice et sa matière basse fréquence organisée par les énergies noires qui contrôlent notre monde.

Au final, le grand grand paradoxe de la vie est qu'on cherche à s'améliorer à l'intérieur de soi pour FAIRE dans la matière ensuite... alors qu'en s'améliorant à l'intérieur, on perd tout appétit pour le FAIRE, libérant ainsi la possibilité de FAIRE justement, de réussir alors qu'on y attache presque plus aucune importance. En langage simple, on obtient ce dont on se fiche et on n'obtient pas ce qui compte parce que cela compte. MON INCONNUE tente de nous en convaincre. Perso j'ai déjà signé ce contrat là même si ca m'arrache la gueule régulièrement et que je zigzague avec...

Charles

Lu 288 fois Dernière modification le lundi, 28 octobre 2019 18:20

Voir tous les articles de