Les scientifiques croient qu’éliminer plus de 200 gènes nocifs liés au vieillissement pourrait nous aider à vivre plus longtemps ! Etonnant !

Après 10 années de recherche sur le vieillissement, l’Institut Buck et l’Université de Washington ont identifié environ 238 gènes coupables de réduire notre durée de vie !

 

Sur la piste du coupable

 

Près de la moitié des gènes qui ont été trouvés et qui provoquent le vieillissement sont conservés chez les mammifères.

 

photo recherche

 

Pour déterminer  avec précision quels sont les gènes responsables du vieillissement, les chercheurs ont examiné 4 698 souches de levure puis surveillé la façon dont les cellules longues vivaient avant de se diviser.

Ils ont constaté que la suppression du  gène LOS1 produisait des résultats très impressionnants puisque prolongeant la vie de 60% !

LOS1 est relié à un interrupteur génétique longtemps associé à la restriction calorique et à l’augmentation de la durée de vie.

 

La solution est dans l’assiette !

 

On connait tous les effets bénéfiques d’une restriction calorique sur le prolongement de la durée de vie !

L’arrêt du gène LOS1 semble imiter le jeûne !

Mais lisez plutôt l’expérience suivante :

Des universitaires de l’Université de Californie du Sud ont découvert qu’un régime alimentaire de 5 jours, semblable au jeûne,  pouvait ralentir le vieillissement, prolonger la vie de quelques années, stimuler le système immunitaire et réduire le risque de cancers et de maladies cardiaques ! Rien que cela !

En 2014, la même équipe a découvert que le jeûne pouvait régénérer le système immunitaire entier ! Vous imaginez les avantages à long terme pour la santé !

 

 

111867-regime-52-le-jeune-est-il-dangereux-pour-la-sante--622x0-1

 

 

Des personnes testées pendant 3 mois sur la base de ce régime alimentaire (calories limitées de 1/3 à la moitié de l’apport normal) ont réduit les biomarqueurs liés au vieillissement : diabète, cancer et maladies cardiaques, ainsi que la graisse corporelle en général.

Les chercheurs pensent qu’en éliminant une hormone qui favorise la croissance et qui est liée aux cancers, on arrive en quelque sorte  à tromper le corps qui vieillira ainsi plus lentement ! Encourageant !

La nouvelle étude a été publiée dans la revue Cell Metabolism.

 

 

Publié dans Blog

Qui n’a pas recherché la jeunesse éternelle, qui n’a pas rêvé à l’immortalité ? Mythiques utopies dont la littérature abonde !

Plus sérieusement, pour vivre plus longtemps et en meilleure santé, une méthode simple et plus réaliste, discrètement acceptée par d’éminents chercheurs : la restriction calorique !

 

 En langage courant : Manger moins !

 

Cette formule pourrait effectivement nous aider  à vivre en meilleure santé et nous créditer de quelques années de plus ! Intéressant non ?

Pour paraitre plus jeune, vous avez le choix entre les crèmes traditionnelles,  les injections de produits (fastidieux !), les interventions chirurgicales (onéreux !) etc.….Ephémères, vous en conviendrez ! Et les résultats ne sont qu’apparents !

 

 

rides-botox

 

 

La restriction calorique, elle,  pourrait réduire les risques de certaines maladies en protégeant les cellules de notre corps et nous permettre ainsi de prolonger notre vie en meilleure santé. Et ces résultats là sont plus profonds et durables !

 La mythique et fameuse Fontaine de jouvence serait donc à porter de main !!

Edward  Weiss, chercheur de l’Université Saint Louis annonce qu’il y a beaucoup de preuves que la restriction calorique peut réduire les risques de nombreuses maladies, notamment les cancers, le diabète et les maladies cardiaques.

 

téléchargement 1

 

 

De la réduction des risques de maladies à l’allongement de la durée de vie, il n’y a qu’un pas que la restriction calorique pourrait  nous aider à franchir.

 

Quelques chiffres à l’appui

Mangez 15% de moins à partir de 25 ans = 4,5 années de plus à votre vie !

 

ih 150702 dr ravussin 800x600

 

 

Ça, c’est Eric Ravussin, chercheur au centre Pennington Biomédical en Louisiane, qui le dit !

Il apporte néanmoins une mise en garde sur cette estimation puisqu’elle est basée d’après des études sur les animaux. Mais, toujours d’après Weiss, ces études sont applicables à l’homme. Nous verrons cela  un peu plus loin.

Encore plus prometteur, des médicaments conçus sur la base de ce qui a été appris sur l’étude de la restriction calorique. Ils pourraient cibler des cellules humaines et offrir les mêmes avantages.

Ils pourraient même circonscrire les cellules coupables de certaines maladies comme le cancer ou la maladie d’Alzheimer.

 

Comment ça marche ?

 

Triiodothyronine

 

 

 

La restriction calorique pourrait amener l’organisme à générer moins de radicaux libres et  diminuer ainsi le rôle d’une hormone de la thyroïde (T3), ce qui ralentirait par conséquent  le métabolisme et  le vieillissement des tissus.

 

Quelques études sur l’homme

 

380 180    logo groupe de personnes 1424

Pendant un an, Weiss et ses collègues ont étudié  des hommes et des femmes entre 50 et 60 ans, non fumeurs, non obèses et en bonne santé.

Divisés en 3 groupes : n°1 groupe de restriction calorique, n°2 groupe d’exercice et n°3 groupe de contrôle.

Le groupe n°1 (RC)  a réduit de 300 à 500 ses calories par jour. (Un régime adulte sain devrait  comporter environ 2000 calories).

Le groupe n°2 a maintenu un régime alimentaire normal et pratiqué régulièrement de l’exercice.

Résultats ? Les groupes 1 et 2 ont connu des changements similaires de la masse de graisse corporelle mais…seuls ceux du groupe n°1 (RC) ont connu des niveaux inférieurs de l’hormone thyroïdienne (celle qui ralentit le métabolisme et le vieillissement des tissus, la T3) !

Une étude à long terme est encore nécessaire ! Encourageant néanmoins !

 

Pourquoi attendre ?

Les connaissances sur l’anti-vieillissement progressent. Weiss préconise néanmoins de prendre des mesures dès maintenant ! Lesquelles ?

En diminuant  tout simplement de 300 à 500 calories nos apports journaliers ! Et comment ?

 

art96

 

En sautant  par exemple le dessert (cela vaut bien un petit sacrifice !!) ou en substituant un produit de restauration rapide par un sandwich à la dinde.

Sans oublier, bien évidemment, la pratique régulière d’une activité physique.

exercice-contre-diabete big

 

 

Plus de recherche et d’études à long terme sont nécessaires bien sur et d’ailleurs, Jay Phelan, biologiste évolutionnaire de l’UCLA émet quelques bémols :

 « Les recherches récentes ont documenté un effet réel et intéressant de la restriction calorique chez l’homme, mais elles sont encore loin de démontrer que cela modifie la durée de vie humaine ».

 

 

Nos amis les bêtes !

 

3-sing10

 

De nombreuses études sur les animaux sont en cours.

 Il est avéré que les rongeurs sont de bons analogues aux humains et les chiens davantage !

En 2006, Christian Leeuwenburgh, de l’Université de Floride a montré que 8% de moins en nourriture et un peu plus d’exercice peut réduire ou même inverser le processus de vieillissement des cellules chez le rat.

La réduction des calories de 20 à 40% plus un peu d’exercices réguliers laisse les animaux âgés en meilleure forme.

Manger moins réduit également les maladies chroniques liées à l’âge chez les rongeurs.

Les rats suivant un régime alimentaire restreint sont physiquement plus aptes à la vieillesse.

