Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais...

Si vous discutez avec un psy, un philosophe, une personne éclairée ou même un mystique, il va invariablement ouvrir des portes en vous et en fermer d'autres. Car comme tous, malgré un niveau de conscience plus élevé, d'expérience ou de connaissance, les humains sont enfermés dans le piège de leur vécu et modélisent sans introduire assez de variables et surtout d'occurrences. En outre, c'est totalement étonnant de voir les cerveaux fonctionner sans la big picture, sans la notion de grandes masses, totalement déconnectés de la réalité pour tordre et imposer son illusion. Donc même les mecs les plus puissants se manipulent eux mêmes et se trompent régulièrement.

Combien de fois ais je senti des trucs au fond de moi dont j'étais sûr malgré que cela semblait totalement loufoque. A chaque fois, j'ai consulté mon réseau d'une dizaine de personnes pour tester. J'ai abandonné l'hypothèse à leur contact... et 6 / 12 mois plus tard, trop d'expériences m'ont remis sur le chemin de mon hypothèse initiale totalement loufoque qui finit par triompher.

Et combien de fois, je me suis planté à ne pas écouter mon réseau...

Sans les autres, il est presque impossible de progresser mais avec les autres, on perd également énormément de temps...

Le jeu de la vie se complique encore quand on commence à maîtriser le refoulement et surtout l'envers du décor à savoir ce que l'âme est venue expérimenter sur terre et le karma attaché à nos ancêtres et notre ADN, les boucles émotionnelles familiales qui se répètent de générations en générations, les humains adorant se reproduire avant de se nettoyer, espérant et même étant convaincus que eux enfin ne referont pas pareil que leurs aînés... ce qui n'arrive à peu près jamais... gare à celui qui comme moi estime qu'il vaut mieux attendre avant de se reproduire. Les regards que j'ai obtenu dans ma vie avec cette phrase. hahahahaha... du genre, pour lui on peut rien faire, il est foutu hahahahaha

Derrière toute occurrence de vie, il y a un message purement émotionnel. La plupart des humains passent à côté et finissent sur le long terme à l'hôpital puisqu'il n'y a pas d'autres moyens alors de les arrêter dans leur aveuglement que la maladie ou l'accident.

J'ignore à ce stade de ma vie si les humains ont la possibilité de littéralement lever l'intégralité de l'aveuglement. Partiellement, c'est certain. Mais intégralement ?...

Par conséquent, on ne sait jamais à 100% si nous sommes en train de vivre une boucle de l'inconscient destinée à nous faire tourner en rond parce qu'on ne veut pas prendre la leçon de vie ou si réellement nous sommes en train de vivre une expérience qui fait avancer. C'est très très compliqué de se faire confiance à moins de ne pas se connaître et d'avoir une confiance "aveugle" en soi, mais là, on verra plus bas, avec cette option, la punition finit toujours par tomber sur le même format.

J'ai remarqué avec les clients de mon groupe que tous intégralement sont tentés à un moment crucial de leur vie.

Le résultat du chemin de vie ne tient bien souvent qu'à quelques choix cruciaux. Sur ces points charnières, il y a plusieurs routes devant nous.

Soit on choisit l'aveuglement, donc la tentation ce qu'on appelle souvent la passion, soit on choisit la voie de la vérité et l'authenticité qui a tendance à régulièrement puer du cul au début quand on s'y engage.

Au final, on se retrouve donc en face des pièges des autres humains qui tentent de nous éclairer mais qui peuvent nous égarer. On joue à cette option, car on peut aussi profiter de leur clairvoyance. Les taux de succès et d'echec varient en fonction des sujets et des individus. Et on a aussi la possibilité de se piéger soi même ou au contraire de faire des choix stratégiques avisés qui payent sur le long terme, bien qu'il faille renoncer à court terme à la satisfaction immédiate.

Venons en à l'option choisie massivement qui est...

Un bon paquet d'humain sont sous pilote automatique, évitant de se prendre la tête avec les options que j'expose.

Ils finissent tous invariablement à la case hôpital en chialant sur leur lit de cancéreux sur les erreurs quand il est bien trop tard. Quand ils en sortent, c'est généralement pour monsieur picole méthodique injection d'alcool dans le sang par tranche de 24h (il suffit de consulter les stats des assureurs pour tomber à la renverse. Une écrasante majorité des populations ne sont tout simplement JAMAIS A JEUN sur 24h glissant. La phrase la plus drôle, c'est HA NON, moi je bois pas d'alcool, je me contente d'une bière tous les soirs...) et pour madame, cacheton anxyolitique / anti depresseur... sans compter que monsieur et madame avalent en masse des anti douleurs et des cachets pour l'estomac et j'en passe, conséquence directe des autres cachets. Bref un horrible engrenage... qui démarre toujours par... je ne me prends pas la tête avec la vie et moi... et saisir en temps réel ce que je ressens sans le penser et le détériorer par le mental.

Il n'y a pas de porte de sortie dans ce bordel de la vie sur terre. On est obligé de se tromper, de se retromper et nous avons aussi le droit... de nous planter massivement.

Nous avons tous terriblement envie de profiter de notre vie, de réussir, de jouir... mais au final, il faut être lucide, derrière nos mensonges et nos fuites... on échoue tous massivement.

Le truc qui m'a demandé énormément d'effort, c'est de comprendre que c'est normal et le but même de la vie derrière l'illusion de la matrice... j'ai fini par lâcher l'affaire. On peut optimiser mais le tracé de la vie n'a pas l'air d'être vraiment négotiable, n'en déplaise à Matt Damon dans THE ADJUSTMENT BUREAU (cela dit, je rêverais de Emily Blunt dans mon tracé de vie hahahhaha... j'ai depuis toujours un gros gros faible pour les actrices anglaises rouquines).

Comprendre que l'expérience compte plus que le résultat, ce fut pour moi une odyssée de 25 ans pour l'admettre. J'étais bouché appliquant une approche militaire sur ma vie pro et perso. Certes le résultat positif est sympa, mais comme je le disais ci dessus, nous ne sommes pas libres à partir d'un certain niveau. Le résultat ne nous appartient plus. Un grand plan semble exister dont nous ne sommes que des microscopiques poussières.

Grosso modo, avant 2018, je croyais dur comme fer que n'importe quel humain upgradé pouvait transformer une golf GTI en Porsche 911 Turbo. Mais à force de brasser des chemins de vie des clients et des témoignages lecteurs ou de mon entourage, je me suis pris un mur en pleine gueule. Les forces de la vie nous contrôlent bien au delà de ce que nous imaginons. Qui plus est, je ne suis pas du tout new age et dev perso et encore moins spiritualité qui est la plus grosse fumisterie que je connaisse, la voie royale des fuyards à neurones... le monde de l'énergie dans les autres dimensions ( je vous rappelle que la masse de la terre ne correspond pas du tout, dans le genre un rapport de un à dix, à la masse des atomes... et que donc, y a autre chose qu'on ne sait pas appréhender à ce stade), je ne le vois pas comme un machin tout rose, tout plein de lumière blanche où le gentil dieu nous entoure de son amour infinie (amour d'ailleurs qu'on peut sentir par le chakra 7). Non, ce qui m'apparaît être la vérité est que le monde de l'énergie n'est ni plus ni moins que ce que nous avons dans la matière, c'est à dire que tout le monde à l'infini se fout sur la gueule, que ce soit les galaxies, les planètes qui explosent et disparaissent, la croissance et la destruction, les énergies, les âmes, les dieux et demi dieux qui se font le cul à tour de rôle... Tout le monde veut niquer la femme du voisin et bouffer et dans son assiette. L'astral est rempli de trucs dégueulasses. Il se dit que le diable est dimension 6, donc 3 niveaux au dessus du nôtre. On a déjà la certitude que c'est dégueu très loin au dessus de notre niveau...

On nous vend à tous une belle vie, mais la plupart des vies sont moches dans la réalité crue... à moins de regarder juste la qualité de l'expérience et en détournant le regard du cul de la voisine qui a l'air méga bouillante ou des centaines de milliards (sur les 80.000 milliards de PIB annuel mondial) que tous les batards escroquent à longueur d'années en exploitant l'illusion et la tentation de notre pauvre humanité...

Charles

Publié dans Blog

Question.

Bonjour, je ne comprends pas quel est le but de nos élites. Je vois bien que la destruction avance, mais je ne saisis pas pourquoi. Suite à votre synthèse écrite dans cet article http://www.objectifeco.com/economie/politiques-economiques/liberalisme/un-bon-petit-edito-a-la-dereeper-celui-la-c-est-cadeau-juste-pour-vous.html

j'aimerais connaître votre opinion plus détaillée. Je suis paumé. Un gros merci pour tout ce que vous faîtes. Il y a une partie de vous mercantile, mais je sens également une partie de vous totalement pure, rare, généreuse, authentique. Vous êtes un étrange phénomène si vous me permettez. Toujours là où il n'y a personne à mettre des mots dans un sens inhabituel, éclairant.

 

La réponse sera longue...

Un homme ne peut pas comprendre son présent si son passé est faux. Les élites nous détruisent à petit feu en stimulant le chaos car ce sont des êtres basses fréquences. La terre doit être considérée comme une usine à créer de l'énergie basse fréquence, comme la peur, la haine, la colère, la terreur, les angoisses, le désespoir. Toutes les émotions humaines ont des fréquences uniques. C'est prouvé. Des chercheurs ont collé des capteurs sur des humains et ont quantifié la fréquence de chaque émotion. On sait que la vie peut se passer d'énergie via l'alimentation physique et utiliser l'énergie sous sa forme pure. Donc si nos maîtres ont faim ils bouffent et comme ces maîtres sont des êtres négatifs, ils ont besoin de bouffer de la merde.

Quand on étudie l'histoire, on saisit que la guerre a surtout pour but de déglinguer les ADN humains trop évolués et détruire la connaissance et la culture des peuples. Je rejoins totalement Poutine qui comme Hitler ou Napoléon a très très bien saisi ce qui se passe actuellement dans l'opération de destruction de l'homme blanc. Comment voulez vous que des humains évolués produisent des émotions basses fréquences ?

Il faut élever en usine des humains idiots déconnectés pour sucer leur sève. Le but, c'est du vampirisme.

Notre ADN caucasien est la cible. Il faut le tuer ou l'affaiblir en le croisant avec d'autres ADN ou le démolir chimiquement via l'alimentation. En outre, si vous regardez bien bien en détail l'histoire, vous découvrirez comme mon entourage et moi même que toute notre histoire, intégralement est basée sur des copies... Les originaux ont disparu de la circulation. Des prêtres ont copié officiellement et traduit tout ce qui existe et qui constitue notre socle... sauf qu'on sait pas sur quoi ils ont copié et où sont les originaux... à moins que ces pièces, ces parchemins n'existent même pas ou que les copies ne soient si fidèles que ca...

Si vous réfléchissez deux petites secondes, à ces copies, vous commencez à réfléchir à la vraie histoire de l'homme... qui est, qu'on ne sait absolument que dalle et que tout a été inventé probablement de A à Z.

Dans de nombreux pays en Europe et vers la Russie, des chercheurs ont déterré les maisons situées sous les maisons actuelles, avec des murs entiers et des fenêtres dans le sol sous les fondations. Actuellement, on a donc construit sur des ruines dont on ignore l'existence et surtout le pourquoi. Si c'était géographiquement limité, rien à foutre... mais là, y'en a partout, ce qui pose un sérieux problème quand à la version de notre histoire... en plus de la peste, n'y aurait il pas eu un reboot climatique ? 

