Pourquoi les élites nous gèrent elles si mal ? Que veulent elles ?

Question.

Bonjour, je ne comprends pas quel est le but de nos élites. Je vois bien que la destruction avance, mais je ne saisis pas pourquoi. Suite à votre synthèse écrite dans cet article http://www.objectifeco.com/economie/politiques-economiques/liberalisme/un-bon-petit-edito-a-la-dereeper-celui-la-c-est-cadeau-juste-pour-vous.html

j'aimerais connaître votre opinion plus détaillée. Je suis paumé. Un gros merci pour tout ce que vous faîtes. Il y a une partie de vous mercantile, mais je sens également une partie de vous totalement pure, rare, généreuse, authentique. Vous êtes un étrange phénomène si vous me permettez. Toujours là où il n'y a personne à mettre des mots dans un sens inhabituel, éclairant.

 

La réponse sera longue...

Un homme ne peut pas comprendre son présent si son passé est faux. Les élites nous détruisent à petit feu en stimulant le chaos car ce sont des êtres basses fréquences. La terre doit être considérée comme une usine à créer de l'énergie basse fréquence, comme la peur, la haine, la colère, la terreur, les angoisses, le désespoir. Toutes les émotions humaines ont des fréquences uniques. C'est prouvé. Des chercheurs ont collé des capteurs sur des humains et ont quantifié la fréquence de chaque émotion. On sait que la vie peut se passer d'énergie via l'alimentation physique et utiliser l'énergie sous sa forme pure. Donc si nos maîtres ont faim ils bouffent et comme ces maîtres sont des êtres négatifs, ils ont besoin de bouffer de la merde.

Quand on étudie l'histoire, on saisit que la guerre a surtout pour but de déglinguer les ADN humains trop évolués et détruire la connaissance et la culture des peuples. Je rejoins totalement Poutine qui comme Hitler ou Napoléon a très très bien saisi ce qui se passe actuellement dans l'opération de destruction de l'homme blanc. Comment voulez vous que des humains évolués produisent des émotions basses fréquences ?

Il faut élever en usine des humains idiots déconnectés pour sucer leur sève. Le but, c'est du vampirisme.

Notre ADN caucasien est la cible. Il faut le tuer ou l'affaiblir en le croisant avec d'autres ADN ou le démolir chimiquement via l'alimentation. En outre, si vous regardez bien bien en détail l'histoire, vous découvrirez comme mon entourage et moi même que toute notre histoire, intégralement est basée sur des copies... Les originaux ont disparu de la circulation. Des prêtres ont copié officiellement et traduit tout ce qui existe et qui constitue notre socle... sauf qu'on sait pas sur quoi ils ont copié et où sont les originaux... à moins que ces pièces, ces parchemins n'existent même pas ou que les copies ne soient si fidèles que ca...

Si vous réfléchissez deux petites secondes, à ces copies, vous commencez à réfléchir à la vraie histoire de l'homme... qui est, qu'on ne sait absolument que dalle et que tout a été inventé probablement de A à Z.

Dans de nombreux pays en Europe et vers la Russie, des chercheurs ont déterré les maisons situées sous les maisons actuelles, avec des murs entiers et des fenêtres dans le sol sous les fondations. Actuellement, on a donc construit sur des ruines dont on ignore l'existence et surtout le pourquoi. Si c'était géographiquement limité, rien à foutre... mais là, y'en a partout, ce qui pose un sérieux problème quand à la version de notre histoire... en plus de la peste, n'y aurait il pas eu un reboot climatique ? 

Les dinosaures dans les musées... ? Des entreprises chinoises les fabriquent en ciment pour les musées. Les preuves manquent... il n'y a que des morceaux et des extrapolations. Perso, j'ai bien saisi que l'histoire du général de Gaulle qu'on m'a raconté à l'école française n'avait pas grand chose à voir avec celle publiée aux USA. Et je m'en branle. Mais quand on touche à l'histoire de l'homme avec des phénomènes qui invalident partiellement ou totalement la propagande officielle, là, je ne m'en branle plus. Et je deviens parano assez rapidement. Les idiots croyants eux continuent à croire comme il croit que Jérôme Kerviel a perdu 5 milliards d'euros sans même deviner un instant que la Soc Gen a pu les entuber, réclamant un déficit fiscal de 2.2 milliards d'euros à la collectivité, mentant effrontément devant la planète entière, cachant le gain NON DECLARE de 1.5 milliards de 2007 ou les 2 milliards de plus values qui traînent sur les comptes de la FIMAT à la même période de la perte... Le truc le plus fou, c'est de découvrir que la perte de 4.9 milliards d'euros annoncées au monde entier N'A JAMAIS PU ETRE ETABLIE ET VERIFIEE par la justice qui s'est empressée de condamner le pauvre KERVIEL... quoiqu'en appel, son amende soit passée de 4.9 milliards à ... 1 million... la justice sniffant quand même quelques grosses salades banquères... en attendant, les 2.2 milliards d'avoir fiscal ne seront jamais remboursé au peuple...