Les rats qui ont mangé normalement ont perdu une quantité significative de masse musculaire maigre et acquis plus de matières grasses, alors que les rats qui ont suivi une restriction alimentaire ont maintenu leur masse musculaire maigre en vieillissant ! 

 

labrador-sable

 

 

Une étude passionnante sur 48 Labrador Retrievers a montré qu’en limitant de 25% leur régime alimentaire à partir de l’âge de 8 semaines,  leur a permis  de prolonger en moyenne leur vie de 1,8 ans.

L’étude sur  les Labrador a également indiqué qu’un corps maigre prévient certaines maladies chroniques comme par exemple l’arthrose, maux dont sont souvent atteints cette race de chiens.

D’autres études avec des singes sont en cours car ils ont une durée de vie plus longue : 25 à 30 ans.

 

Trouver l’équilibre

 

On sait donc une chose, c’est que la réduction des calories dans notre alimentation diminue les dommages oxydatifs dans les cellules avec comme conséquence un prolongement de la vie.

Une restriction calorique pendant 40 ans augmenterait notre vie de 4 années ou plus.

Alors, sommes-nous prêts à une alimentation restreinte tout au long de notre vie ?  

 

dean-potter-moonwalk-small

 

 

Phelan évoque une étude très intéressante avec des souris :

Les souris vivent plus longtemps si vous limitez leur alimentation de 10%. Elles vivent encore plus longtemps si vous limitez leur  régime alimentaire de 20%. A 50% elles vivent plus longtemps encore.

Mais si vous limitez leur consommation de 60%, elles meurent de faim !

Eh oui ! Tout est affaire de modération !

 

Big promesse ?

 

Phelan pense qu’il n’y a rien à l’horizon de la recherche, qui laisse à penser  que l’on pourrait prolonger considérablement la vie.

D’autres chercheurs sont plus optimistes : certains étudient les mimétiques CR ou composés qui imitent les effets de la restriction calorique. Celui qui a retenu l’attention est le Resvératrol, que l’on trouve dans le vin.

 

fete-de-la-gastronomie-francaise-2011

 

Ce qui nous amène à nous pencher sur le fameux « paradoxe » français. En effet, les français ont une alimentation plutôt riche en matières grasses mais vivent relativement longtemps.

Beaucoup pensent que le Resvératrol et autres composés que l’on trouve dans le vin rouge contribuent  à cette longue vie.

Mais autre paradoxe, personne ne veut investir dans des tests sur 70 années et la FDA (Food and Drug Administration) n’approuvera pas  l’utilisation d’un produit chimique sans tests approfondis !

Néanmoins, des chercheurs testent ces fameux composés sur des patients atteints d’Alzheimer pour voir s’ils ralentissent la dégradation des neurones. Des essais semblables commenceront bientôt sur des diabétiques !

 

Santé ou durée de vie ?

 

famille c

 

Les efforts de Ravussin combinés à toutes ces études pourraient néanmoins permettre de prolonger la vie d’une quinzaine d’années au cours de ce siècle.

Notre durée de vie a déjà considérablement augmenté ces dernières décennies et de nombreuses personnes sont au moins aussi préoccupées par leur vieillissement en bonne santé que par leur durée de vie.

Selon Carter, « même de petites réductions caloriques, aussi peu que 8%, se traduisent par une amélioration de la santé » !

 

lebre-nutrition

 

" Que ton aliment soit ta seule médecine "   Hyppocrate

 

 

Publié dans Blog

Vous avez dit « supercentenaires » ?

Selon le Groupe de recherche en gérontologie, il y avait en 2015,  82 supercentenaires en vie dans le monde !

Centenaire, vous connaissez ! Mais supercentenaire ?!  C’est une personne qui vit au-delà de 110 ans !

Depuis des décennies, les scientifiques sont obsédés par les secrets de la longévité et les programmes de recherche sur ce sujet sont nombreux.

Vivre au-delà de 100 ans sera une routine dans un avenir proche et cet état de fait va bouleverser bien des domaines, particulièrement celui du travail !

En 2012, les Nations Unies ont estimé à environ 316 600 personnes vivantes âgées de plus de 100 ans et les nouvelles technologies médicales vont augmenter ce nombre à plus de 3 millions à l’horizon de 2050 !

La nouvelle génération de supercentenaires est probablement en vie aujourd’hui et sera encore là en 2100 !

 

cours-anglais-enfant-atelier-anglais-facile-02

 

 

Vous allez peut-être regarder vos enfants ou petits enfants d’une autre manière !!

Quoiqu’il en soit, les entreprises et les gouvernements vont devoir se préparer et s’adapter à ce bouleversement inévitable !

 

Les nouveaux mécènes de la Silicon Valley

 

californie-drapeau

 

Les fondateurs d’entreprises les plus connues au monde, de Google à Paypal en passant par Oracle, financent largement, même parfois très largement, les différents programmes de recherche relatifs au problème du vieillissement.

 

téléchargement

 

L’un des plus généreux, Larry Ellison, fondateur exécutif d’Oracle,  a donné 45 millions de $ annuellement pendant une décennie  pour alimenter les programmes scientifiques orientés vers le prolongement de la vie.

 

images 1

 

Après un test génétique, Sergey Brin a constaté qu’il  était à risque de développer la maladie de Parkinson, il aurait ainsi fait don de 50 millions de $ pour guérir des maladies de la vieillesse.

 

02YRd9ffvZ5wr 9825

 

Quant à Peter Thiel, le co-fondateur de Paypal, il a offert 6 millions de $ à la fondation des Sénateurs pour « combattre la mort » !

Jusqu’à présent, la société mère de Google Alphabet  a investi environ 730 millions de $ dans la recherche et le développement et établi des partenariats avec des universités et des laboratoires pharmaceutiques pour créer des produits qui prolongent la vie……commerciale !

Malgré certaines exagérations ou autres desseins mercantiles, le but de toutes ces recherches est de prolonger la durée de vie en bonne santé !

 

Tous supercentenaires !

 

200.000-centenaires-en-France-en-2060 width1024

 

Que les progrès technologiques  et les innovations sociales puissent nous aider à vivre plus longtemps n’est pas la question. Nous avons vu que cela était possible. En 1900, vous étiez chanceux de vivre jusqu’à 50 ans ! Aujourd’hui, un britannique moyen vit jusqu’à 81 ans !

 

Life-expectancy-large transMN5csm4pVABgsgmM1fiIitCuN5Un079 Yt2XIyQKOAw

 

 

La question est : si nous pouvons « pirater » le processus de vieillissement des cellules et l’inverser, nous pourrions potentiellement vivre indéfiniment !

Mais raisonnablement, oublions l’immortalité ! Vivre bien  au-delà de 100 ans deviendra une routine et les technologies les plus futuristes peuvent nous y aider en traitant les maladies chroniques liées à l’âge comme les cancers et la maladie d’Alzheimer.

 

Inverser la mort cellulaire

 

images 2

 

Pour y parvenir, les approches sont nombreuses :

 

19891-21765-image

 

 

 Par exemple la Rapamycine, médicament utilisé dans les greffes d’organes, a réussi à prolonger de 25% la vie de souris et à protéger contre certains cancers.

 

220px-Vineyard in Montone

 

 

Le Resveratrol, polyphénol que l’on trouve dans le vin rouge, aurait un impact  certain sur le métabolisme cellulaire.

L’hormone appelée FGF21 a augmenté  de 40% la durée de vie d’une souris et protégé contre le déclin de l’immunité liée à l’âge ! Très prometteur !