Les dinosaures dans les musées... ? Des entreprises chinoises les fabriquent en ciment pour les musées. Les preuves manquent... il n'y a que des morceaux et des extrapolations. Perso, j'ai bien saisi que l'histoire du général de Gaulle qu'on m'a raconté à l'école française n'avait pas grand chose à voir avec celle publiée aux USA. Et je m'en branle. Mais quand on touche à l'histoire de l'homme avec des phénomènes qui invalident partiellement ou totalement la propagande officielle, là, je ne m'en branle plus. Et je deviens parano assez rapidement. Les idiots croyants eux continuent à croire comme il croit que Jérôme Kerviel a perdu 5 milliards d'euros sans même deviner un instant que la Soc Gen a pu les entuber, réclamant un déficit fiscal de 2.2 milliards d'euros à la collectivité, mentant effrontément devant la planète entière, cachant le gain NON DECLARE de 1.5 milliards de 2007 ou les 2 milliards de plus values qui traînent sur les comptes de la FIMAT à la même période de la perte... Le truc le plus fou, c'est de découvrir que la perte de 4.9 milliards d'euros annoncées au monde entier N'A JAMAIS PU ETRE ETABLIE ET VERIFIEE par la justice qui s'est empressée de condamner le pauvre KERVIEL... quoiqu'en appel, son amende soit passée de 4.9 milliards à ... 1 million... la justice sniffant quand même quelques grosses salades banquères... en attendant, les 2.2 milliards d'avoir fiscal ne seront jamais remboursé au peuple...

Si ca colle pas histoire et phénomène, généralement, c'est qu'il y a un salopard qui est passé dans les parages et a magouillé la réalité. Tant pis pour les cons qui ne veulent pas voir... Il faut être parano et jouer la zéro confiance envers les élites.

Ce que veut l'élite, c'est pas nous contrôler nous, nos mouvements, mais contrôler nos émissions émotionnelles, notre fréquence globale. Le film MATRIX a passé le même message en parlant d'électricité pour des machines. Nous sommes une ferme pour des êtres non humains. L'élite est juste le gardien de la ferme et fait tourner la machine. Si nos scientifiques n'étaient pas corrompus, ils calculeraient la fréquence d'émission globale des humains, la comparerait à l'échelle des fréquences des émotions basses et hautes et pourraient ainsi déterminer ce que nous branlons sur terre. Je n'ai aucun doute que la conclusion serait une civilisation basse fréquence alors que dans nos coeurs, nous savons tous l'immense beauté dont nous sommes capables...

Ce que je m'efforce de faire depuis des années, c'est de pousser les lecteurs à devenir autonome. Un Etat est une merde administrative qui nous détient et nous empêche d'aller partout sur terre là où on veut tout en nous parlant de liberté. Dieu dans le sens des religions est un concept absurde. Dieu est en nous. Un humain autonome ne peut que rigoler et s'affirmer et se distancer des religions et des Etats. Notre ADN à travers nos ancêtres est notre prison. Il porte les expériences de nos familles, expériences répétitives dont il faut absolument sortir si on ne veut pas être un larbin en cage juste bon à produire sa dose de peur et d'angoisse.

Ce que je constate dans ma vie, c'est que j'ai deux sources de mémoires totalement distinctes. Mes mémoires ADN (qui m'emmerdent terriblement, car porteuse d'une haine féroce) et mes mémoires d'incarnation (j'ai clairement des aptitudes en stratégies militaires alors que j'ai jamais foutu les pieds à l'armée. Je sais en une seule seconde où frapper pour détruire les gens, les organisations, les discours). Les religions à couillon comme les cathos (écrite selon certains dires des centaines d'années après le sauveur...) ont gommé l'aspect incarnation et réincarnation pour toujours plus foutre du bordel sur terre. La réincarnation, je m'en foutais royalement, mais ces mémoires qui surgissent en moi... il m'est devenu impossible d'ignorer cette possibilité.

Nous devons absolument nous affranchir de nos familles, du pipo de dieu, du pipo des sauveurs et des Etats, cicatriser et sortir des mémoires ADN. Tout est information. La vie n'est qu'information agrégée, donc de l'énergie et des atomes. Le but est la créativité.

Je suspecte comme bon nombre que nous sommes colonisés et qu'avant cela, il y avait un monde de druides, chamanes, religion unique solaire centrée sur notre chakra 6, ce que décrit les tablettes sumériennes non trafiquées et des textes enfouis sous terre authentiques retrouvés non traduits comme le reste et bien d'autres sources. Nous étions connectés et nobles. Nous ne sommes plus qu'une ombre de nos possibilités.

La guerre au delà de l'ADN à éliminer est là aussi pour effacer les traces de notre passé. Ce qui ressort de nos recherches en cours, c'est que derrière la fumée, le but récurrent de la guerre c'est de mettre la main sur tous les vestiges du passé porteurs d'une connaissance et de messages et de les détruire. Pensez aux livres des bibliothèques brûlés. Brûler des livres est asses stupides sauf qu'en fait, quand on gouverne le monde comme un parasite, cela ne devient plus du tout stupide mais très malin à long terme.

Je l'ai déjà dit sur Objectif Eco, mais deux mois avant la guerre en Irak et le pipo des armes de destruction massive, des journaux ont annoncé la découverte d'une tombe bien spécifique, ultra prioritaire, celle du dernier dieu de Sumer en Irak qui devait être blindée d'infos capitales sur nos origines. La guerre a eu lieu et plus personne n'en a parlé. Qu'est ce qu'il y avait dedans ? Ce dieu mortel était le descendant direct de la vie humaine sur terre, probablement la preuve que l'homme a une source ET et non darwinienne. Ba maintenant grâce au méchant Saddam, on peut se toucher la quequette pour savoir...

On retrouve ce mode opératoire systématiquement derrière chaque guerre. Notre passé est méthodiquement effacé. En surface, on nous vend une cause bidon pour attaquer le vilain tartempion, derrière, on découvre que nous en avons profité pour accaparer les biens d'autrui, mais au final, après des décennies, quand tout le monde zozote et oublie, les rares qui fouillent encore comprennent que le but était de détruire des preuves du passé de l'homme. Laisser une seule preuve que notre histoire officielle est erronée et c'est tout l'édifice qui tombe.

Mais notez bien le but de mon édito, si je ne peux pas prouver qu'il existe une autre histoire que celle que je considère être de la propagande, car pas de preuves... les élites en face ont le même problème... ils n'ont aucun moyen de prouver que leur propagande est fondée. 

Pour eux, c'est facile. Il suffit de marteler des millions de fois dans les esprits limités des mensonges pour les transformer en vérité car le pigeon de base analyse toujours le messager et ne questionne jamais le fond des infos. Connectez vous à ma page FACEBOOK Charles Dereeper. Lisez les commentaires. Dès que mes éditos grattent trop fort, les pigeons tiennent pas la pression et se mettent à commenter. Rares sont les éléments contradictoires apportés au débat. Presque systématiquement, ils deviennent agressifs envers ma douce et délicate personne. 

Pour le mec qui a quitté le stade de pigeon, qui veut des vrais preuves et non des titres et références sur son messager censés être crédibles, donc qui veut pas de fumée, ba y en a pas des preuves. Encore une fois, l'histoire de notre civilisation repose sur des copies dont les originaux ne sont pas disponibles. Il n'y a pas de preuve. La Bible est un torchon comme les autres textes dit sacrés... ce n'est pas pour rien que le prof d'histoire de Bordeaux viré de l'administration, une belle perf sérieux, bravo monsieur, qui en voulait en savoir plus que la propagande et qui a rentré donc la religion des barbus dans une AI a vite découvert que 30% du contenu était de la réécriture de mythes anciens... D'autres se sont empressés de faire pareil sans écrire de livres pour éviter les coups de bâton avec la bible et ont trouvé rapidement toute la supercherie, ce qui laisse penser que ce sont les mêmes cerveaux qui ont conçu les deux textes...

C'est toute la subtilité...

Le pire, c'est de ne pas savoir les dates. A ce stade, on ne sait même pas avec certitude si la chronologie qu'on nous a vendu est réelle.

La plus grande peur des élites, c'est qu'on comprenne nos origines et ce qui vibre à l'intérieur de nous. Tout est fait pour nous en couper. Et cela marche. L'illusion, on adore cela. Se fuir, c'est la drogue la plus répandue sur terre. Les mecs qui plannent dans le spirituel parlent de temps nouveaux, de changements. Ce que personne ne pige, c'est qu'un changement sociétal repose sur des stats, un peu à l'image de la courbe en S de l'adoption des nouvelles technos et produits. Par exemple, aux USA, actuellement, la défiance dans les institutions est au plus haut historique autour de 33%. 33% n'est pas assez pour générer une révolution. La défiance ne signifie donc rien et reste SOUS CONTROLE. Et les petits gars du spirituel, ils se branlent alors que moins de 5% de la population a le temps, l'argent, l'énergie pour se nettoyer, nettoyer leur ADN des merdes émotionnelles familiales et commencer à émettre en moyenne ou haute fréquences... Il n'y a absolument aucun changement significatif en cours. La matrice a gagné. Le Mal s'éclate et les esclaves qui comprennent rien continuent en réalité dans leurs boucles à produire, leur vie ne leur appartenant PAS sans même qu'ils puissent saisir en quoi ils sont des pions...

En toute honnêteté, les scientifiques corrompus nous parlent depuis ma naissance du chaînon manquant dans l'évolution darwinienne, genre que nous serions un upgrade d'animaux.

Il ne faut pas être druide pour piger l'inverse...

Il est plus que probable qu'en réalité, nous sommes downgradés par manipulations génétiques et que les élites nous cachent notre source divine. La majeure partie de notre ADN est déconnectée. J'ai dédié ma vie à essayer de saisir ce qui se passait en moi car je ne fonctionne vraiment pas comme la majorité des humains et à bien des égards, je ne comprends pas comment je ne me suis pas encore laissé enfermer...hahahahaha. Si je vois ce qui se passe en moi puis après que je sois allé chercher des explications, j'en déduis que notre évolution est négative. Nous sommes partis de la lumière pour aller vers le stade animal.

Il n'y a qu'à voir comment les humains se fuient eux mêmes plusieurs heures par jour à regarder des fictions dans lesquelles ils peuvent ressentir ce qu'ils pourraient créer à chaque instant dans leur vraie vie. Créer sa vie n'intéresse pas grand monde. L'illusion est notre dope première. Quand on parle de créativité, les gens pensent tableaux, musique, arts... ils saisissent pas une seconde que la création est ce qu'ils ressentent à chaque instant. La plus belle des créations est le niveau de fréquence de ce qu'ils émettent. Et croyez moi en tant que télépathe, je vous garantis un truc. Une écrasante majorité d'humains émet de la merde... de la merde à un état pur. J'en ai assez chié toute ma vie avec ça.

Au lieu de créer donc une vie basée sur les liens réels entre les gens, je veux dire, physiquement, pas dans le monde numérique, on a des gens seuls derrière des écrans dans un monde imaginaire. On est dans Matrix sérieux. C'est triste et pathétique.

Il existe partout sur terre des momies de géants roux. Il existe des articles de journaux relatant la livraison de ces momies à des musées européens et américains. Quand on va sur leur site, aucune trace de ces momies. Disparues...

Les élites pour faire plaisir à leur maître détruisent notre histoire pour nous maintenir en cage comme dans Matrix. Ils veulent notre peur, notre merde intérieure, nos effondrements du moi face aux difficultés, notre impossibilité à gérer notre Soi hérité de nos ancêtres qui nous tapent sur la gueule derrière le refoulement, notre folie générée par les défenses entre le moi et le soi qui font ce qu'elles peuvent pour maintenir un semblant d'équilibre psy, nos interrogations, nos terreurs, notre stupidité, nos faiblesses, notre haine et notre sentiment de solitude et d'abandon, nos sueurs froides par rapport au futur... Le pognon ne les intéresse pas. C'est juste un tool. 

Pour nous maintenir en cet état, il est impératif que tout le monde reste inconscient, de ne jamais connecter son mental et son esprit au corps, royaume de l'émotionnel.

9 mecs sur 10 que je rencontre n'ont absolument aucune conscience en temps réel de ce qui se passe en eux. Et pour le dixième sérieux, il est déjà à la retraite et commence tout juste à réfléchir...

