Naviguer au jeu de la vie... une science inexacte !

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais...

Si vous discutez avec un psy, un philosophe, une personne éclairée ou même un mystique, il va invariablement ouvrir des portes en vous et en fermer d'autres. Car comme tous, malgré un niveau de conscience plus élevé, d'expérience ou de connaissance, les humains sont enfermés dans le piège de leur vécu et modélisent sans introduire assez de variables et surtout d'occurrences. En outre, c'est totalement étonnant de voir les cerveaux fonctionner sans la big picture, sans la notion de grandes masses, totalement déconnectés de la réalité pour tordre et imposer son illusion. Donc même les mecs les plus puissants se manipulent eux mêmes et se trompent régulièrement.

Combien de fois ais je senti des trucs au fond de moi dont j'étais sûr malgré que cela semblait totalement loufoque. A chaque fois, j'ai consulté mon réseau d'une dizaine de personnes pour tester. J'ai abandonné l'hypothèse à leur contact... et 6 / 12 mois plus tard, trop d'expériences m'ont remis sur le chemin de mon hypothèse initiale totalement loufoque qui finit par triompher.

Et combien de fois, je me suis planté à ne pas écouter mon réseau...

Sans les autres, il est presque impossible de progresser mais avec les autres, on perd également énormément de temps...

Le jeu de la vie se complique encore quand on commence à maîtriser le refoulement et surtout l'envers du décor à savoir ce que l'âme est venue expérimenter sur terre et le karma attaché à nos ancêtres et notre ADN, les boucles émotionnelles familiales qui se répètent de générations en générations, les humains adorant se reproduire avant de se nettoyer, espérant et même étant convaincus que eux enfin ne referont pas pareil que leurs aînés... ce qui n'arrive à peu près jamais... gare à celui qui comme moi estime qu'il vaut mieux attendre avant de se reproduire. Les regards que j'ai obtenu dans ma vie avec cette phrase. hahahahaha... du genre, pour lui on peut rien faire, il est foutu hahahahaha

Derrière toute occurrence de vie, il y a un message purement émotionnel. La plupart des humains passent à côté et finissent sur le long terme à l'hôpital puisqu'il n'y a pas d'autres moyens alors de les arrêter dans leur aveuglement que la maladie ou l'accident.

J'ignore à ce stade de ma vie si les humains ont la possibilité de littéralement lever l'intégralité de l'aveuglement. Partiellement, c'est certain. Mais intégralement ?...

Par conséquent, on ne sait jamais à 100% si nous sommes en train de vivre une boucle de l'inconscient destinée à nous faire tourner en rond parce qu'on ne veut pas prendre la leçon de vie ou si réellement nous sommes en train de vivre une expérience qui fait avancer. C'est très très compliqué de se faire confiance à moins de ne pas se connaître et d'avoir une confiance "aveugle" en soi, mais là, on verra plus bas, avec cette option, la punition finit toujours par tomber sur le même format.

J'ai remarqué avec les clients de mon groupe que tous intégralement sont tentés à un moment crucial de leur vie.

Le résultat du chemin de vie ne tient bien souvent qu'à quelques choix cruciaux. Sur ces points charnières, il y a plusieurs routes devant nous.

Soit on choisit l'aveuglement, donc la tentation ce qu'on appelle souvent la passion, soit on choisit la voie de la vérité et l'authenticité qui a tendance à régulièrement puer du cul au début quand on s'y engage.

Au final, on se retrouve donc en face des pièges des autres humains qui tentent de nous éclairer mais qui peuvent nous égarer. On joue à cette option, car on peut aussi profiter de leur clairvoyance. Les taux de succès et d'echec varient en fonction des sujets et des individus. Et on a aussi la possibilité de se piéger soi même ou au contraire de faire des choix stratégiques avisés qui payent sur le long terme, bien qu'il faille renoncer à court terme à la satisfaction immédiate.

Venons en à l'option choisie massivement qui est...

Un bon paquet d'humain sont sous pilote automatique, évitant de se prendre la tête avec les options que j'expose.