A l’Université de Stanford aux Etats Unis, un essai humain est en cours : il s’agit de transfuser le sang de jeunes patients sains vers des patients atteints d’Alzheimer pour voir si cela leur permet de retrouver leurs facultés cognitives.

 

images 4

 

Les transfusions de sang jeune pourraient être la clé pour inverser les signes du vieillissement ! Les scientifiques y croient ! A suivre donc de très près !

Le pionnier de la génétique, Craig Venter a fondé, avec l’entrepreneur Peter Diamandis, l’Institut de la longévité humaine. Ses objectifs sont axés uniquement sur la génétique du vieillissement, sans rapport avec l’approche pharmaceutique.

 

1144232

 

 

Venter veut séquencer les génomes d’un million de personnes d’ici à 2020 y compris ceux des supercentenaires  et analyser les tendances dans l’ensemble des données, à la recherche de marqueurs de la longévité. Il offrira à des individus, moyennant finance, des services de séquençage du génome. Il a déjà établi un partenariat avec des assureurs de santé pour offrir un rabais en échange d’une séquence de génome !  

 

Vivre plus longtemps et travailler plus ?

 

le-fonds-des-nations-unies-pour-la-population-unfpa 324471

 

Si nous vivons tous jusqu’à 200 ans, comment organiser notre vie quotidienne et notre travail ?

L’âge actuel du départ à la retraite serait bien sur obsolète, voire ridicule !

Au forum économique mondial de Davos, les chercheurs et les entrepreneurs ont envisagé l’avenir du travail en 2100 où tout le monde pourrait vivre jusqu’à 200 ans. Quel scénario ?

 En 2100, les gens devront se prendre en charge pour les décennies supplémentaires. Ils pourraient avoir plusieurs carrières à temps plein en une seule vie. Les grandes entreprises accepteront les personnes « âgées ». Le système des tours de travail pourra être utilisé dans les familles. Tout un programme !

 

Utopie Vs Réalité

 

2258787 132 12640120 1000x500

 

Nous ne pourrons jamais casser le code de la vie. Hormones, médicaments, transfusions sanguines, organes d’auto-croissance, traitements pour certaines maladies chroniques, tout cela pourra nous aider à vivre jusqu’à 100 ans voire 200 ans mais l’immortalité restera hors de portée !

Ne faut-il pas tout simplement nous permettre de vieillir en bonne santé et finir nos jours avec dignité ? Ce sera plus que suffisant !

 

« Quel est celui qui n’a pas rêvé d’immortalité ? N’empêche qu’à un moment donné, ça doit commencer à poser de sérieux problèmes de bougies d’anniversaire ! »

Philippe Geluck (artiste dessinateur)

Publié dans Blog

A la recherche de la jeunesse éternelle

En 1521, à l’aide de boussoles et de cartes, Ponce de Léon, explorateur espagnol, découvrit la Floride alors qu’il était à la recherche de la mythique fontaine de jouvence. Aujourd’hui, les explorateurs scientifiques utilisent des cellules souches pour tenter de percer le mystère du vieillissement  et découvrir enfin les secrets du code de la vie !

Google a d’ailleurs investi 1,5 milliards de $ dans le projet Recherche et Développement Calico dans l’espoir de « guérir de la mort » ! Tout un programme !

Au centre de ce rêve, la concurrence scientifique est rude ! Une trentaine d’équipes de chercheurs à travers le monde étudient les facteurs qui contribuent au vieillissement et espèrent ainsi inverser le phénomène. La compétition a commencé !

 

Voici donc cinq exemples de projets dans ce domaine :

 

Allemagne : et si la solution passait par les reins ?

 

images

 

Christine Guenther, PDG de Apceth, société de thérapie cellulaire basée à Munich, explique que le vieillissement est tout simplement lié à la détérioration de la fonction des organes.

Son équipe de chercheurs étudie donc comment les cellules souches peuvent prolonger la vie des organes sains.

Leurs recherches portent plus spécifiquement sur les reins car la maladie rénale chronique est souvent un élément qui mène à l’insuffisance cardiaque et autres conséquences sur la santé. En administrant aux reins des cellules souches, ils ont espoir d’améliorer leur performance !

 Ce qui est des plus prometteurs, c’est que ces fameuses cellules souches peuvent être réglées ou conçues pour faire exactement ce que veulent les chercheurs ! Fascinant non ?

 

Au Japon : l’horloge dans l’horloge dans l’horloge……

 

horloge-italienne-gr

 

Nous vivons par cycle de 24 heures mais une équipe de chercheurs au Japon prétend que chaque structure biologique dans notre organisme a son propre rythme, son propre cycle de temps ! Etonnant !

D’après Anirban Bandyopadhyay, chercheur principal à l’Institut National des Sciences des Matériaux à Tsukuba au Japon, l’être humain pourrait vivre des centaines d’années mais le dépôt de protéines interrompt ces cycles de vie imbriquées et empêche l’harmonie du corps.

Il veut donc cartographier l’ensemble des biorythmes humains pour comprendre comment chaque molécule est interconnectée et comment prévenir ainsi les facteurs liés à l’âge. Passionnant !

 

La Russie parie sur l’énergie invisible

 

Sans titre

 

Les mitochondries qui vivent dans les cellules et produisent de l’énergie, changent de forme et perdent de leur fonction avec l’âge. Cela peut entrainer des mutations de l’ADN et mener à des cancers ou autres maladies. Eldar Kasumov, chef d’équipe et directeur général du centre de recherche et de production Korvet à Moscou, mise donc sur le processus de transformation des enzymes cellulaires en énergie (ATP), pour contrer le déficit en acides aminés qui provoquent des mitochondries défectueuses.

 

Le Royaume Uni : vers la perfection métabolique ?

 

13

 

D’après une équipe de chercheurs de l’Université de Londres, les modifications du système nerveux humain peuvent conduire à l’apparition  du diabète et autres problèmes métaboliques et réduire ainsi la durée de vie. Système nerveux et métabolisme sont  intimement liés. Cette équipe britannique espère donc exploiter les ressources naturelles du système nerveux afin de comprendre le mécanisme du vieillissement dans un premier temps et  parvenir, dans un second temps, à garder les organes sains. Encourageant !

 

Etats-Unis : Big Data nouvelle fontaine de jouvence ?

 

inria41003s02session02.730x412 q85 crop-scale

 

Les chercheurs d’Insilico à Baltimore étudient et analysent les différences entre des tissus spécifiques sains et des tissus abimés. Ils utilisent des ordinateurs pour simuler les incidences de certains médicaments sur ces tissus. Ils évitent ainsi les essais sur les animaux ou les essais cliniques.

La bioinformatique peut donc permettre de modéliser des populations entières et fournir ainsi un banc d’essai pour des interventions thérapeutiques en médecine régénérative et en thérapie génique.

 

Et le gagnant est……

 

header

 

Les concours  de recherches sont ouverts. Les projets seront évalués selon leur aptitude à rétablir la capacité du corps à puiser dans sa propre « technologie » pour lui permettre de fonctionner pour une plus longue période de temps.

Si ces projets réussissent, vous imaginez les conséquences : la fin du vieillissement serait la fin des soins de santé tels que nous les connaissons !  

Le champ de tous les possibles est ouvert !

Publié dans Blog

Repousser toujours plus loin les limites de la durée de vie : Une nouvelle obsession !

C’est une évidence, l’Amérique vieillit ! La génération des baby-boomers arrive au moment de la retraite. En 2030, les plus de 65 ans seront environ 69 millions, soit 20% de la population des Etats-Unis. Pour info, ils ne représentent aujourd’hui que 13% !

Vous imaginez  donc  le potentiel économique que cela représente pour les grandes entreprises : des millions de dollars !