Oui nous les humains, nous avons des idées fausses sur notre passé et nous attendons comme des cons un sauveur (femme, dieu, politicien, état, sportif, gourou...) extérieur alors que tout se passe en autonomie à l'intérieur.

Je suis presque persuadé (et des gens comme juncker ex président de l'Europe ou des ministres en ont parlé) qu'il existe une entité du mal, ennemi absolu de l'homme. Elle n'est pas dans la dimension de la matière, donc elle ne peut pas être combattue. Le seul moyen à disposition est de l'éloigner de soi via la haute fréquence.

Le piège se referme sur l'Europe actuellement. C'est la phase finale. On parle d'une femme noire pour James Bond. Des PD partout, des minorités débiles qui gueulent, des violeurs d'enfant, des pédophiles non inquiétés par la justice, une absence de croissance économique, une mise en esclagisme intelligente via la dette et les taux zéro, de la violence, de la haine,... le chaos.

Il ne reste que quelques années. Napoléon devait faire l'Europe unifiée mais voilà qu'il a dévié du plan en cours de route. Il s'est fait virer de la franc maçonnerie deux mois avant sa mort... Hitler pareil a dévié et a cherché comme un forcené l'histoire de l'humanité. Les élites ont digéré leurs leçons et ont créé l'Europe de manière pacifique. Et cette fois ci cela a marché. Le piège se referme sur l'ADN caucasien.

Toutes les boîtes qui font de la recherche et collectent l'ADN sont sous étroites surveillance. Je ne sais pas ce qu'il y a dedans. Cela m'obsède car je sais que la réponse de l'homme blanc est dans cet ADN.

Je suspecte que le caucasien ait la possibilité de reconnecter son ADN et le recoder partiellement ou en entier ce que les autres races ne peuvent pas faire. Ce qu'on sait aujourd'hui, c'est que le sang ne mute pas et qu'il existe plein de différent types de sang, donc obligatoirement non issue d'une évolution darwiniste, d'où l'hypothèse de la manipulation génétique de l'homme. On sait aussi que le caucasien est potentiellement RH négatif de mémoire, un sang spécifique à l'ADN caucasien qu'on retrouve pas chez les autres ADN humains. De même pour les yeux bleux. Une caractéristique propre au caucasien. Enfin, les scientifiques ont émis une quasi certitude que ces modifications ne pouvaient pas remonter à plus de 20.000 ans.

En tout état de cause, il faut fuire géographiquement l'Europe et se planquer. Quelque chose va se passer dans les 15 ans.

La crise financière de l'Europe n'est rien comparé au projet qui se dessine.

Tout le monde pense que ce sont les impôts et le pognon qui me drivent.

Je fuis bien sûr le socialisme, mais je fuis surtout le projet européen.

Pour finir ce long édito, la vraie question, ce n'est pas la motivation des élites à nous détruire quand nous générons trop de belles émotions.

Ni celle des maîtres colonisateurs vampiristes.

La grande grande question, ce sont les serviteurs humains qui accomplissent ce bordel.

J'ai approché le mal absolu une dizaine de fois dans ma vie. J'ai eu le souffle coupé pendant 15 secondes à 30 secondes tellement j'ai été pétrifié. Il n'y a pas de mots pour décrire mes expériences. J'espère ne jamais revoir ce truc. C'était quand j'avais pas le contrôle de mon aura et qu'une partie de moi l'ouvrait à mon insu pour se venger d'une autre partie. Une putain de guerre à l'intérieur de moi...

J'en ai tiré une conclusion. Il est impossible pour un humain connecté à son coeur d'approcher le mal. Seuls des sociopathes coupés d'eux mêmes ont cette aptitude.

Or la sociopathie n'est pas génétique. Elle ne peut se transmettre que sous l'action de parents destructeurs.

Les serviteurs sont organisés sous forme de grandes familles depuis des siècles. Ils ne couchent qu'entre eux et se reproduisent qu'entre eux. Toujours cette histoire d'ADN.

Implicitement, cela signifie que pour garder leur statut privilégié de serviteurs humains connectés au mal, ils doivent créer à chaque génération des sociopathes, car l'argent et le pouvoir sont attachés à l'ADN. Ils doivent donc niquer leurs propres enfants... ou autre hypothèse qui a ma préférence (car même en niquant les enfants méchamment, nous ne sommes pas à l'abri d'une résilience et d'enfants qui se mettent à parler. Quand on y réfléchit, cette expérience de reproduction de l'élite a eu lieu des milliers de fois. Réussir 100% sur des milliers d'occurences quand il s'agit d'humains, c'est pas crédible), donc il ne reste qu'une seule explication. Les âmes qui s'incarnent dans les corps sociopathes des serviteurs du mal, sont des âmes noires récompensées pour leurs méfaits... en théorie, elles doivent somatiser quand elles font le bien et s'éclater dans le mal. Tout est polarisé dans l'infini, du plus petit au plus grand. Les humains normaux que nous sommes, à somatiser dès qu'on fait des trucs moches, c'est très difficile pour nous d'imaginer notre opposé.

Ce que je constate, c'est que les forces du bien ont pris une énorme branlée et que le diable règne en maître sur terre. Jésus le sauveur de mes couilles qui a 99% de probabilité de n'avoir jamais existé, il a du boulot... putain quand je vois tous ces toquards manipulés par les religions, je me dis qu'il n'y a aucun espoir, toutes ces troupes contrôlées intelligemment par l'ennemi... En fait, pour répondre à votre question mon cher lecteur, je pense qu'on vit tous dans un hôpital psychiatrique géant et que malgré ma peur quand je mourrais, je serais en même temps super content de me barrer de ce merdier, en espérant ne jamais y revenir...

Charles

Publié dans Blog

Vivre dans ma peau est très bizarre. J'ai reçu de la part du destin beaucoup plus d'aptitudes spirituels que n'en auront jamais tous ceux qui méditent, font du yoga, des stages, "travaillent" sur eux, mangent bien, picolent pas, baisent pas de putes hahahahaha

...alors que je n'ai jamais rien réclamé, ne suis vraiment pas intéressé et n'ait aucune ambition.

Cette situation en grand écart m'offre une vue assez surprenante de la réalité.

Dans le fond, nous avons d'un côté une nombre incalculable d'écoles de spiritualité ou tout le monde se branle sur des concepts non terriens dans une grande fuite généralisée de la réalité. Je vous invite à vérifier par vous mêmes. Vous constaterez comme moi que 9 fois sur 10, ces gens dits éveillés font tous état de problèmes relationnels amoureux, sexuels ou pognon. C'est à cause de l'état du monde et non à cause d'eux... hahahahaha

Je fuis comme la peste ces personnes car elles s'estiment supérieures au reste des humains de part leurs pensées et pensent pouvoir s'affranchir du job que nous pauvres terriens basiques subissons, à savoir le grand nettoyage émotionnel du karma hérité de nos ancêtres sur 50 ou 100 générations. J'ai pour habitude avec mes petits pouvoirs de donner un bon coup de genou bien sec dans le pseudo édifice de ces spirituels qui nous parlent d'être bien ancré avec des visions et des méditations (du pur bullshit) et je continue de prendre un malin plaisir à les voir s'effondrer en un claquement de doigt. N'importe quel commando, trader, sportif de haut niveau sait que le bullshit ne tient pas deux secondes la pression. On s'ancre en ayant un système émotionnel bien en place et on respecte le fardeau émotionnel de chaque humain car dans le fond c'est la fonction première de la vie sur terre avec on le verra plus bas, le lien. Donc le petit spirituel tout seul expliquant qu'il n'a pas besoin des autres et fuyant la réalité de la 3D qu'il méprise ouvertement, oui, je l'allume. Et comme j'ai des petits pouvoirs magiques, quand j'allume quelqu'un, c'est un tomahawk psychologique qui part car je sais exactement où est la jonction refoulée la plus faible de tout l'édifice.suis très vilain. je sais...

Et de l'autre, d'un nombre tout aussi incalculable, nous avons des psy dont le job premier consiste à tout faire pour éviter de ressentir le choc papa maman de la petite enfance (pour eux mêmes et pour leurs clients), donc à ouvrir les vrais dossiers qui puent ayant un vrai pouvoir d'impacter positivement un changement dans nos vies. 9 psys sur 10 n'ont pas regressé à la petite enfance et dans le fond sont dans un état de refoulement tel qu'ils leur est impossible de vraiment aider les humains dans leur merdier (exemple concret ils n'ont aucune idée de comment désactiver un système de défense inconsciente qui est là pour des raisons évidentes... protéger de papa maman... mais si papa maman sont parfaits, alors plus ne rien colle, mieux vaut nier que papa maman a déconné et accusé le client de faire compliqué... logique sauf quand on ose afficher sur son mur de bureau une plaque de psycho thérapeute...)

Environ 1 sur 10 ont en revanche totalement pigé et oeuvrent comme des artistes inspirants et précieux. Les clients en face emmêlés dans leur problème perso, tournent en rond sans rien résoudre, vu que 9 fois sur 10 il faut aller ressentir ce que le psy lui même ne veut pas explorer en lui et dans le dixième cas chanceux où ces clients ont misé sur un psy fonctionnel, rien ne garantit qu'ils auront le courage de poursuivre l'écrasant chemin qui mène à Rome.

Généralement, quand on regarde à froid ce qui se passe, on constate que tout le monde se jette sur la spiritualité, la 3D, la 4D, l'amour (lequel amour n'existe pas dans leur propre vie et n'est presque jamais en numéro 1 dans l'échelle de décision) ou sur de la théorie comportementaliste qui invariablement déplace le problème en le fixant sur une nouvelle forme, ce qui permet de conserver l'honneur de tous les protagonistes qui peuvent claironner officiellement qu'un problème a été résolu.

Cela reste pour moi une égnime que de voir un mec s'arrêter de cloper ou manger du sucre grâce à du comportementalisme et démarrer la semaine suivante de son "succès" l'alcool ou l'excès calorique ou le sport à outrance pour générer des hormones, passant d'une mode à une autre sans jamais rien fixer à l'équilibre durant sa vie.

Dans mon cas bizarre où je peux pénétrer les systèmes de vie en quelques dizaines de minutes et déterminer en seulement quelques heures les chemins de vies et patterns affectives refoulées à bosser, donc le karma attaché à l'ADN familiale des ancêtres, dès que j'ouvre la bouche, invariablement, c'est l'explosion et le rejet. Je me retrouve à devoir approuver ou fuir les mensonges de mes congénères humains qui sont au final dans la même merde que moi, sauf qu'ils ont un peu de mal à le diagnostiquer...

J'ai envie de donner un conseil dans cet édito.

Si vous êtes paumés (tout le monde l'est) mais surtout vraiment motivés pour en finir avec cet état (un cas beaucoup plus rare vu que papa maman est intouchable et sans le grande nettoyage permettant de dépolariser et d'embrasser l'ambivalence, il n'existe pas de solutions), alors le chemin est plutôt simple.

1 - le lien à l'autre est roi, voire dieu

Harvard l'a d'ailleurs profondément illustré dans une étude de 70 ans où ils démontrent qu'ils peuvent prévoir dès l'âge de 50 ans le futur vieillissement d'un homme et son état à 80 ans en fonction... de son tissu social autour de lui... Pas de régime alimentaire, de sport, de médiation à la con du matin. Non. Les liens affectifs uniquement. Leur qualité richesse profondeur authenticité...

