Les tilapias que mangent vos enfants sont fabriqués avec des excréments...

Il existe aujourd'hui dans le monde un vrai problème pour se fournir en bonnes protéines. Nous sommes en tant qu'humain des chasseurs cueilleurs. Pour des raisons pratiques et sociales, nous avons muté nos régimes alimentaires vers les céréales et légumineuses, mais la vérité, c'est que nous sommes génétiquement et naturellement fait pour avaler des protéines avec des fruits, des crudités et des légumes.

 

Notre besoin en protéines est vital. En plus, on en tire les acides aminés essentiels qu'on ne peut pas fabriquer par nous mêmes et qui doivent être apportés de l'extérieur par l'alimentation.

 

Les oeufs ont été diabolisés de manière absurde

 

Le souci, c'est qu'en dehors des oeufs dont on peut facilement contrôler la fabrication, il est de plus en plus dur de trouver de la protéine animale de qualité. Et quand la qualité est là, les prix explosent littéralement, rendant la production difficile par manque de consommateurs suffisamment capitalisés.

 

Les protéines végétales sont faciles à trouver, mais elles viennent avec les céréales et légumineuses qui sont des bombes à glucose, donc à graisse. Moi, avoir une apparence FAT, c'est pas ma came.

 

Dans la logique assez destructive de faire baisser au maximum les coûts de fabrication de la nourriture humaine, le monde actuel a misé sur le tilapia, un poisson incroyablement sympathique, une sorte de machine increvable capable de survivre dans les pires conditions de vie. Bien pratique pour faire du pognon le copain tilapia...

 

Je parle en connaissance de cause, j'en ai 98 dans ma petite marre du Costa Rica. On en avait mis 103 tout bébé. Mais au bout de deux ans, un petit alligator traînait au milieu des canards. On ne voyait plus aucun tilapia apparaître à la surface. En plus, il y avait une tortue sauvage. Bref, on a fini par conclure que les tilapias avaient trépassé et on a arrêté de leur filer du riz maïs cuit... Un jour, n'étant pas fana des alligators, je donne mon accord pour vider la marre et la nettoyer, tout au passage en expropriant le bébé alligator qui m'inspirait très moyennement confiance. A notre grande stupéfaction, on a comptabilisé 98 tilapias. Ils avaient tous survécu et grossi, 6 inch en moyenne. Ce sont des machines à survivre hallucinantes. Ils se planquaient dans le fond de ma marre, en mangeant les végétaux qui tombaient dedans.

 

L'industrie agro alimentaire s'est emparé du phénomène et depuis une décennie, le tilapia est devenu le poisson consommé numéro un dans le monde. Il est partout, y compris dans les plats surgelés, les cantines des enfants des écoles du monde entier, en sushi dans les resto japonais...

 

Les producteurs leur filent littéralement de la merde à  bouffer, des excréments d'autres animaux, des déchets divers. Les chinois sont exportateurs numéro 1 mondial et ils rivalisent d'ingéniosité pour faire grandir ces petites bébêtes de tilapia pas chiants sans dépenser un radis...

Au Costa Rica où je réside une partie de l'année (et où je suis actuellement en train de vous écrire), des fermes de porcs se lancent en parallèle avec de l'aquaculture de tilapia. Ils prennent la merde des porcs, la font sécher, puis balancent ça direct dans les étangs. Pour les boeufs, les grandes compagnies de production d'ananas utilisent les têtes d'ananas gorgées littéralement de produits chimiques (elles plantent en effet jusqu'à 50.000 têtes par hectares), les découpent en mulch et nourrissent les boeufs avec qui se retrouvent littéralement empoisonnés. Que ce soient les tilapia ou la viande de boeufs, toute cette délicieuse et charmante production part nourrir les américains dont la moitié ressemble plus à des épaves humaines physiquement qu'à des humains. On se demande bien pourquoi hein... ?

 

Quand on dit aux parents français que leurs enfants avalent des poissons fabriqués avec des excréments pour qu'ils puissent payer moins cher et libérer du budget pour les "devices" électroniques, là, vous pouvez voir dans leurs yeux un sacré dilemme. Invariablement pourtant, ils donnent leurs accords... Ils ont juste besoin de trouver une excuse potable, genre, je ne peux pas faire autrement (traduisez, je ne peux pas faire autrement que laisser la société empoisonner mon enfant... alors que si on peut toujours faire autrement justement, ce n'est qu'une question d'engagement !)

 

Evidemment, quand on analyse en prise de sang ce qui se passe dans le corps humain après avoir ingéré du tilapia, on saute au plafond. Des études ont été faites au canada et aux USA. Omega 9 qui explosent, produits chimiques en tout genre, le coktail est édifiant.

 

Beaucoup de gens le savent, mais tout le monde la ferme. Pour une simple question de pognon comme d'habitude. Faut pouvoir payer un IPHONE à tous derrière... Imaginez si le prix du tilapia est multiplié par trois pour cause d'upgrading de process de fabrication ? C'est la guerre.

 

Allez, militons tous ensemble. Du tilapia dégueu pour tous et un SAMSUNG avec ! Du tilipia dégueu pour tous et un SAMSUNG avec !

 

Répétons.

 

Charles Dereeper

 

 

Lu 9837 fois Dernière modification le mardi, 06 mai 2014 16:32

Voir tous les articles de Charles Dereeper