Dans la Silicon Valley, défier le temps et trouver des nouvelles formules pour augmenter la durée de vie est devenu quasiment une obsession. Le co-fondateur d’Oracle par exemple, a qualifié la mortalité « d’incompréhensible » ! Ou bien encore, Sergey Brin, le co-fondateur de Google, lui, espère un jour « guérir de la mort » ! Quant à Dimitri Otskov, un entrepreneur russe, il envisage tout simplement de vivre 10 000 ans ! Rien que cela !! D’autres encore, font don de millions de dollars ou dirigent personnellement la recherche pour trouver des solutions à  l’allongement de la vie. C’est dire si ce sujet est inspirant voire obsédant !

Vous allez maintenant découvrir  les investissements et les projets de six« obsédés » de la prolongation de la vie et de l’anti-vieillissement :

Peter Tiel ou la recherche de l’éternité

0910 peter-thiel-sept-2014 1024x576

Co-fondateur de PayPal PYPL, Peter Tiel veut vivre jusqu’à 120 ans ! Il a investi des millions dans au moins 14 entreprises de la santé et de la biotechnologie  axées sur l’extension de la vie. Il a fait don de 3,5 millions $ au chercheur Aubrey de Grey pour créer la fondation à but non-lucratif, Methuselah qui  se concentre sur la recherche de thérapies prometteuses pour la prolongation de la vie.

Google à l’assaut de la jeunesse éternelle

Google-lui-confie-des-milliards-pour-tuer-la-mort article landscape pm v8

Bill Maris, 41 ans, président et directeur associé de Google Ventures est convaincu qu’il est possible de vivre 500 ans ! En 2015, il a investi près de 2 milliards $ dans des entreprises qui travaillent sur le ralentissement du vieillissement, l’amélioration de la longévité et peut-être même sur l’inversion des maladies !

Le secret de la longévité

levinsonart-33-sb04-750

Directeur général de Google Calico, Arthur Levinson, 65 ans, biochimiste  diplomé de Princeton,a investi dans un projet de plusieurs millions de  $ afin de percer le mystère du vieillissement et  ainsi espérer l’inverser. Pour l’anecdote, s’il en ait, Google seul, aurait investi 240 millions de $ dans le projet ! Qui dit mieux ?! Il dirige les efforts de Calico afin de découvrir ce qui contrôle la durée de vie. En fait, le projet de Calico est d’utiliser les connaissances sur la longévité afin de fabriquer des produits médicaux qui permettront aux gens de vivre plus longtemps et en meilleure santé.

Et comment augmenter l’espérance de vie ?

David-Gobel04 DBc

Davel Gobel, 63 ans, co-fondateur de la fondation Mathusalem avec Aubrey de Grey. Il a donné plus de 4 millions de $ pour soutenir la recherche dans le domaine de la médecine régénérative. Gobel est connu pour avoir popularisé l’idée de « vitesse de longévité d’échappement » : l’espérance de vie croit plus vite que le temps qui passe ! Rien de moins !!

L’ADN au service de l’allongement de la vie

maxresdefault 1

Le cinquième personnage de cette saga scientifique s’appelle Craig Venter. 69 ans, connu surtout pour son travail de décodage du premier génome humain. Sa société, « Human Longevity Inc, s’intéresse à l’amélioration de la durée de vie en bonne santé. Venter combine le génome humain avec un séquençage d’ADN de nouvelle génération et de cellules souches avancées pour décoder et corriger les différents facteurs qui contribuent  au vieillissement et aux maladies. Il souhaite aussi créer une base de données humaine afin de prédire les maladies. Tout un programme ! Sa société aurait soulevé  au moins 70 millions de $ pour ces différents programmes.

La transcendance : bientôt une réalité ?

maxresdefault

Martine Rothblatt, 61 ans, adopte, quant à elle, une approche unique et plutôt surprenante concernant la tendance anti-vieillissement. En effet, elle croit que l’immortalité pourrait venir d’un mélange de technologie et de biologie ! Mais comment ? En téléchargeant les « données » d’un cerveau humain sur un programme informatique et en le transférant ensuite dans un autre corps humain. Elle a créé une association à but non lucratif où les gens peuvent déjà stocker les données de leur cerveau mais également les documents numériques de leur vie…..

Comme le dit Craig Venter sur le site de son entreprise, l’objectif principal n’est pas nécessairement d’allonger  la vie d’une manière inconsidérée mais plutôt de la prolonger en bonne santé, en étant performant et plus productif !

Publié dans Blog

Souriez, la jeunesse éternelle (ou presque) ne sera bientôt plus un mythe !

Et si l’anti vieillissement passait par la Metformine ?

Bien que cela puisse paraitre de la science-fiction, des chercheurs ont déjà prouvé que la Metformine prolonge la vie des animaux. C’est ainsi que la FDA (Food and Drug Administration) aux USA, a autorisé les essais afin de voir si les mêmes effets peuvent être reproduits chez l’homme. Inconcevable ? Pas tant que cela !

 

Mais d’abord qu’est-ce que la Metformine ? Qu’est-ce qui pourrait retarder ce mystère biologique qu’est le vieillissement ?

La Metformine est un médicament. C’est un antidiabétique oral, le plus utilisé dans le monde. Il appartient à la famille des hypoglycémiants qui abaissent le taux de sucre dans le sang. Les personnes atteintes de diabète type 2 l’utilisent pour normaliser leur taux de glucose sanguin. Ceci étant dit, la Metformine n’est pas un nouveau médicament. Il a été approuvé en Angleterre en 1957 et mis à la disposition des diabétiques de type 2 dans le monde, peu de temps après. Soit dit en passant, il a fallu 37 ans à la FDA pour l’approuver aux Etats-Unis !

Mais, quoiqu’il en soit, aujourd’hui, la Metformine est au centre de toutes les attentions du monde scientifique concernant le vieillissement de l’être humain.

 

Percer ce mystère : Nouveau défi ? Sans doute !

Il est clair que la Metformine a un potentiel pour retarder l’apparition de maladies dégénératives. Voici d’ailleurs quelques observations de scientifiques à ce sujet :

« La Metformine augmente le nombre de molécules d’oxygène libérées dans une cellule, qui semble augmenter la robustesse et la longévité »

« L’espoir est qu’une grande variété de problèmes liés à l’âge, la perte de tonus musculaire, les étourdissements, les chutes, la démence, la perte de la vue….disparaissent. Ce serait monumental ! »

 

Le mécanisme primaire anti-âge : Comment ça marche ?

La Metformine augmente l’activité d’une enzyme trouvée dans les cellules, appelée AMPK (protéine kinase activée par l’AMP). Vous avez dit AMPK ? Faisons les présentations !

Si vous avez déjà conduit une voiture, vous savez qu’il y a deux compteurs sur votre tableau de bord : le compteur de vitesse et la jauge du carburant. Si vous ignorez ces informations, vous vous mettez en danger. Cependant, le feedback que ces instruments vous donnent, vous aide à être un meilleur conducteur. Si votre compteur vous signale que vous faites un excès de vitesse, vous ajustez (en principe !!) votre vitesse. Si la jauge du carburant montre que vous êtes presque à sec, vous commencez à chercher une station d’essence.

Il y a plus de 30 000 gênes dans votre corps. Un seul a un petit nom et il est communément connu comme étant la « jauge du carburant de la cellule » : c’est le bien nommé AMPK.

L’AMPK est essentiel pour contrôler l’énergie dans la cellule et il régule un nombre important de fonctions cellulaires y compris l’oxydation des acides gras dans le foie, la capacité à bloquer le cholestérol, la fabrication des triglycérides, le captage du glucose dans nos muscles et la modulation de la sécrétion d’insuline par le pancréas.