2 - partir à la conquête de son ombre ne peut pas se négocier

Savoir ce qu'on ressent est déjà compliqué. Mais sentir ce qu'on refoule, c'est le sport officiel pour les âmes qui viennent s'incarner sur terre. Elles tentent de faire découvrir le jeu à des humains bouchés qui comprennent rien. Pour découvrir ce qu'on ne sait pas qu'on ressent, mais qu'on ressent quand même soit derrière un refoulement ou pire comme moi derrière des morceaux de personnalité clivés ayant leur propre vie, cadeau bonus des Etats limites, je ne connais aujourd'hui que deux moyens fiables (tout le reste et je pèse mes mots, tout le reste est du bullshit). Le premier est l'ayahuesca pour percer et voir derrière le mur du refoulement. Le deuxième est la lecture des évènements et occurences dans la matrice qui crééent notre réalité au quotidien pour nous faire bosser en jouant le ping pong âme / mental de terrien... excusez moi, la dialectique du moi et de l'inconscient en langage de chez les pros...

3 - piger comment négocier les conflits intérieurs et finir par s'aimer soi même

Je ne sais pas si vous avez déjà tapé dans google des requêtes sur ces sujets de l'amour de soi où règnent la médiocrité des psys, les vendeurs assoiffés exploitant l'aveuglement des humains en souffrance et les madame michues avec 3 neurones maxi connectées en même temps sous les cheveux, on en a pour notre argent, mais quequette pour les solutions. Que vous dire ? L'humanité se refile de générations en générations des problématiques émotionnelles (c'est à dire qu'elle se reproduit AVANT d'avoir traité les merdes familiales, passant aux enfants le triste flambeau) via le système de parents intérieurs introjectés qui tabassent l'enfant intérieur à l'insu de la conscience de l'individu, souvent 24h sur 24. Faire transiter la loi intérieure héritée des parents introjectés vers une éthique consciente adulte, équilibrer cela avec les blessures de l'enfant irrationnel qui est parfois assez wild et presque toujours immature, dont on ne voit pas toujours ou presque jamais les agissements, se désaxer de tout ce petit monde pour émerger et décider avec une vision large en tant qu'humain mature, enfin savoir être présent à soi et à la vie sans utiliser le mental, c'est un long chemin très long chemin.

Je crois qu'il existe deux grandes cruautés dans ce bas monde au delà du physique attractif ou repoussant.

Au moment de la naissance un flash efface toutes les datas et le jeu de la vie consiste à redécouvrir au fur et à mesure, donc à se rappeler... sauf que certains comme moi et d'autres dans mon entourage et sur terre, n'avont pas un effacement total. Il susbsiste des morceaux antérieurs. Du coup, on ne part pas à zéro et on va beaucoup beaucoup plus vite. Imaginez un patrimoine génétique incarné dans de nombreux pays du monde. Comme par hasard si vos ancêtres ont ces caractéristiques et que vous êtes pas fermés totalement aux mémoires transgénérationnelles, alors vous vous retrouvez dans votre vie à parler 4 langues sans que cela vous ait demandé beaucoup d'efforts... et sans savoir pourquoi... le pire étant les enfants de 5 ans n'ayant jamais voyagé et qui font état dans les hôpitaux spécialisés américains d'aptitudes linguistiques qui défient le rationnel... genre ils communiquent dans plusieurs langues de pays qu'ils n'ont jamais visité et avec aucun lien familial... là, l'idée n'est plus de croire ou pas croire au karma, mais de piger comment il marche.

La deuxième cruauté, c'est l'aptitude à modifier son état de conscience pour comprendre ce qui se passe en nous, pour savoir se concentrer et observer. Pour certains, bien éduqués comme il faut par leurs parents, donc bien obéissants surtout quand ils sont pas d'accord hahahahahaa, la difficulté de sortir du mental est énorme. Du coup il voit que dalle ou presque.

C'est dramatique car sans concentration profonde, on ne peut rien faire de soi.

Pour d'autres bénis par les dieux comme moi, il est possible d'être en état modifié de conscience en moins d'une seconde, voire de vivre en parallèle une présence partielle dans la matrice avec des humains tout en étant en même temps ailleurs (dans mon cas, les crises de télépathie se traduisant par des douleurs physiques assez violentes, je n'ai pas trop eu le choix que de devoir traiter les soucis tout en maintenant une facade quand je suis avec des gens... certains m'ont vu faire car sensible aux ondes et à l'énergie émise mais une écrasante majorité n'a jamais capté que j'étais barré ailleurs même si en face d'eux physiquement), mais surtout, je peux rester pendant 5 heures par jour voire 10 heures par jour dans cet état là où le mec normal va peiner à tenir 10 ou 20 minutes après des longues années d'entrainement de méditation (surtout quand on médite le petit doigt en l'air et les jambes pliées pour avoir mal hahahahhaa)

Alors vous pourriez vous dire que c'est injuste, mais que nenni. La matrice est parfaite.

Non sérieusement, quand on a pigé la matrice, c'est souvent avec les larmes aux yeux qu'on parle de cette intelligence absolument folle qui oeuvre au quotidien pour faire tourner cette drôle de machine qu'est la vie sur terre. Tout est parfait, même les expériences les plus pourries qui sont souvent que la résultante de notre aveuglement nous rendant sourds aux signaux.

Il y a vraiment une règle, c'est que les âmes tapent généralement sur notre gueule d'humain bouché que progressivement. Certes des cas rares existent où des mecs prennent un wagon dans la gueule dès le départ, mais la plupart du temps, on est bouché jusqu'à ce que la douleur devienne suffisamment forte pour qu'on commence à écouter... alors que le message est déjà passé depuis fort longtemps.

Donc en toute perfection, si un mec comme moi se souvient dès la petite enfance de beaucoup de choses puis carburent ensuite avec un moteur V12 Bi turbo de 1000 cv sous le capot, la seule chose que vous pouvez conclure, c'est que pour équilibrer cela, j'ai tiré un challenge à relever à la même hauteur. Mon challenge était tellement super que j'ai du assembler un team de 10 personnes pour trouver la solution, sachant que personne ne comprenait rien de ce qui m'arrivait. J'ai du allouer entre 3 et 7h par jour pendant 2 ans pour trouver ma porte de sortie... 

Oui je peux résoudre encore une fois en quelques heures les problèmes les plus intenses de Monsieur Michu qui n'y arrivera pas à 70 ans passés. Mais rassurez vous, je me suis fait allumer. Je ne crois pas qu'il existe une seule vie sur terre où on se fait pas allumer. D'ailleurs dans la plus grande perfection, les sociopathes qui ne sentent rien et ont donc le sentiment d'impunité... trainant souvent néanmoins dans leur sillage une odeur de merde, de vol et de sang. Invariablement, ils font des enfants et ses enfants subissent de plein fouet leurs parents sociopathes. Mort précoce. Maladie et j'en passe, les enfants traduisant dans la matière le problème des parents.

Personne n'échappe car c'est tout simplement le jeu de la vie humaine sur terre au delà de Darwin de mes couilles avec le chaînon manquant qu'on est tout seul dans l'infinité de l'espace et la propagande mondiale des élites sur l'histoire de l'humanité.

On n'échappe pas à la matrice du jeu de la vie sauf les âmes noires qui équilibrent l'amour sur terre par la destruction et qui ont pour mission de nous drainer par le bas. Par polarité, ces personnes se font récompenser quand elles font le mal et se font probablement allumer quand un semblant de bon émerge dans leur vie de salopards sponsorisés par le système. En même temps, il ne faut pas les rejeter car leur fonction est primordiale sinon la vie sur terre ne pourrait pas fonctionner. Les bourreaux sont là pour nous faire souffrir et apprendre. Sans douleur, personne n'avancerait jamais.

Donc en un mot et un seul, mes frères de galère, nous sommes tous ensemble dans ce bordel qu'est la vie. On patauge dans un marécage qui ressemble à la jungle de la guerre du Vietnam. Les paillettes n'existent pas même s'il vaut mieux chialer assis dans sa Porsche qu'à la station de métro Barbès... et que le 5 étoiles rend la sauce moins piquante bien qu'il y ait toujours un prix à payer. C'est en cela qu'on quitte l'enfer, dès lors qu'on peut voir en toute chose les avantages et inconvénients.

Pour moi le cas le plus extrême est Philippe Di Pozzo, l'histoire derrière le film INTOUCHABLES. Le gars décroche la vie 5 étoiles jusqu'à 40 ans et l'amour fou d'une femme pendant 10 ans. La femme meurt. Lui se fout la gueule en l'air. Et c'est parti pour 25 ans de chaise roulante. Il parvient à sortir par le haut et vend 55 millions de ticket de cinéma pour un film d'amour de 2 heures, soit au bas mot une génération de 110 millions d'heure d'amour chez ses congénères humains. Je continue de penser qu'il y a eu des signaux qu'il n'a pas entendu avant ses 40 ans et en même temps, c'était prévu comme cela depuis le départ. Il fallait qu'il soit sourd pour vivre son accident puis inspirer 110 millions d'heures d'amour au cinéma. Si on prend en compte les rediffusions TV, on parle de plusieurs centaines de millions d'heures de sentiment d'amour et d'humains touchés profondément. Evidemment, personne n'a envie de se taper 25 ans de chaise roulante pour pouvoir filer des centaines de millions d'heures d'amour sur terre. Mais grosso modo, le mécanisme est toujours le même.

Euh Philippe MISSION ACCOMPLIE hahahahaha. Toutes mes félicitations ! Si c'était à refaire, vous signez toujours en connaissance des moyens employés pour obtenir le résultat ?

Mon petit doigt me dit que la motivation ne sera pas vraiment là... vos 7 ans cumulées passées à regarder le plafond de votre chambre d'hôpital a quand même du vacciner une partie de vous sur l'incarnation...

Donc pour conclure.

Ne vous laissez pas appâter par les mirages de la guérison rapide et magique, de la spiritualité qui ne vous protègera en réalité jamais du job émotionnel à traverser, de l'analyse mental qui comprend tout et soigne que dalle. Choisissez le long chemin ingrat et solitaire du nettoyage. Tout n'est qu'émotions, vibrations, ondes et fréquences. Tout le reste n'existe pas. Ce chemin à la dure, j'ai eu la bonne idée de me filmer pendant 2 ans dans une succession d'update ici http://formation.objectifeco.com/apprendre-ne-pas-rater-sa-vie-charles-dereeper/

Il paraît qu'on a tous signé avant de naître. Souriez Cheesse...

Charles, rescapé encore vivant

Publié dans Blog

Trouver son chemin dans la vie quand l'énergie s'y invite par effraction

Combien de fois ais je souhaité avoir été incarné dans une vie de monsieur tout le monde qui me fait horreur, à faire des cercles de 50 mètres autour de ma maison et de ma famille. Le vie de monsieur Michu dont je me moque gentiment depuis une décennie a des avantages certains dont je suis jaloux.

Quand tout est sous contrôle et bien chiant, les chocs de volatilité sont faibles.

La paramètre que nous les humains devont affronter, c'est quand les âmes, la partie qui agrège l'énergie entre les atomes qui est vide et en même temps pleine de fréquences et d'ondes et d'informations, commence à s'activer pour faire les exercices qu'elle est venue vivre.

Le moins qu'on puisse dire, c'est que cela fout la merde grave dans l'emploi du temps.

Plus l'âme est intense et puissante énergétiquement, plus les dossiers sur la table sont denses et grosso modo, plus on en chie.

Gare à celui qui ne veut pas jouer le jeu, les coups de bamboo du pseudo hasard pleuvent jusqu'à ce que nous retrouvions le droit chemin qui n'est pas logique du point de vue du mental humain.

J'ai tiré un sérieux numéro en ce qui me concerne. Tout mon entourage proche en a bien conscience.

Il y a une question qui me tarabiscote depuis une décennie, une question définitivement très éloignée de la vie de Monsieur Michu, mais qui pète bien la couille à tous ceux qui se reconnaîtront dans mon introduction.

 

Doit on fuir ou vivre et ressentir ce qu'on refoule ?

 

Si on part du principe qu'on matérialise dans le monde de la matière ce qu'on ressent à l'intérieur de soi et que tout n'est qu'une fiction à 100%, alors la matrice va créer des situations à l'infini dans le monde de la forme pour nous mettre en situation de ce que nous fuyons le plus.

Et là, la question prend tout son sens.

