Témoignage de gestion alimentaire stricte pendant plusieurs décennies et ses impacts sur la santé et le vieillissement

La première fois que je me suis retrouvé confronté à une femme qui avait optimisé son alimentation fut en 2012 au Costa Rica. Cette femme cherchait à s'expatrier au Costa Rica. Elle était venue me rencontrer chez moi à Ojochal. Au premier contact visuel, je vois donc une femme de 47 ou 48 ans à la louche...

Elle m'annoncera plus tard la couleur. Je ne me souviens plus exactement si c'est 63 ou 64 ans !

 

Elle avait pratiqué toute sa vie la restriction alimentaire calorique, du sport, des vitamines. Elle avait démarré à 27 ans de mémoire. Et petit détail secret qu'elle avait ramené d'une partie de sa vie aux USA, une crème pour la peau du visage qui limiterait les rides.

 

J'ai regardé tout ça et je me suis dit que définitivement, la voie que j'empruntais marchait bien pour tout le monde. Je n'ai que 7 ans de recul. Cette femme avait pratiquement 4 décennies d'expérience !

 

J'ai reçu sur mon site charlesdereeper.com partie BLOG du COSTA RICA un nouveau témoignage d'une femme qui manifestement a serré les boulons alimentaires de manière assez stricte depuis plusieurs décennies. Je vais le publier ici.

Ce que je note au delà de son expérience, c'est sa solitude et les jugements des autres. La France cultive culturellement la loose, la destruction de soi, l'absence d'expérience individuelle au delà de la norme sociale, l'égalité pour tous nivellée par le bas. Et qu'obtient au final en tant que français ? Quel est le résultat si on joue avec "les bonnes" règles du jeu validées par tous ? Quand je vois le résultat, je suis absolument convaincu qu'il vaut mieux la jouer en solo, quitte à subir les jugements des autres. Je pense qu'il faut valoriser les comportements solo, comprendre qu'ils peuvent inspirer d'autres personnes. Ceux qui cherchent leur voie perso, tout seul dans leur coin, se plantent plus que la moyenne. C'est certain. Mais il se trouve que la moyenne se plante aussi... Chercher sa voie perso, c'est au moins s'offrir une chance de se réaliser dans sa vie.

 

En matière d'alimentation et de vieillissement, la plantade de la moyenne est ENORME. Bientôt 50% d'obèse et de surpoids. Un vieillissement en mauvaise santé avec un âge moyen de la bonne santé qui RECULE. Tout le monde se planque derrière l'espérance de vie qui a augmenté. Ce que personne ne regarde, c'est l'espérance de vie en état de fonctionnement, sans assistance médicale. Ce chiffre est en constant recul depuis des années.

 

Il n'y a donc aucune honte à expérimenter une autre voie en dehors de la norme. Cela me paraît être au contraire un comportement sain, un instinct de survie encore en état de marche...

 

Voici ce témoignage !

 

Charles Dereeper

 

 

Bonjour Charles


Depuis plusieurs jours je suis devenue accroc a votre site et ce  pour plusieurs raisons;


La première est que d'ici deux ans mon mari et moi désirons quitter la France pour venir nous installer au Costa Rica puisque nous avons en dehors du fait que nous aimons ce pays, voulons arrêter de nous faire "pomper notre fric" par les impôts Français.


Nous avons fait des investissements dans l'immobilier depuis plus de 25 ans dans l'immo (j'en ai 50 et mon mari 54) et sommes partis de moins que rien .


Plus le temps passe et plus l'économie française "marche sur la tète "et plus les gouvernements successifs sucent nos économies.


Je suis infirmière et mon mari agent SNCF.


Bon, tout ca pour dire qu'en cherchant des sites sur les expats au CR ,je suis tombée sur votre site.


J'ai lu que vous avez vécu en Touraine.


Malgré notre différence d'âge nous aurions pu nous rencontrer puisque j'ai toujours vécu a Tours. (mais aussi beaucoup voyagée).


Bref, tout ceci n'est qu'une petite entrée en matière.


Le vif du sujet est l ALIMENTATION.


Je suis une passionnée de l'equilibre alimentaire depuis mon adolescence.


Je voulais juste vous faire partager le fait que vos "expériences nutritionnelles" sont tout a fait en adéquation avec ce que je pratique depuis quelques dizaines d'années.


J'ai bientôt 52 ans et un corps quelque peu honorable a ce que j'entend mais tout ceci se gagne.


Devenue végétarienne a l'âge de 14 ans en me posant beaucoup de questions depuis l'adolescence sur le maintient d'un corps musclé, ferme et filiforme.


Bien sur, il y a eu beaucoup de sport.


Ensuite, la compréhension que le corps n'est pas une usine a M..... et qu'il est nécessaire de le "soigner" sans le surcharger et l'intoxiquer.


Tout est une question mentale et je n'ai jamais eu d'efforts a faire pour me persuader de ne pas avaler un hamburger frites et coca. etc...


Mon esprit n'en veut pas et mon corps non plus.


Je ne bois pas une goutte d'alcool et n'en ai jamais bu.


Je n'ai jamais fumé.


Depuis 7 ans je suis devenue végétalienne.


Il a fallu trouver des protéines végétales pour pallier aux protéines animales que je consommais dans les quelques œufs ou poissons .


(j'avais déjà  banni depuis très très très longtemps le lait, les yaourts et le fromage)


Les protéines de blé fermenté, la spiruline, les noisettes amandes et noix de cajou, le tofu etc...sont présents au quotidien.


J'ai une prédilection aussi pour le kamut, le quinoa (particulièrement bien cuisiné en équateur) et les légumineuses.


Les jus frais de fruits et légumes bio sont aussi une excellente source d'e vitamines et de plaisir gustatif.


Je consomme des algues dans les salades ainsi que des graines de courges, tournesol et du lin broyé.


Jamais de sucre a part très rares exceptions dans certaines pâtisseries maisons (mais que du sucre brun)


je consomme toutefois des fruits secs come des dattes,abricots, raisins de Corinthe....


Mon alimentation est le plus souvent bio.


Tout ceci pour dire que le corps est une merveilleuse machine( et Dieu n'y est pour rien, je confirme) qui mérite qu'on s'y attarde .


Il faut savoir l'écouter. tout simplement .


Je garde une belle musculature; belles rampes d'Abdo malgré deux grossesses successives; (les enfants sont grands maintenant)


Mensurations correctes :1,60m pour 46 kg.


Pas un poil de graisse autour des hanches( ni ailleurs ).


Enfin tout ca pour dire que je ne creuserais pas ma tombe avec mes dents.


C'était juste un petit partage de sentiments sur les bienfaits d'une nourriture saine,équilibrée.


Ca fait du  bien de ne pas se sentir seule dans ce domaine.


On me marginalise souvent a cause de ce mode d'alimentation ( et on me trouve un tas de pathologies mentales ) parce que je ne rentre pas dans la classe de beaucoup de ces gros qui se goinfrent de tout et n'importe quoi.


Ce qui est certain, c'est que je suis en pleine forme, mon corps en parait 15 de moins (au moins) que je courre comme une gazelle, ne ressent pas la fatigue, ne suis jamais jamais malade, ai  tout le temps le sourire et que tout ceci me convient parfaitement<<<<<<<.


Merci a vous de m'avoir lu et aussi de me dire que tout comme moi, il y a des etres sur cette terre qui vont bien.

Lu 4825 fois Dernière modification le jeudi, 28 août 2014 08:19

Voir tous les articles de Charles Dereeper