 

En bref, l’AMPK est un maitre régulateur du métabolisme !

La Metformine augmente l’activité de cet enzyme (le fameux AMPK) ce qui par conséquent, permet de ralentir voire d’inverser les biomarqueurs du vieillissement humain.

Alors, comment « booster » votre AMPK ? Comment dynamiser ce « maitre régulateur » de votre métabolisme ?

En attendant les résultats de la nouvelle étude sur l’homme approuvée par la FDA, il est possible de se prendre en main dès maintenant afin de stimuler l’activité de votre AMPK. Mais comment ?

En pratiquant la restriction calorique cohérente. Cela a comme avantage l’augmentation substantielle de l’activité de l’AMPK : les cellules entrent dans un mode de semi-inanition augmentant ainsi l’efficacité de leur survie.

D’autre part, les personnes de moins de 60 ans pratiquant régulièrement une activité physique énergique, augmentent leur niveau d’AMPK. Il est de notoriété publique que la pratique régulière d’une activité physique éloigne les risques de cancer !

Les gens vieillissant après 60 ans, l’exercice physique seul ne peut pas stimuler suffisamment l’activité de notre fameux enzyme AMPK. Aussi, en prenant 1000 à 2550mg de Metformine par jour, vous n’avez rien d’autre à faire que de profiter des avantages de cet antivieillissement.

Si vous ne pouvez obtenir une prescription pour la Metformine ou si vous ne la tolérez pas en raison de problèmes digestifs, pas de panique : il existe des formules de nutriments qui ont démontré leur capacité à augmenter l’activité de l’AMPK.

A suivre donc de très près, les résultats des essais sur la Metformine !

Restons néanmoins prudents : la Metformine permettra de mieux vieillir, permettra également d’ajouter des années en bonne santé à la durée de vie moyenne, de conjurer assez longtemps les maladies dégénératives, mais ne permettra pas de vivre tout seul jusque 120 ans ! En tout cas, pas tout de suite !

Une réédition (en anglais, pardon !) d’un des nombreux articles parus dans le monde entier, rend compte du premier essai clinique, afin de voir si un médicament peut ralentir le vieillissement et permettre aux gens de vivre plus longtemps.

telegraph

Pour terminer, méditons sur cette belle formule philosophique de Rabelais. Sans doute un peu usée par les années, elle est pourtant tout aussi importante pour « l’honnête » homme de notre temps qu’il y a cinq siècles. Elle mérite donc amplement que nous y réfléchissions encore :

« Sciences sans conscience n’est que ruine de l’âme ! »

Publié dans Blog

Vous êtes vous déjà mis à rêver que la biotech progresse suffisamment vite pour vous éviter en partie la punition du vieillissement de votre corps après 40 ans ?

 

Si comme moi vous commencez à voir "votre machine corporelle" fatiguer, récupérer moins vite qu'avant, nécessiter quelques réparations et entretiens moteur un peu plus fréquemment que par le passé, cet article va vous exploser la cervelle à moins que vous ne connaissiez déjà la solution que je compte m'appliquer !

 

Je vais vous raconter ici une longue histoire qui s'étale sur 6 mois. 6 mois de recherches, de traque de la vérité planquée par les riches, de ce monde à deux vitesses qui ne me plaît guère mais avec lequel je commence à composer et à me détacher, maturité oblige... Lire ma dernière synthèse On n'est jamais autant libre que dans l'échec

 

 

Il existe bien une solution pour freiner le vieillissement d'environ 50%, ce qui est énorme.

 

Plus on attaque tôt, plus on conserve sa jeunesse longtemps, ainsi que sa santé. Je suis déjà en retard à 41 ans. Il faut démarrer à 35 ans idéalement.

 

La variable santé, je me suis déjà exprimé sur mon blog du Costa Rica dans cet édito synthèse, je la contrôle avec succès. J'ai arrêté d'être malade pendant 5 ans quand je m'y suis mis sérieux. J'ai fait un break pour cause de gros chagrin pendant 2 ans où je suis parti en couille. Les maladies sont revenues.

 

Il y a un an, j'ai voulu stopper ma glissade et reprendre le contrôle de ma santé. Et hop, même cause, même effet, les maladies ont disparu totalement à nouveau. Je n'ai plus jamais mis les pieds à l'hosto, preuve il en est une énième fois que notre comportement (alimentaire, stress, sommeil essentiellement) est le principal déclencheur des maladies.

 

Mais il y a environ 6 mois, j'ai compris que je ne controlais absolument rien de la variable vieillissement. En clair et en un seul mot, j'ai échoué à freiner le vieillissement malgré tous mes efforts.

 

Or...

 

Oui, il y a ce "or" qui restait dans un coin de ma tête, je constatais chez certains des succès dans l'art de ne pas vieillir trop vite.

 

Au début, je me suis rassuré comme tout le monde. C'est génétique... Ce n'est pas moi. Tant pis, je ne suis pas fait commes les meilleurs, je n'y peux rien...

 

Mais cela fait 22 ans que je bosse dans l'univers de l'information. J'ai aussi vécu en full time pendant des années dans 3 pays  de trois régions du monde totalement différent, Europe, Latino, Asie avec 3 normes sociales différentes et 3 pipo politiques différents. Autant dire que mon radar est assez perfectionné pour déceler ce qui ne tourne pas rond. J'ai vu trop de trucs. Je pense mécaniquement système !

 

Tout a donc démarré il y a 6 mois.

 

J'ai pris tous les acteurs de Hollywood. Nous assistons en ce moment à un phénomène intéressant. Tous les "bankables" ont 40 ans et plus, voire 50 ou 60 ans. La prime à la jeunesse et à la beauté a disparu, ce qui représente bien un changement de valeurs avec l'âge moyen des occidentaux qui ne cessent d'augmenter.

 

Or tous ces gars ont des physiques impressionnants. Daniel Craig dans James Bond, Jason Statham, Matt Damon, Brad Pitt, Tom Cruise qui dépasse les 50 ans... bref, la théorie dit qu'après 40 ans, seuls les physiques secs génétiquement peuvent mettre en avant des plaquettes au niveau des abdos, au grand maxi du maxi, 20% des hommes. Et là, chez les acteurs américains, la distribution du hasard ne semble pas fonctionner puisqu'ils sont carrés et affutés comme des jeunots de 20 ans.

 

Jasom Statham ci dessous

 3136963604 1 2 Wd6Ad4cs

 

Brad Pitt dans sa cinquantaine dans son film Fury avec un corps en état exceptionnel !

bradpitt50ans

 

Je connais le hasard. J'ai passé une décennie à le modéliser. Ce premier constat a commencé à me titiller les neurones. Ce fut mon point de départ.

 

Au début, j'ai cru aux solutions classiques.

 

1 - mise à niveau perpétuelle pour les vitamines

2 - complément en acides aminés et travail musculaire (sans oublier tout particulièrement la glycine, un acide aminé qui pourrait jouer un rôle très important dans la gestion des protéines par le foie en éliminant la partie désagréable...)

3 - restriction calorique autour de 1600 / 1800 calories par jour

4 - supplément en omega 3 pour rétablir la balance vis à vis des Oméga 6 et 9

5 - alimentation tournée vers les anti oxydants type flavanoïdes (chocolat noir, persil, celeri, citron, raisin...) et les produits anti cancer (choux, oignons, ail, myrtilles...)