 

Autour de moi, deux écoles.

 

Ceux qui insistent et tournent dans leur mauvaise expérience à répétition.

Ou mon école, à savoir que la matrice est une tentation et qu'il appartient qu'à nous, énergie adulte, de savoir dire non et repousser la boucle.

Ce qui m'a fortement influencé, c'est Adolf Hitler. Au grand damme de tous les psy, le gars n'a pas eu un balai à chiotte ramoné dans son cul dans sa petite enfance. Il a juste hérité d'un sentiment largement, très largement vécu par de très nombreux petits garçons sur cette planète depuis la nuit des temps, la fureur et la haine face à une mère incompétente, sujet hautement tabou (quoi moi qui aime tant mon enfant... mais oui madame michue, sauf que ce n'est pas l'intention qui compte quand on élève un enfant mais la compétence et la maturité, sinon se reproduire avant d'avoir pigé son karma revient ni plus ni moins qu'à balancer à son enfant les dossiers de nos ancêtres qui nous étaient réservés à nous....)

Seulement, le cher bambin Adolf Hitler, lui contrairement à la majorité... il a matérialisé cette fureur et haine dans la matrice avec une ferveur inégalée...de la destruction à l'âge adulte comme peu l'ont fait.

Et il s'est jamais arrêté. Là est le point clef. Il en est mort.

Comme tous les drogués (drogue au sens large, béquilles telles sucre, alcool, jeux, shopping et j'en passe)... qui ont perdu le contrôle...

Ce qui m'a illustré (bien que j'ai amassé beaucoup d'autres occurences de manière à conclure et choisir mon camp) qu'un humain qui revit ses émotions d'enfance refoulée dans la matrice en les mettant en situation, sans les relier à son histoire personnelle de sa petite enfance se retrouve bloqué et ne peut pas évoluer. Il est impératif de faire le lien à l'intérieur de soi, chaque vie étant unique.

Chialer pendant des mois et des années quand on est triste pour épurer son chagrin ne mène nulle part. Cela revient à jouer à Adolf Hitler...

Que se passe t il quand une nouvelle occurence apparaît, une nouvelle mise en situation (excusez moi, dans le langage de Monsieur Michu, un nouveau coup du sort...) ?

Ces situations sont souvent hautement toxiques pour nous et souvent inoffensives pour nos voisins de galère sur cette terre, car pas concernés par la problématique.

J'ai fini par penser que ces occurences sont en fait des tentations, dans lesquelles nos enfants intérieurs non parentés par manque de maturité et démission de nous mêmes, nous font plonger.

Un individu qui est entré en phase de maturation et de reparentage a suffisamment de conscience pour reconnaître AVANT le résultat final de l'occurence (donc l'expérience d'un nouveau coup du sort et du hasard hahahahaha) que cela va mener droit aux plaies intérieurs et qu'il faut donc savoir dire non dès le départ en ne jouant pas la partie.

Personnellement, en 2019, j'ai pratiqué cela pour la première fois dans deux de mes sujets très lourds, les gens qui me ruinent ma vie quand ils sont refoulés et partagent leur merde intérieure sur le réseau quantique au lieu de la garder pour eux, ce qui vient me heurter violemment en se superposant sur mon système émotionnel propre avec ma télépathie envahissante et deuxième terrain adoré de mon enfer... dans mes transactions immobilières dont je porte manifestement un karma très lourd.

Avant il me fallait des mois avant de couper les liens toxiques et nocifs avec ces personnes et des semaines à expérimenter des transactions immobilières foireuses avec d'incroyables forces de frottement que n'importe quel statisticien de base trouverait hautement improbable si ce n'est impossible en analaysant ma série complète d'occurences.

J'ai donc commencé à couper et dire non. A agir comme un adulte qui saisit qu'à l'intérieur une énergie enfantine immature me fait plonger à deux pieds dans un nid de frelons (excusez moi, qui me fait vivre à répétition des mauvais coups du sort...)

Autour de moi, j'ai plusieurs gars qui ne peuvent pas s'empêcher de s'emmêler les pieds dans le tapis des gens voraces qui viennent se servir en énergie par exemple. Ils se retrouvent vidés presque systématiquement.

Bien souvent à l'origine, il y a un parent vorace, une mère ou un père qui a pris l'habitude de se servir de son enfant pour recharger ses batteries perso. A l'âge adulte, l'enfant pile d'énergie, ne parvient pas à faire d'autres choix amoureux en dehors d'un partenaire qui fait subir le même sort que le parent dans l'enfance.

Je suis persuadé aujourd'hui que ces copains ont l'obligation de dire non à toutes ces rencontres hasardeuses si coincidentes avec leur enfance...

Or ils ne disent pas non, car ils pensent que tant que l'affaire ne sera pas traitée en eux émotionnellement, la matrice leur enverra de nouvelles occurences.

Je pense que c'est un piège, le piège que j'appelle ADOLF HITLER.

La matrice leur enverra une infinité d'occurences tout simplement parce que c'est son rôle.

Elle est là pour nous aider à évoluer.

Et l'une des évolutions majeures dans l'amour de soi, c'est de piger qu'on ne dirige pas sa vie à partir d'un enfant immature, qu'un enfant a besoin de protection et de limites pour pouvoir se construire.

Une des limites consiste justement à ne pas jouer aux jeux à la con qui lui font mal.

Je suis devenu persuadé que ce n'est pas grave la répétition des occurences toxiques. Ce ne sont que des tentations. Tout l'enjeu de nos vies, de nos maturités consistent juste à savoir ne pas jouer, à sélectionner les occurences belles et positives, à choisir le côté lumineux de la vie et à délaisser nos fantômes familiaux du karma si noirs.

Je ne pourrais finir cet article sans évoquer l'autre piège, à savoir qu'il est répandu en Asie que les Monsieur Michu expérimentent leur karma à travers leur âme.

Cela ne peut pas fonctionner cette vision. La structure élitiste du pouvoir mondial depuis plusieurs siècles, royautés et compagnies basée sur le sang, nous le montre.

Personne ne peut contrôler l'incarnation. J'achète pas la théorie du trauma des enfants illuminati. Sur des milliers d'occurences à travers les générations, certains humains finiraient par écouter leur coeur malgré leurs traumas d'enfance imposés et en arriveraient à faire valser leur héritage familiale. Or, là, nous avons une structure très stable depuis 200 ou 300 ans du pouvoir mondial dans des grandes familles à plusieurs milliers d'enfants. C'est impossible de réaliser un tel score. La résilience est une réalité statistique qui doit se matérialiser.

Donc la seule solution, pour comprendre le jeu de la vie, c'est d'accepter l'idée que le karma est attaché à l'ADN et non à l'âme. Nous vivons un karma qui se répète à travers nos lignées familiales en provenance de nos ancêtres. En comprenant cela, les implications sont majeures dans l'analyse de nos occurences dans la matrice.

Charles Dereeper

PS : le chemin est long. Découvrir sa map intérieure pour pouvoir enfin se comprendre et éviter le piège de toutes les pseudos théories du moment qui n'ont bien souvent qu'un seul objectif, protéger le concept papa maman en les laissant intouchables alors même que par définition, il ne peut exister de parents parfaits puisque la marge est si fine entre adhésion, obéissance et respect de la différence dans le cadre de la fixation des limites, concrètement quand le parent di oui ou non pour des raisons bonnes ou mauvaises et surtout vécues bonnes ou mauvaises par l'enfant, à tort ou à raison... penser deux secondes que ses propres parents ont pu réussir l'impossible est une supercherie du mental qui ne peut fonctionner que pour éviter d'avoir mal.

Le chemin est donc long et tortueux quand on veut vraiment la vérité et fonctionner ensuite à l'optimal dans la matrice et sa vie perso. J'ai du créer un chemin perso que j'ai exposé ici http://formation.objectifeco.com/apprendre-ne-pas-rater-sa-vie-charles-dereeper/ tout simplement car les chemins populaires basés sur le mensonge ne me faisaient aucun effet. Je vous invite à prendre en considération que votre vie, nos vies ne sont pas des rasoirs jetables qu'on achète au supermarché du coin et qu'on remplace, cette image étant à peu près la manière dont les humains français se traitent aujourd'hui, en collant une pauvre rustine d'hypnose, analyses et autres sans aucun respect pour les défenses inconscientes dont le but premier est pourtant de protéger. Evidemment, il faut du temps pour apprivoiser une défense.

J'ai un copain, il a fait des sessions ayahuesca, probablement le meilleur moyen dans le grand bullshit actuel d'accéder à une compréhension de soi... seulement, il a pris un peu pour un con son système de défense. Il est rentré et a connu quelques semaines de paix et d'amour... avant que tout se referme en lui et qu'il revienne à la case départ. Il n'existe pas aujourd'hui d'autoroutes permettant de se passer du chemin de la vie. Croire qu'on peut en 6 mois régler le souci de sa vie, c'est comme croire que papa maman ont été parfaits et ne sont responsables de rien. C'est une illusion immature d'énergie enfantine.

Publié dans Blog

Je vais bien tout va bien youpi...

Mais te prends donc pas la tête. Arrêtes de réfléchir. Vis ta vie...

Combien de fois je l'ai entendu celle là...

... dans la bouche des mêmes mecs qui achète une maison à crédit 25 ans alors que c'est sur évalué d'au moins 10 ans en comparaison de la location de son logement principal... des mêmes mecs qui dépensent 65% de l'énergie, de leurs gains, de leur sueur à payer les factures des autres humains qui eux ont décidé de rien foutre... des mêmes mecs qui se branlent 3 fois par semaine (3 fois pour être sympa, les derniers stats de pornhub aux USA faisant état de 82M de connexions Visiteurs Uniques PAR JOUR !!!! 28 milliards de visites par AN...) devant youporn au lieu de se connecter à leur femme (et de se prendre la tête...)... des mêmes mecs camés au sucre, à l'alcool et à toutes les béquilles de la société socialiste qui finissent à 70 ans sur un lit d'hôpital, tout seul en train de pleurer, dixit les témoignages d'infirmières..

 

Se prendre la tête n'a donc pas que des inconvénients... s'occuper de la direction de sa vie au lieu de ne pas réfléchir et de se laisser être une boule de flipper, peut payer...

... à condition de parvenir à se connecter à soi.

J'ai reçu au moins 5000 témoignages longs, denses de lecteurs qui m'exposaient leurs pensées secrètes, leurs interrogations qui faisaient échos aux miennes... depuis que je blog sur la dernière décennie.

Je ne suis pas un psy avec 50 clients par an. Ma vision est beaucoup plus large. Ces lecteurs, vous, m'ont changé. J'ai pleinement pris conscience de la distribution gaussienne de la diversité de la nature humaine et de ses lois universelles.

Nous sommes uniques, mais nous ne faisons qu'un avec les autres à un certain stade. Curieux paradoxe cette individuation dans une couche et ce lien universel dans une autre, qui se juxtapose.

 

A la longue, j'ai identifié 5 déconnexions qui nous tuent tous à petit feu.

Il y a tout d'abord les primaires, les subpersonnalités intérieures qui sont très très très souvent en mode ROGUE... hors de tout contrôle. Vu notre éducation dressage, l'école destructrice et nos parents déjà cassés par le système, on arrive tous à l'âge adulte avec des individualités fragmentées. Il y a différent niveau de fragmentation. Le truc le plus fou dans ce domaine, c'est de voir les stars américaines défoncées par le satanisme pédophile, probablement violées, à coup sûr fragmentées, nous expliquer qu'elles ont des alter ego, à qui souvent elles ont donné un prénom, comme un autre soi ... et tout le monde applaudit sur le plateau célébrant le témoignage d'un être humain qui a tellement souffert qu'il a pour survivre du se dédoubler. J'ai pu visionner personnellement une bonne dizaine de stars du ciné très connues dans des interviews confessions. Notre monde marche sur la tête sérieux...

Bref revenons à nos moutons.

