Les 3 acides aminés qui aident à mieux vieillir. La bonne nouvelle est qu'ils sont faciles à trouver dans le commerce.

Ce n’est plus un secret, la recherche de la fontaine de Jouvence a progressé à grands pas. De Google, avec la création de Calico, en passant par la société Human Longevity Inc, créée par Craig Venter, beaucoup misent sur les biotechnologies bien financées pour gagner la course contre la mort !

 

 

 

Découverte

Il semble qu’une petite équipe de chercheurs de Zurich ait pris les devants en annonçant qu’ils avaient isolé un groupe de gènes modulant le processus de vieillissement.

Ces chercheurs ont sélectionné trois animaux de biologie largement disparates : le nématode (vers rond invisible à l’œil nu), le poisson zèbre et la souris commune. Ils ont ensuite recherché un ensemble commun de gènes qui pouvaient influencer leur vieillissement.

Ils ont dû comparer environ 40 000 gènes ! Autant dire chercher une aiguille dans une botte de foin !

En utilisant des modèles statistiques, les chercheurs ont étudié le croisement des gènes qui ont évolué de la même manière au cours des différentes étapes de la vie des trois animaux.

 

genes

 

Sur 40 000 gènes partagés par les organismes, ils en ont identifié un en particulier : le BCAT-1 qui semblait  avoir des effets disproportionnés sur le vieillissement.

Lorsqu’ils ont bloqué l’effet de ce gène, la durée de vie moyenne du nématode a augmenté de 25% !

L’inactivité du gène BCAT-1 a déclenché une cascade moléculaire de signalisation qui a entrainé une augmentation de la longévité. Mieux encore, le même processus a augmenté  également la vitalité du vers nématode ainsi  que son cycle de reproduction.

 

Conclusion

 Non seulement les vers ont vécu plus longtemps mais ils ont rajeunis !!

Une semblable réaction, quoique moins prononcée, a été obtenue en augmentant la quantité de chaines ramifiées des acides aminés dans l’alimentation.

Michael Ristow, le coordinateur de l’étude de Zurich, pense que le même mécanisme se produit chez l’homme.

Bien qu’il soit prématuré de commencer à prendre des méga doses  d’acides aminés  comme L-Leucine, L-Isoleucine et L-Valine, il est à noter qu’ils sont déjà utilisés pour le traitement des lésions du foie et sont également ajoutés à de nombreux produits de nutrition sportive.

 

entrainement

 

On est donc sur le bon chemin pour que cette fameuse et tant convoitée fontaine de jouvence ne soit plus un mythe !

 

 

Lu 1596 fois Dernière modification le samedi, 19 mars 2016 08:29

Voir tous les articles de Nicole