6 - gestion optimisée des protéines et des lipides (l'enjeu consiste à apprendre à augmenter leur part dans le total de calories quotidiennes, sans augmenter le nombre de calories... tout en maintenant un équilibre de base alcalin, les protéines acidifiant en permanence) et réduction massive des glucides et sucres (arrêt total des céréales et des légumineuses)

 

Bref, j'estimais avoir fait ma part du boulot, surtout si on compare ma formule avec celle des hommes normaux qui sont gavés de sucre et de graisses trans, mais les résultats n'étaient pas là au bout d'un an de cette pratique.

 

Certes, je ne suis jamais malade et j'ai une grosse grosse patate, mais cela ne me suffit pas. Surtout quand je regardais cette world classe élite qui a 50 ans, semblait toujours au top physique.

 

Je voudrais à ce stade faire une remarque.

 

Méfiez vous du mouvement anti aging !

 

J'ai lu récemment un dossier d'une grosse pointure anti aging francaise, qui a vendu beaucoup de livres et des formations. Il est en outre médecin donc il est censé savoir pleins de trucs que moi, sale financier entrepreneur, je ne peux connaître.

 

La vérité, c'est que je peux affirmer aujourdhui que ces gars font du business sous couverture de leurs titres de médecin.

 antiaging

 

Parce que leurs recommandations sont foireuses. Je vous les résume pour vous éviter de perdre votre temps.

 

D'un coté, il explique qu'il ne faut pas consommer trop de protéines animales et faire la part aux glucides de qualité à bas indice glycémique (faut oublier votre idée d'être sec car glucide = graisse. Avalez tous les soirs du riz ou des légumineuses et vous stockez chaque nuit sur vos jolies petites poignées d'amour ...)

 

De l'autre, il explique qu'il faut avoir des muscles quand on vieillit, que la musculation à petite dose est excellente car les efforts brefs et intenses sortent numéro 1 des recherches devant l'effort régulier d'endurance (pourquoi ne pas faire les deux ?).

 

Enfin, il explique que certains acides aminés, les principaux qui aident à construire les muscles (BCAA) sont inflammatoires et qu'il faut les éviter.

 

Et pour finir l'incohérence totale, cette pointure assène que la restriction calorique ou la modération calorique est la clef du vieillissement parce que cela limite l'oxydation notamment.

 

 

Sérieux, de qui se fout on de la gueule ? De vous et de moi directement.

 

Je pense que ce mec n'a aucune idée de quoi il parle. Je ne donne pas son nom parce qu'il fait du business avec différentes personnes que j'apprécie. Il est vraiment connu, respecté et plébiscité par le public.

 

Moi je dis sans aucune hésitation qu'il faudrait qu'il sorte de ses bouquins et qu'il pratique sur son propre corps ses propres recommandations qu'il vend. S'il y a bien un truc certain, c'est qu'on ne peut pas faire de sport ou de muscu raisonnablement sans avaler des acides aminés ou manger beaucoup. Entre les coups de barre, les fringales et le reste, je ne connais personne de 40 ans et plus qui parvient à respecter ces stratégies de restriction, sans complément adéquat pour gérer les protéines tout en avalant des glucides et en faisant du travail musculaire. Lire la page COMPLEMENTS ALIMENTAIRES ici

 

okinawa-centenaire

 

En outre, si on applique cette stratégie, on finit par ressembler à une allumette, grasse et sans muscle, parce que fondamentalement, un occidental blanc n'est pas génétiquement conçu comme un japonais d'Okinawa qui inspire ces modèles de vie. La restriction calorique attaque directement la masse musculaire qui ne demande qu'à se réduire quand on passe la barre des 40 ans... Un corps flasque. En outre, cette pointure passe sous silence toutes les études qui montrent que la restriction en protéines impacte la santé des plus de 60 ans qui synthétisent moins bien les acides aminés.

 

Méfiez vous ! Ca parle beaucoup, mais question tests et validations sur le terrain, on est en plein flou artistique ! Même chez les pros qui interprètent un peu rapidement les données scientifiques de terrain. Quand je vois le niveau de tests qu'on fait sur les marchés financiers et que je compare cela à la médecine anti aging, sérieux, c'est une blague pour l'instant. On est à la préhistoire du anti aging.

 

Clairement ces stratégies anti aging basées sur les paramètres classiques vendent un fantasme que les promoteurs ne s'appliquent pas à eux même pour la bonne et simple raison que cela ne marche pas ou très peu.

 

 

Un bénéfice de +10% n'est pas assez rentable pour se faire chier.

 

Muscle = protéine. Personne n'a encore publié un moyen de prendre du muscle sans avaler de la protéine. Ils sont tous là à donner leurs conseils santé, mais quand les mecs se déshabillent, la gueule des conseils perdent en attrait... Les protéines végétales marchent très modérémment et exigent plus d'efforts à résultats égaux, donc cela impacte votre emploi du temps directement.

 

La construction musculaire, cela passe par de la protéine animale. N'en déplaise à ces médecins qui ont pas du mettre les pieds dans une salle de sport depuis des lustres... La stimulation musculaire provoque en outre un gros pompage de ressources qu'il faut savoir compenser. Je le répète. Si vous appliquez les conseils à la lettre de cette star, on parie combien que vous explosez en quelques mois maxi ?

 

Fin de la parenthèse...

 

Revenons à mes recherches sur la vraie réalité et non sur pipoland qui convient aux esprits apeurés qui paniquent dès qu'on sort de la norme sociale, permettant à des médecins de vendre de l'info verrolée.

 

J'ai suspecté que j'avais déconné à un endroit dans mes recherches anti aging et j'ai rouvert mon dossier.

 

Forcément, j'avais du rater quelque chose. Quelque chose que j'avais peut être déjà lu, mais délaissé, sous estimé, abandonné...

 

J'ai repris tous mes circuits qui m'avaient amené à mes conclusions... et là, je me suis fait exploser la gueule. J'ai vite trouvé où j'avais couillé !

 

Non seulement, j'avais délaissé un paramètre du vieillissement depuis des années, mais j'ai délaissé le paramètre numéro 1, le king, celui sans qui tout est impossible !

 

Son petit nom ?

 

LES HORMONES !

 

J'ai 8 ans d'expériences avec les vitamines, les anti oxydants, la gestion calorique, les minéraux et tout le reste, sauf les hormones ! J'ai réussi à passer au travers pendant 8 ans. Je me demande bien comment. C'est un énorme sujet...

 

A partir du moment où j'ai ouvert le dossier des hormones, tout a commencé à devenir clair. Très clair même !

 

 

Les hormones sont la clef du freinage du vieillissement.

 

La mélatonine et la DHEA sont les plus connues.

 

dhea

 

La DHEA laisse perplexe. Elle est très célèbre mais des études françaises et américaines datant d'il y a 15 ans comme d'il y a un an montre une grosse ambivalence. Des bénéfices qui tardent à se manifester très concrètement et des inconvénients potentiellement avérés. La mélatonine en revanche, la position de la France est injustifiable.

 

Le plat de résistance, c'est la reine, l'hormone de croissance et son valet, la testostérone.

 

J'ai sauté au plafond quand j'ai commencé les recherches sur l'hormone de croissance.

 

On est proche de l'hystérie humaine sur ce sujet.

 

Prenons l'approche française, ridicule comme souvent.

 

Pendant des décennies, on a injecté de l'hormone de croissance en doses massives aux enfants trop petits pour tenter de les faire pousser plus... En plus l'hormone était fabriquée à partir des carcasses de vaches qui ont fini par transmettre la maladie qu'on connait tous à l'homme. Résultat ? Beaucoup de soucis de santé pour les cobayes enfants des années 80 quelques décennies plus tard. Des gros gros problèmes.