Si ca colle pas histoire et phénomène, généralement, c'est qu'il y a un salopard qui est passé dans les parages et a magouillé la réalité. Tant pis pour les cons qui ne veulent pas voir... Il faut être parano et jouer la zéro confiance envers les élites.

Ce que veut l'élite, c'est pas nous contrôler nous, nos mouvements, mais contrôler nos émissions émotionnelles, notre fréquence globale. Le film MATRIX a passé le même message en parlant d'électricité pour des machines. Nous sommes une ferme pour des êtres non humains. L'élite est juste le gardien de la ferme et fait tourner la machine. Si nos scientifiques n'étaient pas corrompus, ils calculeraient la fréquence d'émission globale des humains, la comparerait à l'échelle des fréquences des émotions basses et hautes et pourraient ainsi déterminer ce que nous branlons sur terre. Je n'ai aucun doute que la conclusion serait une civilisation basse fréquence alors que dans nos coeurs, nous savons tous l'immense beauté dont nous sommes capables...

Ce que je m'efforce de faire depuis des années, c'est de pousser les lecteurs à devenir autonome. Un Etat est une merde administrative qui nous détient et nous empêche d'aller partout sur terre là où on veut tout en nous parlant de liberté. Dieu dans le sens des religions est un concept absurde. Dieu est en nous. Un humain autonome ne peut que rigoler et s'affirmer et se distancer des religions et des Etats. Notre ADN à travers nos ancêtres est notre prison. Il porte les expériences de nos familles, expériences répétitives dont il faut absolument sortir si on ne veut pas être un larbin en cage juste bon à produire sa dose de peur et d'angoisse.

Ce que je constate dans ma vie, c'est que j'ai deux sources de mémoires totalement distinctes. Mes mémoires ADN (qui m'emmerdent terriblement, car porteuse d'une haine féroce) et mes mémoires d'incarnation (j'ai clairement des aptitudes en stratégies militaires alors que j'ai jamais foutu les pieds à l'armée. Je sais en une seule seconde où frapper pour détruire les gens, les organisations, les discours). Les religions à couillon comme les cathos (écrite selon certains dires des centaines d'années après le sauveur...) ont gommé l'aspect incarnation et réincarnation pour toujours plus foutre du bordel sur terre. La réincarnation, je m'en foutais royalement, mais ces mémoires qui surgissent en moi... il m'est devenu impossible d'ignorer cette possibilité.

Nous devons absolument nous affranchir de nos familles, du pipo de dieu, du pipo des sauveurs et des Etats, cicatriser et sortir des mémoires ADN. Tout est information. La vie n'est qu'information agrégée, donc de l'énergie et des atomes. Le but est la créativité.

Je suspecte comme bon nombre que nous sommes colonisés et qu'avant cela, il y avait un monde de druides, chamanes, religion unique solaire centrée sur notre chakra 6, ce que décrit les tablettes sumériennes non trafiquées et des textes enfouis sous terre authentiques retrouvés non traduits comme le reste et bien d'autres sources. Nous étions connectés et nobles. Nous ne sommes plus qu'une ombre de nos possibilités.

La guerre au delà de l'ADN à éliminer est là aussi pour effacer les traces de notre passé. Ce qui ressort de nos recherches en cours, c'est que derrière la fumée, le but récurrent de la guerre c'est de mettre la main sur tous les vestiges du passé porteurs d'une connaissance et de messages et de les détruire. Pensez aux livres des bibliothèques brûlés. Brûler des livres est asses stupides sauf qu'en fait, quand on gouverne le monde comme un parasite, cela ne devient plus du tout stupide mais très malin à long terme.

