Les nouvelles recherches en cours sur la transplantation de cheveux : les chauves peuvent espérer !

La lutte contre la calvitie mobilise de nombreux scientifiques à travers le monde. Plusieurs avancées dans ce domaine permettent de redonner espoir à  ceux particulièrement touchés par ce phénomène. Un nouveau dispositif de pointe pour la restauration des cheveux a attiré notre attention.

 

La rencontre

Le docteur Parsa Mohebi, fondateur de Parsa Mohebi Hair Restoration,  premier président du comité de recherche FUE (Extraction de l’unité folliculaire) et créateur de plusieurs méthodes de restauration de cheveux, fournit des techniques les plus avancées dans le domaine de l’alopécie.

 

parsa slider2aa

 

Il a récemment travaillé avec les créateurs du système de robotique ARTAS (système robotisé de transplantation des cheveux).

ARTAS est l’une des techniques actuelles les plus avancées dans le domaine de la restauration de cheveux. Cette méthode utilise un bras robotique guidé par l’image ainsi que des logiciels d’imagerie spéciale, pour récolter des greffes folliculaires sur une base individuelle précise.

L’utilisation de plusieurs caméras permet au chirurgien, au cours d’une procédure, de visualiser les images vidéo microscopiques des unités folliculaires du patient.

 

robot-artasnn

 

 

Les images identifient les poils des donateurs sur l'arrière et les côtés du cuir chevelu, grâce à une caméra microscopique 3D.

 

Comment ça marche exactement ?

 

Tout d’abord, le chirurgien détermine et marque la zone donneuse (zone permanente), sur les côtés et à l’arrière du cuir chevelu.

 

donor-highlightcv

 

 

Après l’application d’un produit engourdissant, le patient est placé en position assise et pose son visage sur un oreiller adapté pour une stabilité et un confort maximum.

 

artas2pp

 

Ensuite, on place un tendeur sur la zone donneuse pour stabiliser la peau pendant l’extraction.

Pendant ce temps, les caméras du système ARTAS capturent les différentes images vidéo microscopiques des unités folliculaires du patient.

Les cheveux sont ensuite facilement identifiés par la caméra en 3D du robot  qui surveille  et calcule en permanence les angles de sortie de chaque follicule. Ces angles ne sont pas les mêmes dans les différentes parties du cuir chevelu.

 

hqdefaultxx

 

Les logiciels ARTAS identifient et calculent  les caractéristiques des cheveux : nombre, angle de sortie, direction et densité globale dans chaque zone. Les informations recueillies sont traitées avec l’algorithme d’ARTAS et génère un plan pour la récolte de follicules avec une grande précision.

Le médecin et le personnel médical peuvent à tout moment,  faire des ajustements pour affiner le processus.

 

Les conclusions

Le système robotique de récolte de cheveux ARTAS est un dispositif de pointe qui améliore la sécurité et la précision des procédures.

Cette nouvelle méthode est trois fois plus rapide qu’une méthode manuelle. La vitesse accrue combinée à l’habileté  et à la précision du robot permettront de servir davantage de patients et d’obtenir un résultat final beaucoup plus efficace.

IMG 0575cc

 

Le docteur Mohebi et son équipe espèrent que ces nouvelles technologies offriront  aux patients une meilleure qualité d’intervention et surtout leur permettra de restaurer leur estime de soi !

 

 

 
Lu 1481 fois Dernière modification le vendredi, 01 avril 2016 19:49

Voir tous les articles de Nicole