Ils finissent tous invariablement à la case hôpital en chialant sur leur lit de cancéreux sur les erreurs quand il est bien trop tard. Quand ils en sortent, c'est généralement pour monsieur picole méthodique injection d'alcool dans le sang par tranche de 24h (il suffit de consulter les stats des assureurs pour tomber à la renverse. Une écrasante majorité des populations ne sont tout simplement JAMAIS A JEUN sur 24h glissant. La phrase la plus drôle, c'est HA NON, moi je bois pas d'alcool, je me contente d'une bière tous les soirs...) et pour madame, cacheton anxyolitique / anti depresseur... sans compter que monsieur et madame avalent en masse des anti douleurs et des cachets pour l'estomac et j'en passe, conséquence directe des autres cachets. Bref un horrible engrenage... qui démarre toujours par... je ne me prends pas la tête avec la vie et moi... et saisir en temps réel ce que je ressens sans le penser et le détériorer par le mental.

Il n'y a pas de porte de sortie dans ce bordel de la vie sur terre. On est obligé de se tromper, de se retromper et nous avons aussi le droit... de nous planter massivement.

Nous avons tous terriblement envie de profiter de notre vie, de réussir, de jouir... mais au final, il faut être lucide, derrière nos mensonges et nos fuites... on échoue tous massivement.

Le truc qui m'a demandé énormément d'effort, c'est de comprendre que c'est normal et le but même de la vie derrière l'illusion de la matrice... j'ai fini par lâcher l'affaire. On peut optimiser mais le tracé de la vie n'a pas l'air d'être vraiment négotiable, n'en déplaise à Matt Damon dans THE ADJUSTMENT BUREAU (cela dit, je rêverais de Emily Blunt dans mon tracé de vie hahahhaha... j'ai depuis toujours un gros gros faible pour les actrices anglaises rouquines).

Comprendre que l'expérience compte plus que le résultat, ce fut pour moi une odyssée de 25 ans pour l'admettre. J'étais bouché appliquant une approche militaire sur ma vie pro et perso. Certes le résultat positif est sympa, mais comme je le disais ci dessus, nous ne sommes pas libres à partir d'un certain niveau. Le résultat ne nous appartient plus. Un grand plan semble exister dont nous ne sommes que des microscopiques poussières.

Grosso modo, avant 2018, je croyais dur comme fer que n'importe quel humain upgradé pouvait transformer une golf GTI en Porsche 911 Turbo. Mais à force de brasser des chemins de vie des clients et des témoignages lecteurs ou de mon entourage, je me suis pris un mur en pleine gueule. Les forces de la vie nous contrôlent bien au delà de ce que nous imaginons. Qui plus est, je ne suis pas du tout new age et dev perso et encore moins spiritualité qui est la plus grosse fumisterie que je connaisse, la voie royale des fuyards à neurones... le monde de l'énergie dans les autres dimensions ( je vous rappelle que la masse de la terre ne correspond pas du tout, dans le genre un rapport de un à dix, à la masse des atomes... et que donc, y a autre chose qu'on ne sait pas appréhender à ce stade), je ne le vois pas comme un machin tout rose, tout plein de lumière blanche où le gentil dieu nous entoure de son amour infinie (amour d'ailleurs qu'on peut sentir par le chakra 7). Non, ce qui m'apparaît être la vérité est que le monde de l'énergie n'est ni plus ni moins que ce que nous avons dans la matière, c'est à dire que tout le monde à l'infini se fout sur la gueule, que ce soit les galaxies, les planètes qui explosent et disparaissent, la croissance et la destruction, les énergies, les âmes, les dieux et demi dieux qui se font le cul à tour de rôle... Tout le monde veut niquer la femme du voisin et bouffer et dans son assiette. L'astral est rempli de trucs dégueulasses. Il se dit que le diable est dimension 6, donc 3 niveaux au dessus du nôtre. On a déjà la certitude que c'est dégueu très loin au dessus de notre niveau...

On nous vend à tous une belle vie, mais la plupart des vies sont moches dans la réalité crue... à moins de regarder juste la qualité de l'expérience et en détournant le regard du cul de la voisine qui a l'air méga bouillante ou des centaines de milliards (sur les 80.000 milliards de PIB annuel mondial) que tous les batards escroquent à longueur d'années en exploitant l'illusion et la tentation de notre pauvre humanité...

Charles

Lu 459 fois Dernière modification le mardi, 30 juillet 2019 19:43

Voir tous les articles de