 

Ces pseudos scientifiques français déboulent aujourd'hui sur le sujet de l'hormone de croissance et nous explique que c'est super dangereux, une hérésie, que eux, les grands scientifiques de la médecine française disposent de data sur plusieurs décennies pour prouver cela.

 

getropin

 

Accrochez vous bien, je n'ai jamais pu trouver d'interviews qui débattent sur le fond du sujet, c'est à dire une remise à niveau des hormones de croissance qui décroissent avec le vieillissement.

 

Ces scientifiques ou pseudo scientifiques basent tous leurs raisonnement sur des injections massives d'hormones bien au delà des seuils. Comme tous les excès, il y a au bout du bout un carnage humanitaire. Mais en toute franchise, qu'on prenne les hormones ou des vitamines ou quoique ce soit d'autres, à partir du moment où on injecte deux ou trois fois, voire 10 fois les doses normales présentes dans le corps, il ne faut pas s'attendre à du positif. Un verre de vin ca va... si vous picolez une bouteille par jour, au bout de 20 ans, vous êtes défoncés.

 

Les hormones sont donc bannies alors qu'ils n'existent pratiquement aucune recherche à très long terme sur deux décennies par exemple de prises d'hormone de croissance à des niveaux naturels, ce qui est le but du anti aging. On est pas là pour se doper mais pour maintenir les niveaux d'huile au niveau optimal.

 

 

A priori, ils ne comprennent pas ces scientifiques ce genre de raisonnement qui moi, me semble pourtant limpides...

 

Seulement, comme je le disais plus haut, cette incompréhension me paraissait assez louche. Après 20 ans de business de l'info, on développe un instinct... Quand quelque chose est louche et qu'il s'agit d'une problématique collective, cherchez pas deux heures, ca pue l'histoire de pognon et d'oligarchies qui se gavent en corruption pure sur le dos du peuple en lousdé. C'est systématiquement le cas sur presque tous les sujets de société.

 

Les pseudos scientifiques français, peut être bien qu'ils ne veulent pas comprendre le raisonnement basique sur l'hormone de croissance parce qu'ils sont payés pour ne pas comprendre... C'est l'idée saugrenue qui a traversé ma cervelle dérangée... et qui a commencé à se confirmer quand j'ai lu la manière dont était déterminé le remboursement de l'hormone de croissance par la sécu... les paramètres pour être éligible à ce remboursement sont aberrants, 100% dictés par des critères financiers et non médicaux.

 

corruption2

 

J'ai trouvé aussi dans la bouche de scientifiques français des propos pathétiques. Citons un gars qui interrogeait très sérieusement la société de l'intérêt de remettre à niveau les hormones. Dans la même interview, il était ok pour les compléments de vitamines (qui ne sont qu'une remise à niveau des seuils elles aussi). Cherchez la logique. Prendre des vitamines quand on en manque, c'est OK. Des minéraux. C'est OK. Mais non pas les hormones, ca, c'est pas OK. C'est interdit... cela sert à rien. Voilà l'explication donnée... même s'il est avéré qu'on en manque aussi...

 

La question fut donc pour moi de comprendre pourquoi cette histoire d'hormone de croissance était si sulfureuse.

 

 

Qui était dérangée ? Qui perdait ? Pourquoi ?

 

Je suis parti étudier ce qui se passait aux USA sur le sujet, car ce qui est intéressant aux USA, c'est leur côté pragmatique et leur amour de la techno et de l'innovation.

 

Les adeptes du anti aging aux USA tiennent le discours suivant : avez vous déjà mesuré le risque qu'il y a en tant qu'individu à laisser le niveau d'hormone de croissance, de testostérone, de DHEA et de mélatonine regresser massivement entre 40 et 80 ans ? Avez vous saisi les risques santé que vous prenez par cette désinvolture ?

 

Hein ?

 

Ils posent donc la question inverse ! Personne n'est capable de répondre. C'est bien le souci numéro 1 de cette histoire.

 

Il y a bien sûr des détracteurs américains nombreux, mais je vais l'écrire en caractère gras, JAMAIS AUCUN N'A APPORTE UN ARGUMENT RATIONNEL. Je n'ai trouvé aucun argument. Ils passent tous leur temps à dire que c'est dangereux, mais aucun ne produit d'études à très long terme. Il n'existe aucun suivi, aucun test sur un sujet aussi fondamental que le vieillissement et la santé qui en découle avec l'hormone de croissance.

 

Je me suis reposé la question.

 

Pour qui roulent tous ces mecs qui cherchent à faire peur sans apporter de solutions ou de fait scientifiques (toutes leurs déclarations reposent sur des études où les sujets recoivent des doses massives, ce qui est encore une fois très éloigné du but des anti aging) ? Ils sont manifestement payés pour faire peur... Pareil qu'en France. Tiens tiens !

 

 

De très nombreuses personnalités sont sous hormone de croissance

 

Parallèment, j'ai découvert que presque l'intégralité des physiques masculins secs et musclés qu'on peut voir en photos ou vidéos sont sous hormone de croissance. Les sportifs en prennent tous car il est très difficile de détecter un excédent sous forme de dopage (ils oscillent entre 10 et 100 fois les doses normales anti aging, ce qui permet donc de justifier que c'est dangereux...). L'hormone de croissance gère l'insuline et la masse musculaire, donc le pourcentage de graisse des hommes. C'est donc très utile pour les mannequins qui font les couvertures par exemple.

 

De très nombreux acteurs en prennent. Certains l'ont déclaré. D'autres se retrouvent en 6 mois avec une musculature impressionnante pour la préparation d'un film... Là, la réaction est toujours la même. Ah lui, il a ça car il a un coach et du bon matos... mais bien sûr. Un coach magique... !

 

Des business men très connus en prennent aussi comme le fondateur de Paypal Peter Thiel (47 ans) et investisseur précoce de Facebook qui est un très gros Venture Capitalist dans la techno. Il pèse 2 milliards d'euros. Il est à l'origine de nombreux projets techno. Il baigne dans l'excellence humaine, la techno et la science...

 

 peterthiel

 

Que dit il ?

 

Il suit le régime paléo (qui est également mon régime, du juicing avec de la protéine et des graisses adéquates), il limite au maxi les glucides (mon cas aussi) et il prend sa dose d'hormone de croissance  (pas encore, suis méga en retard sur le sujet, mais je bosse ma courbe d'apprentissage à fond... donc bientôt mon cas).

 

Blague à part, entre un médiocre médecin français qui couine que c'est dangereux sans parler de recherches sérieuses en backup et un esprit aussi brillant que Peter Thiel, sérieux, vous misez sur quel cheval vous ? Lire que ce mec est parvenu aux mêmes conclusions que les miennes, alors qu'il baigne encore une fois dans une population ultra filtrée en terme d'intelligence, ce fut pour moi une confirmation rassurante sur mes choix. Il n'y a pas 36 solutions techniquement pour solutionner la difficile équation de la santé, du freinage du vieillissement et de l'aspect visuel.

 

Des politiciens, des metteurs en scène comme Oliver Stone carburent chaque jour avec cette hormone également... bref, une bonne partie de la world élite s'envoit de l'hormone de croissance.

 

 

Comment sait on que beaucoup se shoote à l'hormone ?

 

Il y a un papy body buildé qui fait des pubs dans le journal American Airlines depuis des années. Il a 74 ans et ressemble à un mec de 50 ans en très grand forme. Il a sorti un livre. Son business anti aging dépasse les 100 millions USD. Il a 10.000 clients qui dépense chaque année 10.000 USD, chiffres 2010, car depuis tout est secret... Si lui a 10.000 clients, il n'est pas seul sur le créneau... tous les grands hopitaux ont des filiales wellness et anti aging... je vous laisse donc deviner la taille de cette élite américaine qui a oublié les recommandations des scientifiques...