Je l'ai déjà dit sur Objectif Eco, mais deux mois avant la guerre en Irak et le pipo des armes de destruction massive, des journaux ont annoncé la découverte d'une tombe bien spécifique, ultra prioritaire, celle du dernier dieu de Sumer en Irak qui devait être blindée d'infos capitales sur nos origines. La guerre a eu lieu et plus personne n'en a parlé. Qu'est ce qu'il y avait dedans ? Ce dieu mortel était le descendant direct de la vie humaine sur terre, probablement la preuve que l'homme a une source ET et non darwinienne. Ba maintenant grâce au méchant Saddam, on peut se toucher la quequette pour savoir...

On retrouve ce mode opératoire systématiquement derrière chaque guerre. Notre passé est méthodiquement effacé. En surface, on nous vend une cause bidon pour attaquer le vilain tartempion, derrière, on découvre que nous en avons profité pour accaparer les biens d'autrui, mais au final, après des décennies, quand tout le monde zozote et oublie, les rares qui fouillent encore comprennent que le but était de détruire des preuves du passé de l'homme. Laisser une seule preuve que notre histoire officielle est erronée et c'est tout l'édifice qui tombe.

Mais notez bien le but de mon édito, si je ne peux pas prouver qu'il existe une autre histoire que celle que je considère être de la propagande, car pas de preuves... les élites en face ont le même problème... ils n'ont aucun moyen de prouver que leur propagande est fondée. 

Pour eux, c'est facile. Il suffit de marteler des millions de fois dans les esprits limités des mensonges pour les transformer en vérité car le pigeon de base analyse toujours le messager et ne questionne jamais le fond des infos. Connectez vous à ma page FACEBOOK Charles Dereeper. Lisez les commentaires. Dès que mes éditos grattent trop fort, les pigeons tiennent pas la pression et se mettent à commenter. Rares sont les éléments contradictoires apportés au débat. Presque systématiquement, ils deviennent agressifs envers ma douce et délicate personne. 

Pour le mec qui a quitté le stade de pigeon, qui veut des vrais preuves et non des titres et références sur son messager censés être crédibles, donc qui veut pas de fumée, ba y en a pas des preuves. Encore une fois, l'histoire de notre civilisation repose sur des copies dont les originaux ne sont pas disponibles. Il n'y a pas de preuve. La Bible est un torchon comme les autres textes dit sacrés... ce n'est pas pour rien que le prof d'histoire de Bordeaux viré de l'administration, une belle perf sérieux, bravo monsieur, qui en voulait en savoir plus que la propagande et qui a rentré donc la religion des barbus dans une AI a vite découvert que 30% du contenu était de la réécriture de mythes anciens... D'autres se sont empressés de faire pareil sans écrire de livres pour éviter les coups de bâton avec la bible et ont trouvé rapidement toute la supercherie, ce qui laisse penser que ce sont les mêmes cerveaux qui ont conçu les deux textes...

C'est toute la subtilité...

Le pire, c'est de ne pas savoir les dates. A ce stade, on ne sait même pas avec certitude si la chronologie qu'on nous a vendu est réelle.

La plus grande peur des élites, c'est qu'on comprenne nos origines et ce qui vibre à l'intérieur de nous. Tout est fait pour nous en couper. Et cela marche. L'illusion, on adore cela. Se fuir, c'est la drogue la plus répandue sur terre. Les mecs qui plannent dans le spirituel parlent de temps nouveaux, de changements. Ce que personne ne pige, c'est qu'un changement sociétal repose sur des stats, un peu à l'image de la courbe en S de l'adoption des nouvelles technos et produits. Par exemple, aux USA, actuellement, la défiance dans les institutions est au plus haut historique autour de 33%. 33% n'est pas assez pour générer une révolution. La défiance ne signifie donc rien et reste SOUS CONTROLE. Et les petits gars du spirituel, ils se branlent alors que moins de 5% de la population a le temps, l'argent, l'énergie pour se nettoyer, nettoyer leur ADN des merdes émotionnelles familiales et commencer à émettre en moyenne ou haute fréquences... Il n'y a absolument aucun changement significatif en cours. La matrice a gagné. Le Mal s'éclate et les esclaves qui comprennent rien continuent en réalité dans leurs boucles à produire, leur vie ne leur appartenant PAS sans même qu'ils puissent saisir en quoi ils sont des pions...

En toute honnêteté, les scientifiques corrompus nous parlent depuis ma naissance du chaînon manquant dans l'évolution darwinienne, genre que nous serions un upgrade d'animaux.