Le père et la mère intérieure représenant nos parents introjectés qui rejouent sans fin des décennies après parfois la mort de nos parents biologiques, les mêmes conneries karmiques, les mêmes jeux à la con que nos propres parents et grand parents jouaient déjà.

L'enfant intérieur, nous dans une version d'il y a 20, 30... 50 ans, qui continue à appliquer les mêmes codes, les mêmes réactions face à nos parents introjectés qui par hologramme matérialisent dans notre réalité ces conflits, alors que des décennies se sont écoulés. C'est comme un arrêt sur image intemporel. Le temps qui passe est une invention humaine. La réalité émotionnelle n'est pas temporelle. C'est souvent ce qui nous piège tous dans notre compréhension de nous mêmes.

Nous rejouons sans cesse à l'infini les conflits émotionnels familiaux et nous nous faisons mal sans cesse.

Comme si cela ne suffisait pas, les dieux ont rajouté à notre misère un souci de connexion à l'extérieur, aux forces de la terre. Combien de cliqueurs de souris 5 jours sur 7 dans des professions intellectuelles se retrouvent totalement déconnectés de la terre, participant par leurs choix de consommation à des destructions massives de leur propre habitat...

Et puis, il y a la déconnexion au ciel, à dieu, dont la plupart d'entre nous, nous foutons royalement, préférant une belle petite Porsche dans notre garage, à méditer sous un arbre pendant 3 plombes...

Il faut dire que les religions orchestrées par des criminels assoiffés de pouvoir sont devenus à ce point dépassées qu'on a jeté avec ces faux textes sacrés le bébé qui était dans la baignoire, dieu !

Tous mes clients. Tous les humains qui me contactent... tous sont à chaque fois déconnectés partiellement ou totalement de ces 5 sources majeures de connexion qui composent notre équilibre de vie.

 

Je n'ai jamais vu un mec équilibré à l'intérieur entre ses parents et son enfant. Tout le monde a un biais. Résultat. Tout le monde souffre.

On ne sait même pas quoi faire pour se reconnecter. Les spirituels, les psys, les coachs dev perso arrivent avec des grands concepts... il faut nettoyer, intégrer... quand vient l'heure d'appliquer à nous mêmes la fameuse intégration, le fameux nettoyage... alors que par définition, tout est dans l'inconscient puisque nous sommes fragmentés pour nous protéger. Donc nous voyons rien du tout... et qu'on compare notre situation assez désespérée aux pauvres outils proposés par ces spirituels qui sont parfaitement incapables de nous expliquer quoi faire pour voir ce que nous ne voyons pas... là, ce sont des traversées de solitude humaine hahahahha...

D'ailleurs, je ne sais pas pour vous, mais moi, quand je regarde la vie de ces conseillers coachs et autres... bardés de diplômes inutiles, juste pour nous rassurer alors qu'ils vivent tous une vie d'interrogations non abouties... souvent... je passe mon tour à mon voisin et j'évite de m'emmêler les pieds dans leur tapis qui pue à plein nez...

Le drame, le pire de toute cette histoire des humains, c'est que sans cette reconnexion, on vibre à la fréquence de son karma, sans aucune liberté, sans aucun libre arbitre et on créé la réalité de nos parents.

La vraie liberté, la reprogrammation, cela consiste à changer sa vibration, en résolvant les conflits qui traînent depuis des lustres dans nos familles. Cela consiste à reconnecter à ces 5 sources.

Unfortunately... le reconnexion intérieure n'est pas bien expliquée ni modélisée, ni reproductible, ni généralisable... et elle a l'air de prendre des années si ce n'est... des décennies...

Je vais me déboucher une petite bouteille de vin rouge moi... C'est le moment de se servir un verre et de quitter délicieusement la réalité de ce monde pour un paradis artificiel qu'est l'ivresse...

Je pense à vous mes compagnons de galère terriens et je vous salue !

Charles Dereeper

PS : je n'ai pas abandonné pour autant mon challenge de la liberté. Je teste depuis 2 mois des outils pour reconnecter avec les sub personnalités ROGUE. Tous ces travaux s'ils se finalisent seront publiés dans mon groupe ici http://formation.objectifeco.com/apprendre-ne-pas-rater-sa-vie-charles-dereeper/

Publié dans Blog

J'entends les arguments de ceux qui sentent l'amour universel couler dans leur veine.

Charles, quand tu t'abandonnes au tout, à ce quelque chose d'impalpable, d'illimité, alors rien ne compte. Il n'y a pas d'échec !

Je vais répondre en deux parties.

Réponse 1 : combien de personnes sur terre parviennent à balancer correctement leur vie terrestre humaine avec leur vie intérieure émotionnelle et spirituelle ? Combien ?

La réponse, c'est à peu près personne... Le monde entier oscille entre PEUR et AMOUR, sauf que l'immensité du monde est connecté en temps réel à la peur et vit 5% de sa vie (parce que j'ai envie d'être généreux aujourd'hui, mais ne serait ce pas plus proche de 1% ?) dans l'AMOUR. Comment espérer se maintenir connecté au signal de l'AMOUR quand une immense chaîne d'évènements, d'actions que nous vivons, de contacts avec lesquels nous interagissons sont des baudruches pleines de PEUR.

C'est pas étonnant que la mission soit impossible et que personne n'y arrive. De toute façon c'est très simple. Toute personne connectée à son coeur pleinement soit devient folle, soit s'isole si elle regarde la vie humaine bien en face sans mensonge. Ce qui se passe actuellement est insoutenable. Partout. En août 2018 au moment où j'écris ces lignes, les crevards socialistes sponsorisés par les pédo satanistes lucifériens ont passé des lois sur l'éducation sexuelle des enfants pour casser la nature, l'identité, provoquer un choc, un trauma de masse et mieux régner. Le consentement de l'enfant violé devant un juge est irréel... Quiconque regarde ca connecté à son coeur comprend la manip et explose. Seuls les gens déconnectés de l'amour, baignant dans la peur infinie sont près à sacrifier leur propre enfant pour leur confort et la survie. La peur aveugle et masque la réalité. C'est un outil très pratique ! Quiconque commence à regarder comment sont produites les protéines animales a envie de vomir. Le fait que personne ne change ses comportements alimentaires et ses fournisseurs montrent à quel point, personne ne vit actuellement connecté à l'amour. Les victimes, tout le monde s'en branle. On ferme tous les yeux. On a tous échoué à être des humains évolués et matures, connectant nos croyances à nos actes.

 

Réponse 2 : depuis 3000 ans, ce n'est pas un secret, l'évolution des consciences et de la maturité émotionnelle n'a pas eu lieu. Il suffit de lire PLATON pour mesurer toute la stagnation millénaire de l'être humain.

L'énorme problème... c'est qu'en 3000 ans, les humains basses fréquences sans conscience (notamment toute la bande de pédo sataniste avec la famille COLLINS en tête) ont développé à la fois une science du mal et énormément de technologie.

Or on ne peut pas avoir un développement de la techno sans un développement de la sagesse. Les deux marchent de pair ou le système s'effondre.

Du coup, vu que la terre est à deux doigts de se faire péter la gueule, on assiste à l'arrivée d'AQUARIUS où les dieux balancent par vague des âmes différentes avec des pouvoirs spéciaux, des capacités d'émission et chez les bébés qui sortent en ce moment, une évolution d'ADN. Pour rééquilibrer le monde. UN MONDE QUI NE MARCHE PAS. QUI N'A PAS REUSSI A PROGRESSER DEPUIS 3000 ans.

Ba désolé les mecs, mais y a un moment où il faut regarder les choses en face.

DIEU depuis 3000 ans a merdé avec nous.

Son système du karma est trop élitiste. On a presqu'aucune chance de le surpasser.

Qui plus est, en nous donnant la conscience, dieu nous a équipé de la possibilité de voir comment on merde dans un système impossible qui détermine dès le départ sauf accident statistique notre échec. Ce qui s'apparente à du sadisme.

J'en ai rien à foutre d'appartenir à un tout plus grand.

J'en ai rien à foutre même de savoir que dans 20 ans, je participerais à aider les autres en croyant et en défendant la polarité amour.

Je n'oublierais jamais que NOTRE MAITRE A MERDE pendant 3000 ans et que sa fiabilité est questionnable.

Si je racontais des conneries, dieu ne serait pas là à balancer tous ses sbires qui ont échappé à la roue du KARMA terrien en se développant ailleurs pour boucher les trous... on est en pleine opé de sauvegarde. 

Nous sommes des compagnons de galère. Des galériens trahis.

Charles Dereeper

 

Je reçois

Charles,
Il s'agit de pas tt mélanger !!
Dieu n'est pas le responsable de ce constat, nous faisons partie d'une planète prison comme je te l'ai souvent expliqué où nous ne sommes pas sous les lois universelles ( liberté, création, amour et service aux autres ), il s'agit d'une prise d'otage par le clan reptilien d'orion qui a perdu son contact d'alimentation de la source et à donc organisé un réseau bis (nous ) afin de continuer à être alimenté tel une volière ou bétail.
Par décret universel cette affreuse expérience touche à sa fin, nous ne sommes pas ici pour nous lamenter nous avons choisi de participer à ce programme de libération, nous sommes des infiltrés, la colère que tu retournes contre ton sort est un signal que qq chose merde dans ton approche 
Fais preuve de plus de maturité stp et ressaisis toi tu en as les moyens 
@plus

Et j'y réponds...

Chacun a sa version de comment marche le système. Adoptons la version de ce lecteur.

Oui je suis en colère. Je soutiens AQUARIUS mais PAS aveuglément. Il y a eu approximativement 14 milliards d'humains sur terre depuis 3000 ans. 14 milliards d'humains cramés dans une prison de merde sans que la source ne réagisse ????

Sérieux, il y a de quoi être dubitatif sur le délai de réactivité de DIEU. Il a comme qui dirait ABANDONNE à son sort les terriens. Ma confiance est à ce stade limitée. J'ai besoin de réellement voir AQUARIUS matérialisé devant moi. Nous sommes en 2018 avec des suppositions et un bordel illimité qui chie de la merde depuis 3000 ans. A moins de fumer, n'importe quel mec pragmatique fait oh oh, tout doux là... Montres nous ton update, ton correctif...

Est ce être si immature ?

Publié dans Blog

Quand on part sur le chemin de la libération... suivant notre degré de motivation, nous allons plus ou moins loin. Si on dépasse le cap de sa psycho perso, donc les histoires de papa / maman qui nous ont tous cartonné et qui drivent souvent nos vies d'adulte à notre insu, si on va au delà après nettoyage, alors que trouve t on ?

Nous trouvons sur notre chemin l'épineuse question de dieu et du karma.

Dieu dans la tête des gens qui n'ont généralement absolument aucune idée de ce qu'ils sentent au fond (et on peut inclure les professionnels de la santé comme les psy qui se gardent bien de regresser dans les phases pré verbales de leur être pour découvrir les forces émotionnelles obscures qui les constituent), DIEU EST PARFAIT. DIEU EST AMOUR. DIEU balance du jus immense inconditionnel VIA le chakra 4 situé entre les 2 pectoraux.

C'est une fiction...

La vérité ?

DIEU A ECHOUE sur terre.

Son karma est juste infranchissable.

Je suis remonté jusqu'au mémoire karmique et aux mémoires pré verbales des émotions enkystées dans le corps. 99,99% des gens n'ont pas fait ce job. Tous ceux qui l'ont fait... savent !

Il est impossible de deviner qui nous sommes émotionnellement par le mental. Il est impossible de deviner ce qui se trame au fond de nous. IMPOSSIBLE. Enormément d'humains spéculent juste sur eux même. Et ils sont à dix années lumière de leur réalité.

Autour de moi, tous les vaillants guerriers qui sont allés dans ces contrées SONT TOMBES DES NUES comme moi même quand ils se sont vus petit enfant en face d'une mère ou d'un père dont l'incompétence dépassait l'entendement.

