Maigrir après 40 ans en faisant du cardio ? La belle histoire... Avez vous conscience des chiffres ?

Partout sur le net, même sur les grands sites à large audience et donc à influence maximale, nous pouvons lire qu'il faut faire de la cardio pour maigrir.

 

Je ne sais pas si les gens savent bien calculer ou s'ils savent de quoi ils parlent.

 

J'ai lu récemment dans le livre de Julien Venesson PALEO NUTRITION qu'un body builder avec 8% de graisse disposait encore de 20 à 25.000 calories de réserve à brûler. Des gars à 8%, yen a pas des masses. C'est déjà une sacrée performance le 8% ! En dessous de 8%, c'est la compétition à l'échelle mondiale. Le genre de défi que je ne me lancerais jamais... Surtout après 40 ans...

 

creatine

 

Traduit en chiffres, pour nous les communs des mortels normaux non bodybuildés sans abdo apparents qui excitent la gente féminine (pffff y a plein d'autres parties du corps, pourquoi cette obsession du 6 packs, le truc le plus dur à obtenir, bande d'ingrates), cela signifie que nous avons devant nous un stock de 50.000 à 75.000 calories en réserve adipeuse immédiat à dissoudre, sans même parler d'avoir un corps de body builder et sans parler des personnes en excès de poids qui elle ont autour de 150.000 à 200.000 calories en trop !

 

Faire de la cardio pour maigrir qu'ils nous racontent tous... la belle histoire. Laissez moi vous la conter même si je précise que je fais 3 à 4 séances par semaine de cardio à titre perso car comme le disait récemment Mel Gibson dans une interview aux US, "on a toujours deux ou trois babioles à brûler..."

 

1 minute de cardio en vélo elliptique au maxi de la résistance brûle environ 10 calories.

 

Si on fait TOUS LES JOURS, disons 25 jours par mois, 30 minutes de cardio en vélo, on obtient pour un mois 7500 calories dépensées.

 

Notez bien. Il faut absolument et impérativement conserver l'apport calorique par jour stable et identique à avant, alors que chaque jour, il faut pédaler et produire un effort qui créé à la fin un appel d'air sur le métabolisme de base en l'accélérant. C'est ce déficit qui fait maigrir !

 

Mais acceptons l'idée qu'on soit capable de résister à la faim chaque jour, en consommant des BCAA par exemple avant et pendant (10 grammes) et une petite dose de 10 grammes de protéines en poudre, genre un hydrolysat de protéines rapidement absorbables.

 

Pour consommer les 50.000 calories qu'on a en trop stocké sur notre corps, avec un déficit de 7500 calories par mois à raison de 25 séances de 30 minutes de cardio au maxi de la résistance, il faut 7 mois entiers d'efforts et de stabilité calorique !

Imaginons qu'on souhaite brûler juste deux kilos histoire d'affiner la silhouette ?

 

Résultat : 18.000 calories de déficit, soit 70 jours à pédaler tous les jours !

 

Très franchement, nous sommes tous instables dans nos comportements. On fait des écarts. On boit. Pour des raisons sociales, anniversaire, Noël, fêtes diverses, on prend des charges caloriques régulièrement. Tout ceci repousse l'échéance. Par rapport à la théorie, il est loin d'être inutile de surpondérer ces chiffres de 20% pour être réaliste et anticiper l'avenir correctement.

 

Il n'est pas exagéré de dire qu'il faut au moins 10 à 12 mois de cardio, presque tous les jours pour parvenir à un résultat concret pour les gens trop gros ! D'autant que beaucoup n'ont pas 50.000 mais 75.000 calories ou plus à consommer !

 

J'ai rencontré extrêmement peu de gens dans ma vie capables de s'engager dans un effort sportif de un an continu et quotidien. Très peu ! La très grande majorité lâche avant. Tout simplement parce qu'elle ne calcule pas l'équation calorique du départ et ses enjeux en terme de temps ! Devant l'absence de résultat concret après plusieurs semaines, le moral baisse et l'aventure se termine. Les plus motivés passent le cap des premiers mois... alors qu'il faut tenir au moins 3 trimestres pour voir les effets !

 

Que pensez alors des programmes américains qui promettent de vous faire fondre en 60 jours chrono comme INSANITY par exemple ?

 insanity2

L'idée, c'est que vos 10 ou 15kg de trop sont censés disparaître en créant un déficit calorique obtenu de manière très violente tout en contrôlant la diète de l'autre côté, donc ce que vous avalez.

 

Acceptons que 10kg représentent 95.000 calories stockés. Divisés par 60 jours, cela fait un déficit de 1600 calories par jour à entretenir sur une durée de 60 jours !!!!! (Chiffres extraits d'études de 2012 qui montrent que pour perdre 1 kg, il faut se délester de 9400 calories masse grasse)

 

Est ce crédible ? Combien y parviennent réellement ? Quelles sont les conséquences sur la santé en terme de radicaux libres ? L'excès de sport et d'efforts se révèlent dans toutes les études assez négatifs. Au delà d'une heure par jour, on se met à stresser l'organisme qui ne réagit pas super bien...

 

Si vous mangez normalement 2000 calories par jour (les riquains en mangent peut être 2500 / 3000 en moyenne pour devenir énorme), cela signifie que le déficit créé est de 80% sur les apports caloriques.

 

80% !!!!!!!!

 

Qu'en penser ? Même si mes chiffres sont approximatifs, on a une idée des enjeux. Perso, je passe mon tour... je ne me lancerais jamais dans un tel programme. Je préfère un effort de longue durée à coup de 200 ou 300 calories par jour, tranquillement, sans effet secondaire pour la santé !

 

Dans tous les cas de figure, contrôler son poids, sa masse graisseuse et son nombre de calories exige d'adopter une stratégie à long terme à horizon un an minimum. Tout le délire des promesses des régimes court terme ne sont pas jouables. Ils répondent à la faignantise naturelle de l'être humain et à son aptitude à gober les plus grosses salades (les Grecs viennent récemment d'élire un partie d'extrême gauche sur la promesse qu'ils vont arrêter de rembourser les dettes internationales... On parie combien que cela n'arrivera jamais ? Et pourtant ces couillons de grecs ont gobé collectivement une énorme salade bien verte...! Une de plus à l'échelle mondiale dans la très longue liste...).

 

Dès lors qu'on cherche un résultat concret, solide, durable, accompagné d'un bénéfice santé, c'est littéralement un chemin de croix qui nous attend. Et il est long le chemin à parcourir... Donc, soit on s'organise en sachant de quoi il en retourne, en montant sur son vélo chaque jour en sachant que le résultat final sera visible un jour on sait pas quand dans très longtemps, mais que finalement, ce qui compte, c'est de le faire chaque jour pour son bien être, soit on s'agite à court terme, n'importe comment, pour finalement tomber dans les 95% des gens qui échouent et qui finissent même par grossir au delà du poids de départ 5 ans après, après s'être agité...

 

Charles Dereeper

 

Lu 9826 fois Dernière modification le mercredi, 28 janvier 2015 00:14

Voir tous les articles de Charles Dereeper