Il ne faut pas être druide pour piger l'inverse...

Il est plus que probable qu'en réalité, nous sommes downgradés par manipulations génétiques et que les élites nous cachent notre source divine. La majeure partie de notre ADN est déconnectée. J'ai dédié ma vie à essayer de saisir ce qui se passait en moi car je ne fonctionne vraiment pas comme la majorité des humains et à bien des égards, je ne comprends pas comment je ne me suis pas encore laissé enfermer...hahahahaha. Si je vois ce qui se passe en moi puis après que je sois allé chercher des explications, j'en déduis que notre évolution est négative. Nous sommes partis de la lumière pour aller vers le stade animal.

Il n'y a qu'à voir comment les humains se fuient eux mêmes plusieurs heures par jour à regarder des fictions dans lesquelles ils peuvent ressentir ce qu'ils pourraient créer à chaque instant dans leur vraie vie. Créer sa vie n'intéresse pas grand monde. L'illusion est notre dope première. Quand on parle de créativité, les gens pensent tableaux, musique, arts... ils saisissent pas une seconde que la création est ce qu'ils ressentent à chaque instant. La plus belle des créations est le niveau de fréquence de ce qu'ils émettent. Et croyez moi en tant que télépathe, je vous garantis un truc. Une écrasante majorité d'humains émet de la merde... de la merde à un état pur. J'en ai assez chié toute ma vie avec ça.

Au lieu de créer donc une vie basée sur les liens réels entre les gens, je veux dire, physiquement, pas dans le monde numérique, on a des gens seuls derrière des écrans dans un monde imaginaire. On est dans Matrix sérieux. C'est triste et pathétique.

Il existe partout sur terre des momies de géants roux. Il existe des articles de journaux relatant la livraison de ces momies à des musées européens et américains. Quand on va sur leur site, aucune trace de ces momies. Disparues...

Les élites pour faire plaisir à leur maître détruisent notre histoire pour nous maintenir en cage comme dans Matrix. Ils veulent notre peur, notre merde intérieure, nos effondrements du moi face aux difficultés, notre impossibilité à gérer notre Soi hérité de nos ancêtres qui nous tapent sur la gueule derrière le refoulement, notre folie générée par les défenses entre le moi et le soi qui font ce qu'elles peuvent pour maintenir un semblant d'équilibre psy, nos interrogations, nos terreurs, notre stupidité, nos faiblesses, notre haine et notre sentiment de solitude et d'abandon, nos sueurs froides par rapport au futur... Le pognon ne les intéresse pas. C'est juste un tool. 

Pour nous maintenir en cet état, il est impératif que tout le monde reste inconscient, de ne jamais connecter son mental et son esprit au corps, royaume de l'émotionnel.

9 mecs sur 10 que je rencontre n'ont absolument aucune conscience en temps réel de ce qui se passe en eux. Et pour le dixième sérieux, il est déjà à la retraite et commence tout juste à réfléchir...

Oui nous les humains, nous avons des idées fausses sur notre passé et nous attendons comme des cons un sauveur (femme, dieu, politicien, état, sportif, gourou...) extérieur alors que tout se passe en autonomie à l'intérieur.

Je suis presque persuadé (et des gens comme juncker ex président de l'Europe ou des ministres en ont parlé) qu'il existe une entité du mal, ennemi absolu de l'homme. Elle n'est pas dans la dimension de la matière, donc elle ne peut pas être combattue. Le seul moyen à disposition est de l'éloigner de soi via la haute fréquence.

Le piège se referme sur l'Europe actuellement. C'est la phase finale. On parle d'une femme noire pour James Bond. Des PD partout, des minorités débiles qui gueulent, des violeurs d'enfant, des pédophiles non inquiétés par la justice, une absence de croissance économique, une mise en esclagisme intelligente via la dette et les taux zéro, de la violence, de la haine,... le chaos.

Il ne reste que quelques années. Napoléon devait faire l'Europe unifiée mais voilà qu'il a dévié du plan en cours de route. Il s'est fait virer de la franc maçonnerie deux mois avant sa mort... Hitler pareil a dévié et a cherché comme un forcené l'histoire de l'humanité. Les élites ont digéré leurs leçons et ont créé l'Europe de manière pacifique. Et cette fois ci cela a marché. Le piège se referme sur l'ADN caucasien.