Donc le KARMA est infranchissable. Il est trop lourd.

Chacun a un karma qui diverge en intensité, mais personne ou presque ne parvient à le surmonter. Le mien est bien bien chargé. Quand j'ai compris en 2011 sa présence, j'ai porté des fringues de couleur noire TOUS LES JOURS en guise de protestation. Cela fait 7 ans que je m'habille exclusivement en noir, lumière inverse de la lumière de DIEU. JAMAIS je ne basculerais dans la polarité inverse de dieu, le baphomet luciférien qui me débecte. Mais je ne pense pas à ce stade que je deviendrais un soldat d'un dieu qui a échoué.

Clairement DIEU a imposé à la terre un système qui a foiré. Il s'est planté. On a évolué technologiquement. Clairement oui. Mais humainement, au mieux on a stagné sur les siècles, au pire on a regressé sur d'anciennes civilisations... Les 3 ou 6000 dernières années n'ont servi à rien. Hé les mecs, on devrait peut être bien monter un collectif pour aller expliquer à dieu le concept du money management et du stop loss du trading... il pourrait se l'appliquer à ses expériences... ce qui éviterait qu'on en chie pendant trois plombes...

Qui plus est, avec ses conneries, les humains à émotions et à karma se sont fait coloniser par des reptiliens dégueulasses qui saccagent tout. De la basse fréquence de merde pédo satanique détraqué mental.

Comment DIEU compte gérer sa merde, son échec ?

En mettant tout à la poubelle avec AQUARIUS. Il reboot ce con.

Il modifie les vibrations et les fréquences sur terre et c'est reparti pour un tour. On donne un espoir aux gens alors que leur futur est désormais compté. Tous les télépathes partagent la même vision du futur. On va vers une extinction de masse provoquée artificiellement.

Peut on pardonner tout le mal depuis des millénaires qu'il a imposé aux hommes ?

Nous les hommes avons été des cobayes, de la simple R&D dans une expérience géante. Il n'y a aucun respect de la part du MAITRE. On nous donne une tâche impossible tout en accompagnant le jeu d'un outil, la conscience de nous... Perso j'appelle cela du sadisme à l'état pur. On nous équipe pour nous voir échouer !

Certes oui, Dieu offre un immense amour inconditionnel infini dispo pour ceux qui peuvent aller le chercher VIA le chakra 4. La fameuse source de lumière... histoire qu'on oublie... qu'on oublie l'échec de dieu (tous les fuyards du karma utilisent cette option de la spiritualité pour se déconnecter de leur humanité et s'abreuver à la source de lumière... sauf que invariablement, tous ces fuyards trébuchent sur le long terme, vie de famille, vie pro, corps, hasard négatif... dieu n'a pas offert aux humains la possibilité de fuir le karma, même quand on bouffe à son ratelier de l'amour universel. Ce n'est pas pour rien que nous sommes incarnés dans la matière !)

Son expérience de merde qu'il nous a imposé a rendu les hommes fous. Nous sommes des hommes qui détruisont nos enfants, la terre, les animaux traités dans des camps de concentration avant d'être bouffés pour survivre, le monde végétal souillé chimiquement, détourné génétiquement. Les hommes seuls aux abois sans aucune source de croyances positives, d'inspirations, réfugiés dans le matérialisme pour tenter d'atténuer leur peine. Des hommes qui se droguent par tous les moyens, détruisant leurs propres corps. 

La terre est un chaos émotionnel inhumain.

Le pire dans tout ca, ce sont les raclures qui organisent tout ca, les criminels du vatican notamment, qui sont parvenus à foutre dans la tête et le coeur des hommes qu'ils sont responsables et coupables de cette merde depuis 2000 ans. Pour les bisounours, je vous invite à étudier l'histoire de la Russie et du Vatican entre 1977 et 1981, qui a mis à rude épreuve l'imagination de ceux qui écrivent la propagande... unn coup, c'est une crise cardiaque, un coup, c'est la vieillesse ou la démission... le summum restant Jean Paul 2 et les porte flingues bulgares financés par le KGB (version italienne car la version officielle est bien evidemment le méchant intégriste musulman...). Ensuite, si vous êtes adepte du signe de croix et du respect de ces raclures, je vous invite à étudier qui sont vraiment les jésuites et tout particulièrement leur fric (est ce d'ailleurs la descendance des templiers, immense fortune officiellement disparue (zont tout dépensé aux putes ces cons là...)). 

Amis terriens, chers compagnons de galère, je suis triste pour nous tous ce soir.

La peur, la culpabilité, la honte sont des armes de guerre instrumentalisées qui font des ravages bien plus vastes que la bombe Hiroshima.

Je sais pour bosser sur ce projet depuis 18 mois malgré mon statut officiel de financier entrepreneur que la solution est dans l'élaboration d'un modèle qui permettrait aux hommes de s'affranchir des peurs et terreurs. Je ne parle pas de tous les paumés bardés de diplômes qui jactent dans le vide. Je parle de tous les humains encore une fois emprisonnés par eux mêmes à leur insu, dont les barreaux sont toujours constitués de la même force. LA PEUR ET LA TERREUR.

Si on pouvait trouver un moyen soft sans avoir à regresser dans les mémoires de la pré enfance pour connecter avec cette information, alors... oui, notre monde changerait pour de bon. 99,99% des humains sur terre suintent la peur sans même qu'ils aient compris qu'ils étaient littéralement pétrifiés 24h/24. Les pervers de l'élite exploitent cela, n'ayant pas de conscience humaine, fragmentant méthodiquement leur âme pour avoir la paix via des traumas artificiels.

J'ai aujourd'hui 44 ans.

Plus rien ne me fait de l'effet dans le monde capitaliste et matérialiste.

Je sais juste que j'ai envie de deux choses pour la deuxième partie de ma vie.

Produire et partager de la bouffe tropicale sauvage, loin des fermes verticales de mes couilles qui consomment 95% d'eau en moins... pour que les humains qui la dégustent retrouvent un instant des étoiles dans les yeux quand ils mâchent ce miracle de la nature. Je veux nourir sainement les gens encore capables d'apprécier la chose !

Et parallèlement, je ne cesserais d'oeuvrer pour aider les terriens trahis par leurs maîtres à tenter de dépasser CES PEURS ET TERREURS dont ils ignorent l'existence encore une fois.

Souvenez vous. Le monde entier est là pour vous berner et exploiter votre aveuglement. On nous a volé notre mémoire. Du coup, les humains remettent les clefs de leur vie aux autres. Le cinéma et la culture nous invite à attendre le messie, la solution d'un autre, collective. C'est une immense foutaise. Il n'existe qu'une seule et unique solution. Elle passe par vous, à l'intérieur de vous. PERSONNE ne peut, ne doit, n'a le pouvoir de changer quoique ce soit à votre vie.

Charles Dereeper

Je réponds aux premières questions ici 

 

 

Publié dans Blog

Je n'ai pas échappé à la grande fosseuse de l'amour dans ma vie.

Tout a démarré pour moi en 2006. Une délicieuse petite plantureuse aux grands yeux verts m'a retourné la tronche comme personne. Dès la semaine précédente de nos débuts (elle m'a fait mariner 3 semaines), j'ai commencé à recevoir des énormes intuitions qu'il fallait pas y aller.

Que nenni. J'y suis allé. J'ai plongé dans le peau de confiture pour la première fois et jouer à la passion amoureuse, ce que tout le monde appelle l'amour (qui n'existe pas sous cette forme là d'ailleurs, puisqu'il s'agit d'une fiction de nos névroses d'enfance qui peuvent rejouer la partie pleinement afin qu'on prenne les leçons, ce qu'on fait la plupart du temps jamais en se contentant de retrouver un nouveau partenaire de jeu pour vite recommencer ailleurs sous une nouvelle forme mais avec un fond identique).

Nous avons vécu un superbe run de 5 ans.

Je l'ai même fiancé (passé la nuit intégrale précédente à dealer avec mes guides intérieurs qui hurlaient) puis marié l'année suivante (repassé une nuit entière à dealer avec mes guides qui essayèrent tout ce qui était en leur pouvoir pour m'arrêter, notez bien d'ailleurs qu'à ce se stade, je suis à 4 ans de bonheur intense et lumineux et passablement sourd à un quelconque message de prudence...).

J'avais une société qui m'avait sorti du RMI et qui tournait bien. Une belle Audi TT noire que j'adorais. Des chats. Des potes. Tout roulait... sauf la France de Sarkozy plus socialiste que jamais.

L'idée que j'ai pas vu arriver, cela a été de décider de me barrer au Costa Rica. Après une longue recherche d'un an et 10 voyages dans différents pays, j'ai misé sur une folie intuitive. Ce sera le Costa Rica.

Le piège s'est refermé sur moi à mon insu.

Mes grands yeux verts ont dit oui avec la voix, mais je n'ai pas lu le NON à l'intérieur. J'ai foncé et j'ai embarqué 3 chats en plus d'elle...

Le Costa Rica de 2009 / 2010 n'était pas ce qu'il est aujourd'hui. C'était beaucoup plus sport et rugueux. Ma petite bourgeoise a piqué du nez très rapidement. Et moi j'ai rien compris.

Le couple a explosé en quelques mois seulement dans un immense contraste où début 2010, on a touché un plus haut dans une perfection absolue pour le début de notre cinquième année et la fin 2010, un plus bas très sombre.

J'ai appliqué la seule règle que je connaisse avec les femmes quand elles prennent exigent et communiquent pas... je suis allé voir ailleurs.

Il faut dire que ayant quitté la prison française, j'accédais à des ressources naturelles d'extrême qualité... les colombiennes. Aucune française ne pourra jamais faire la compétition physique avec ces femmes génétiquement modifiées en faveur des hommes...

Et un jour de 2011, j'ai emmené fièrement à l'aéroport ma française aux yeux verts que j'aimais tant dans le fond... elle était devenue une horreur à vivre au quotidien. Retour à l'expéditeur...

A débuté pour moi la descente. J'ai rien compris mais en un claquement de doigt, me suis retrouvé au sol avec un trou à la place du coeur.

Bon notez bien, j'étais encore une fois en dehors de la prison française, avec du blé et même pas 40 ans. Une position parfaite à l'international dans les pays émergents.

J'ai commencé à compenser et à taper pas mal de ressources naturelles, tout particulièrement à Bangkok Sukhumvit où en 2012, c'était le feu (pas comme aujourd'hui, où tout est niqué). Les rues étaient pleines de vie 24h/24. On a vécu avec mes potes une transe pendant des années dans ce four géant.

Mais rien n'a pu entamer ma peine.

Il m'a fallu 5 ans pour comprendre (je suis un rapide hahahaha) un léger détail... je ne regrettais pas mon ex femme. Je regrettais ce que j'avais vécu avec elle. Ce que j'avais pu ressentir avec elle. C'était comme un paradis perdu.

A partir du moment où j'ai pigé cela, la libération s'est mise en route.

J'étais emprisonné dans une erreur d'analyse. Elle m'a coûté ultra chère.

Les femmes se remplacent très facilement sur les places de marché fluides des pays jeunes. J'ai fait une vidéo la desssus. Une fois qu'on comprend la psychologie locale, les surcotes et décotes, on joue gagnant à tous les coups. https://www.youtube.com/watch?v=KHQy0HGU6mA&t=27s

Ce qui ne se remplace pas ou presque pas, c'est l'intensité hormonale d'un contact amoureux névrotique, (excusez moi, l'amour passionnée de monsieur et madame michu occidental, à base de pseudo romantisme).

Comment on se sort de ce bordel ?

Ba en utilisant une idée saugrenue...

Et si je m'apportais à moi même ce que j'ai trouvé dans ma passion ?

C'est le secret des relations amoureuses. La seule voie qui marche durablement. L'explication que même les hommes aux ressources les meilleures (meilleur physique et pognon en masse), échouent, se marient, divorcent, recommencent 3 à 5 fois et finissent dégoûtés, malgré leur stature.