Toutes les boîtes qui font de la recherche et collectent l'ADN sont sous étroites surveillance. Je ne sais pas ce qu'il y a dedans. Cela m'obsède car je sais que la réponse de l'homme blanc est dans cet ADN.

Je suspecte que le caucasien ait la possibilité de reconnecter son ADN et le recoder partiellement ou en entier ce que les autres races ne peuvent pas faire. Ce qu'on sait aujourd'hui, c'est que le sang ne mute pas et qu'il existe plein de différent types de sang, donc obligatoirement non issue d'une évolution darwiniste, d'où l'hypothèse de la manipulation génétique de l'homme. On sait aussi que le caucasien est potentiellement RH négatif de mémoire, un sang spécifique à l'ADN caucasien qu'on retrouve pas chez les autres ADN humains. De même pour les yeux bleux. Une caractéristique propre au caucasien. Enfin, les scientifiques ont émis une quasi certitude que ces modifications ne pouvaient pas remonter à plus de 20.000 ans.

En tout état de cause, il faut fuire géographiquement l'Europe et se planquer. Quelque chose va se passer dans les 15 ans.

La crise financière de l'Europe n'est rien comparé au projet qui se dessine.

Tout le monde pense que ce sont les impôts et le pognon qui me drivent.

Je fuis bien sûr le socialisme, mais je fuis surtout le projet européen.

Pour finir ce long édito, la vraie question, ce n'est pas la motivation des élites à nous détruire quand nous générons trop de belles émotions.

Ni celle des maîtres colonisateurs vampiristes.

La grande grande question, ce sont les serviteurs humains qui accomplissent ce bordel.

J'ai approché le mal absolu une dizaine de fois dans ma vie. J'ai eu le souffle coupé pendant 15 secondes à 30 secondes tellement j'ai été pétrifié. Il n'y a pas de mots pour décrire mes expériences. J'espère ne jamais revoir ce truc. C'était quand j'avais pas le contrôle de mon aura et qu'une partie de moi l'ouvrait à mon insu pour se venger d'une autre partie. Une putain de guerre à l'intérieur de moi...

J'en ai tiré une conclusion. Il est impossible pour un humain connecté à son coeur d'approcher le mal. Seuls des sociopathes coupés d'eux mêmes ont cette aptitude.

Or la sociopathie n'est pas génétique. Elle ne peut se transmettre que sous l'action de parents destructeurs.

Les serviteurs sont organisés sous forme de grandes familles depuis des siècles. Ils ne couchent qu'entre eux et se reproduisent qu'entre eux. Toujours cette histoire d'ADN.

Implicitement, cela signifie que pour garder leur statut privilégié de serviteurs humains connectés au mal, ils doivent créer à chaque génération des sociopathes, car l'argent et le pouvoir sont attachés à l'ADN. Ils doivent donc niquer leurs propres enfants... ou autre hypothèse qui a ma préférence (car même en niquant les enfants méchamment, nous ne sommes pas à l'abri d'une résilience et d'enfants qui se mettent à parler. Quand on y réfléchit, cette expérience de reproduction de l'élite a eu lieu des milliers de fois. Réussir 100% sur des milliers d'occurences quand il s'agit d'humains, c'est pas crédible), donc il ne reste qu'une seule explication. Les âmes qui s'incarnent dans les corps sociopathes des serviteurs du mal, sont des âmes noires récompensées pour leurs méfaits... en théorie, elles doivent somatiser quand elles font le bien et s'éclater dans le mal. Tout est polarisé dans l'infini, du plus petit au plus grand. Les humains normaux que nous sommes, à somatiser dès qu'on fait des trucs moches, c'est très difficile pour nous d'imaginer notre opposé.

Ce que je constate, c'est que les forces du bien ont pris une énorme branlée et que le diable règne en maître sur terre. Jésus le sauveur de mes couilles qui a 99% de probabilité de n'avoir jamais existé, il a du boulot... putain quand je vois tous ces toquards manipulés par les religions, je me dis qu'il n'y a aucun espoir, toutes ces troupes contrôlées intelligemment par l'ennemi... En fait, pour répondre à votre question mon cher lecteur, je pense qu'on vit tous dans un hôpital psychiatrique géant et que malgré ma peur quand je mourrais, je serais en même temps super content de me barrer de ce merdier, en espérant ne jamais y revenir...

Charles

Lu 1029 fois Dernière modification le jeudi, 25 juillet 2019 03:25

Voir tous les articles de