L'abandon de la dépendance à un partenaire amoureux et l'autonomie de ses sentiments. La femme devient une partenaire limitée avec laquelle on partage sa passion avec soi même. En aucune manière, elle doit remplacer le robinet qui distribue l'amour.

Bon évidemment, s'apporter à soi même ce qu'on trouve chez une femme en pleine passion, ne se fait pas du jour au lendemain...

Mais la carotte obtenue par cette stratégie vaut tous les sacrifices. On devient un aimant et on reçoit paradoxalement 10 fois alors qu'on en a 10 fois moins besoin.

La vie, ses paradoxes et ses ambivalences...

En développant ce mécanisme mature, j'ai mis la main sur d'autres et d'autres... au final, j'ai multiplié par 4 ma productivité et je me suis vraiment solidement libéré des contraintes de la vie.

Cela a donné naissance à un programme dans lequel j'ai tout raconté http://formation.objectifeco.com/apprendre-ne-pas-rater-sa-vie-charles-dereeper/

J'ai rebondi à partir de ce programme pour préparer mon année 2018 dans une voie que jamais je n'aurais soupçonné emprunter... les possibilités d'exploitation de cette approche de la vie sont illimitées. Il est dommage que si peu de gens s'y aventurent dans la pratique.

Charles Dereeper

Publié dans Blog

Il y a quelque chose qui me fascine depuis quelques mois. Nous, les Occidentaux, vivont dans une société tellement pourrie humainement parlant, que nous sommes tous animés d'une volonté de nous foutre la gueule en l'air.

Nous sommes clairement notre pire ennemi.

Seulement, on ne dit pas :

Salut ca baigne ?

Ouais Ouais, je me défonce ma gueule depuis ce matin car j'adore me haïr et me tuer à bout portant dans ma tête ! ...

Personne ne tient ce genre de discours... même si la réalité est que probablement 90 ou 95% de tous les français FONT cela, jour après jour.

Pour y arriver, ils refoulent et cachent à eux même leur HAINE DE SOI.

Les psychologues qui ont compris que le rôle de la pédagogie comptait beaucoup dans le résultat des progressions de leurs patients ont modifié le mot trop violent de HAINE DE SOI en CRITIQUE INTERIEUR, plus acceptable !

HAINE DE SOI ou CRITIQUE INTERIEUR, le fait est que nous nous défonçons la tronche du matin au soir. TOUS ! Oui, vous, moi, votre famille, vos amis même les meilleurs... vos collègues de bureau, le beau gosse du coin, la pouffiasse avec son super cul qui rend dingue tous les hommes, TOUT LE MONDE !

 

 

Quelle forme cela prend au quotidien ?

C'est infini notre art de nous détruire. Cela va de la quantité d'alcool que nous absorbons (en théorie, 14 doses par semaine et pas plus de 3 par jour, doses recommandées par la santé anglaise, car les riquains proposent 24 doses hebdo invalidées par les recherches), à faire chier le monde entier au moment de bouffer pour avaler des bonnes calories alors que la personne est en surpoids de 100.000 à 150.000 calories, soit un déficit à créer de 12 à 18 mois pour rétablir la situation (sachant que la recherche est formelle, notre plus gros risque est le surpoids, la clope et l'excès d'alcool)... donc fumer, se droguer, ne pas assez dormir et j'en passe pour le corps physique.

Mais c'est aussi émotionnel. Ruminer ultra négatif des émotions. Penser de travers.

Ou alors relationnel. Casser ses enfants en voulant bien faire. Citons récemment un exemple qui m'a choqué. Un entrepreneur à succès qui utilise sa gosse pour obtenir de l'attention de la part de sa femme. Donc se faisant, la gamine quand elle va grandir sera vrillée dans tous les rapports aux hommes femmes puisque le modèle proposé est que papa s'occuper d'elle pour pouvoir piner maman une fois par semaine. Dès qu'on utilise les enfants en tant qu'adulte, ca devient vite crade. Au lieu de s'occuper de sa vie perso, ce chef d'entreprise millionnaire se lance dans le challenge de gagner plus de millions. Comme si l'argent pouvait de manière magique effacer la destruction de son enfant...

Il existe encore une fois mille et une forme de haine de soi. Ce n'est pas des tentatives de suicide comme les petits haineux qui s'ignorent se l'imaginent. Non non. On peut se détruire la tronche beaucoup plus facilement et efficacement VIA des choix de vie quotidienne anodins mais dévastateurs à long terme.

 

 

J'ai cherché cette année à chiffrer le temps que je passais dans la HAINE DE MOI en comparaison du temps et des actions que je produisais dans l'AMOUR DE MOI.

Car finalement, personne n'est tout AMOUR DE SOI ou TOUT HAINE DE SOI. C'est un équilibre entre ces deux forces dans lequel nous naviguons inconscient.

Bon pour ma part, vivant depuis des années dans l'une des bases à putes les plus vastes de la planète, SUKHUMVIT à BANGKOK, THAILANDE, forcément, je baigne dans la HAINE DE SOI et la destruction.

C'est visible partout en dehors de ma tête... de là à imaginer que j'ai choisi dans l'extérieur ce qui résonnait à l'intérieur, il n'y a qu'un pas... je l'ai franchi hahahahaha.

A vrai dire, je n'ai pas trouvé autour de moi de personnes animées à plus de 50% par l'AMOUR DE SOI. Les gens trop propres m'ennuient très rapidement. Je me suis aperçu que toute ma vie, j'avais filtré en faveur de la HAINE DE SOI.

Tous mes potes se sont toujours massivement allumés la tronche, drogue alcool, femmes, non maîtrise de soi... ce qui est marrant, car je ne me suis jamais drogué. Suis pas accroc à l'alcool, juste du vin et j'ai toujours veillé à mon corps depuis 2007 de manière quasi militaire.

Prends soin de toi !... nous explique en boucle CHRISTOPHE ANDRE, le psychiatre de Saint Anne qui enchaîne les best sellers. Sur Youtube, quand j'ai entendu sa manière de s'exprimer, le timbre de sa voix, j'ai compris en quelques secondes qu'il existait des humains de l'autre côté de la barrière, qui devait consacrer 80 / 95% de leur temps à l'AMOUR DE SOI ! Je l'adore ce CHRISTOPHE ANDRE. Pas pour ses idées TCC. Mais pour ce qu'il est !

Dans le fond, il en va de la responsabilité de chacun.

Combien j'alloue de mon temps, de mon esprit, de mes pensées intérieures à la DESTRUCTION DE SOI, en me critiquant sans cesse à l'infini et combien j'alloue d'énergie à l'AMOUR DE SOI.

 

 

La première étape bien sûr consiste à dévérouiller à l'accès au code source, au discours intérieur qui reste pour la plupart des gens inaccessibles.

Notez bien que presque l'intégralité des articles partent du principe qu'on entend notre discours intérieur, nos croyances inconscientes abusives et destructrices.

Pipo.

Dans mes sondages, autour de moi ou chez mes clients du groupe de STRATEGIE DE VIE PRO ET PERSO, personne n'entend rien ou juste un peu.

La question n'est donc pas de gérer les conséquences de notre discours, mais tout simplement d'y avoir accès.

Et là, si vous faîtes une recherche sur le net français pour voir comment faire, plus personne...

C'est l'étape la plus dur à franchir. Apprendre à écouter aux portes de sa cervelle même quand la cervelle ne veut pas qu'on écoute !

Le plat de résistance consiste bien sûr à communiquer avec le CRITIQUE INTERIEUR, le piger, ses motivations et tenter de désactiver sa main mise transversale sur l'ensemble de nos subpersonnalités qu'ils écrasent sans merci, inlassablement.

C'est de l'art que d'y parvenir !

Mais en même temps, si la vie était facile, sans challenge à relever, que ferait on de nous ?

Charles Dereeper

Publié dans Blog

Le jour où par hasard, j'ai décidé de lancer mon groupe privé de STRATEGIE PRO et PERSO, ce fut une bonne inspiration. J'y ai découvert d'autres humains que mes relations habituelles et moi même.

Dans le cadre d'une volonté de perfectionnement et de fluidité.

Plonger dans l'univers des autres permet de progresser soi même à la vitesse de la lumière.

Les 3 causes d'échec qui reviennent en boucle sont l'esprit, le corps, le temps.

Commençons par la maîtrise du temps, le paramètre le plus important de la vie d'un humain.

La plupart des occidentaux rêvent d'argent en ayant l'illusion que l'argent achète la fin des problèmes. Rien n'est plus faux.

La fin des problèmes commence le jour où on reprend le contrôle de la manière dont on dépense son temps, la manière dont on alloue cette ressource si précieuse, beaucoup plus précieuse que l'argent.

Quand j'ai invité mes chefs d'entreprise et free lancers à prendre un tableau EXCEL pour noter les dépenses temps et y réfléchir, puis agir en conséquence de ce qu'ils voulaient... ce fut un large échec !

Tous les humains peuvent comprendre la phrase précédente. Mais très peu, très très peu sont en possibilité de concrétiser cette phrase.

A peu près tous perdent le contrôle de leur temps VIA leurs émotions, les ambiances, les influences de l'entourage qui sont parfois ou souvent destructrices, les pulsions...

Maîtriser son esprit et donc les émotions est l'étape suivante sur le chemin pour tenter de résoudre l'équation du temps.

Aujourd'hui, nous vivons dans un monde de rustine où les gens veulent des solutions immédiates et rapides (pas chères aussi) à leurs problèmes, quitte à ne rien comprendre, dès lors que cela marche.

Les thérapies TCC et l'hypnose ou le tapping et j'en passe règnent en maître presque absolu.

Evidemment, mes clients les plus âgés qui ont le recul m'ont tous dit qu'ils en avaient soupé de ces conneries, qu'au final, rien ne pouvait remplacer le fait de gratter le problème sous l'angle émotionnel.

Quand vient le temps de chercher à ressentir sa vie intérieure, tout le monde ou presque déguerpit. Les défenses inconscientes se mettent en route et les voies de garage se multiplient.

Tous sauf ressentir nos émotions, et encore moins, chercher à comprendre les émotions qu'on refoulent, puis à libérer le signal émotionnel.

Donc à ce stade, j'ai appris que si les gens échouaient, ce n'était presque jamais un souci intellectuel, mais une absence de courage et de curiosité vis à vis de soi même.

J'ai aussi pu piger à quel point la majorité ne réussirait jamais sa vie, condamnée à rejouer en boucle ses patterns infinies où les leçons ne sont jamais assimilées.

Quand à maître de son corps et de son énergie, en arrêtant la malbouffe et la casse des hormones, là, pareil, comme le temps, en amont, les émotions et les refoulements drivent sur le terrain les actions pendant que les personnes se rêvent intellectuellement au lieu de regarder ce qu'elles font réellement dans la vraie vie.

J'ai pu grâce à ce miroir apprendre, agir sur moi même, concrétiser ce que je repoussais depuis 17 ans.

Ma productivité a explosé de semaines en semaines. Avant je m'agitais avec beaucoup de déperdition. J'ai corrigé le tir en 2017 et en quelques mois, je me suis retrouvé à gagner mes historiques 20.000$ / 25.000$ / mois en seulement 8 à 10h de boulot par semaine, ce qui m'a ouvert d'énormes perspectives pour le futur.

Cette progression fut passionnante.

Mon objectif désormais consiste à réfléchir comment l'enseigner aux autres.

Paradoxalement, c'est le plus dur !

On pourrait penser que ne bosser qu'à peine 2h par jour pour finir le mois à 20 ou 25.000$ est ce qu'il y a de plus dur.

Que nenni !

Enseigner cela aux autres et leur faire concrétiser la formule de la maîtrise du temps, de l'esprit et du corps est bien bien plus élitiste que gagner soi même de l'argent à un niveau satisfaisant.

Drôle de monde !

Charles Dereeper

Publié dans Blog
Page 1 sur 5