 

hormone de croissance - docteur jeffrey life

 

L'hormone de croissance coute 1000 USD par mois à vie... La majorité des américains sont obèses et ne soucient plus de leurs apparences physiques depuis bien longtemps. Donc la population qui est capable de payer 1000 USD par mois et qui a un intérêt professionnel ou personnel à le faire n'est pas énorme.

 

Il y a 2% des ménages qui gagnent 250.000 USD et plus par an sur un global de 117 millions. Soit 2,2 millions de ménage capable d'assumer financièrement.

 

Il faut en outre considérer qu'il existe une loi fédérale régulant très très fortement l'utilisation de l'hormone de croissance. Les médecins doivent prouver que leurs patients sont en déficience... la bonne blague... Evidemment, vous l'aurez compris, personne n'est d'accord pour déterminer qui est en déficience et qui ne l'est pas...

 

Sans compter qu'il est impossible d'avoir une idée de la distribution de l'hormone de croissance sur le sol américain avec le marché au noir.

 

Enfin, je trouve particulièrement dangereux d'avoir cette interdiction, car acheter de l'hormone est aussi risqué qu'acheter de la bonne drogue. On ne sait jamais ce que le fournisseur a mis dedans, y compris les fournisseurs officiels qui ne font que du bruit marketing sans volonté de délivrer le produit dont il parle.

 

Une injection d'hormone de croissance représente 333.000 nanogrammes contre 2000 nanogrammes dans les cachets à avaler dont la majorité de l'hormone ne parvient jamais à sa destination, détruite par la digestion en cours de route... ce qui n'empêche pas toutes les grandes marques GNC, Walmart... d'en vendre...

injection hypodermique

 

 

Bref, c'est l'âge de pierre où tout est possible.

 

Les autorités sont comme d'habitude dépassées. Et c'est le farwest du côté des entreprises... Au final, comme dans toute ruée à l'or, les consommateurs non avertis se font niquer dans les grandes largeurs. Obtenir un résultat en tant que consommateur exige définitivement de s'y connaître parfaitement...

 

Plus proche de nous, on a en Belgique francophone une grosse pointure mondiale Thierry Herthogue âgée de 57 ans qui pratique depuis 20 ans les traitements hormonaux. Il a monté une association anti aging composée de 7900 membres dans le monde... Ca fait quand même pas mal d'esprits du secteur convaincus par un truc qui est sensé être ultra dangereux...

 

 thierryhertoghe

 

Dans une de ses lettres récemment, il publiait qu'aucun de ses clients n'est mort ou n'a connu de gros soucis en 20 ans de prescription. Au contraire, ses patients en mauvais état au départ ont des chiffres deux fois inférieurs aux statistiques en terme de problèmes de santé à long terme.

 

 

Cela pose trois gros soucis !

 

1 - il ressort qu'il existe un monde à deux vitesses. En haut, l'élite qui utilise massivement des traitements pour s'offrir 10 à 20 ans de vie en meilleure forme et qui planque ensuite la combine parce qu'elle assume pas.

 

2 - la norme sociale est complètement verrolée. Tous les médias véhiculent des hommes aux physiques ultra "lean" en laissant penser que l'entraînement physique et la génétique sont les responsables de cette situation. Alors qu'il n'en est rien. Ils sont massivement piqués à l'hormone de croissance ou alors très jeunes en dessous de 25 ans au moment où les hormones naturelles sont encore au top. Du coup, quand les mecs normaux commencent à faire des efforts en salle de sport, ils craquent tous parce que les résultats ne sont pas là, alors qu'en réalité, les résultats ne peuvent pas être obtenus par des biais classiques. Je ne parle même pas des compétitions qui sont vérrolées de A à Z. Certains sportifs s'injectent tranquilou 100 fois la dose anti aging... l'hormone de croissance agissant directement sur les protéines en accélérant le métabolisme.

 

naturel

 

3 - toute l'expérience est en train d'être accumulée par des sociétés privées (les fameuses data de suivi des patients que j'aimerais lire) alors que le vieillissement est une problématique mondiale humaine qui exige des réponses vérifiées et indépendantes du pognon. Certaines sociétés ont plus de dix ans de recul avec des données patients. Les rendront elles publiques à terme dans une décennie de plus ? Saurons nous au delà du bullshit manipulatoire si l'hormone de croissance produit réellement des résultats ?

 

 

Alors pourquoi ces élites planquent elles cette histoire d'hormone de croissance ?

 

Je comprends bien quand Daniel Craig pour Skyfall à 46 ans déboule sur un plateau TV anglais et lâche tranquillement qu'il s'est préparé 6 mois physiquement pour obtenir sa silhouette. Cela casserait le rêve s'il arrivait avec sa piquouse du jour dans la main et qu'il nous annoncait fièrement que la biotechnologie fait des miracles aujourd'hui sur les hommes matures...

danielcraig

 

Je ne remets pas en cause l'entraînement qu'il y a derrière. L'hormone de croissance n'augmente pas les performances musculaires par la force de la pensée. Il faut bosser dur. Seulement, l'hormone de croissance permet de réguler l'insuline et donc le niveau de sèche, ce qui est la composante la plus dure en terme de silhouette humaine.

 

Mais pourquoi tout cet acharnement à dénigrer la solution hormone de croissance ?

 

Perso, ma conclusion, c'est que l'hormone de croissance marche. Elle freine le vieillissement d'environ 50% selon différentes sources de terrain. Et elle provoque une santé meillleure. Bien meilleure a priori. C'est là un très très gros souci.

 

 

Qui perd à ce que les gens soient en meilleure santé ?

 

La troisième industrie du monde la plus rentable... la pharmacie... dont la capacité de lobby n'est plus à démontrer (euh pour les innocents, le mot lobby, cela veut dire corruption officielle et autorisée de fonctionnaires ayant un pouvoir de régulation, décision, d'acheteur...). La pharmacie vit de la maladie des gens. Avec des gens en bonne santé, c'est un chiffre d'affaires qui s'écroule. Ces gens n'ont absolument aucun intérêt à ce que des mesures simples de bon sens et productives soient prises pour une meilleure santé. Il en va de leur survie économique.

 

Les Etats qui sont au bord du gouffre avec les déséquilibres démographiques et qui ont absolument besoin que les baby boomers claquent le plus vite possible pour résoudre les équations financières impossibles de l'Etat Providence

 

Autant dire que si aucun test sérieux à grand échelle n'a été entrepris durablement sur cette histoire d'hormone, c'est que les principaux joueurs du monde sont gênés directement en cas de résultats positifs.

 

Voilà pourquoi pour moi, on assiste à un tel acharnement à faire peur. Voilà pourquoi il n'y a aucun débat rationnel possible. Nous sommes en pleine corruption, la sphère privée étant en total accord avec la sphère publique pour nous rendre malade et nous faire crever au plus vite.

 

 

La mauvaise santé de la population est le but.

 

Il y a aucune parano ou théorie du complot derrière cette affirmation. C'est le but ! Que cela vous heurte ou non ! C'est une réalité politique.

 

Prenez le cas de la France. La mélatonine et la vitamine D sont deux piliers qui peuvent améliorer considérablement les statisiques santé des français. La mélatonine a été interdite pendant longtemps et a subi de nouveaux les attaques en 2011 comme je l'explique dans cet article. Quand à la vitamine D, les recommandations par jour sont ridicules ce qui bloquent les fabricants de complexes multi vitaminés. En fait, les autorités ont limité l'utilisation de ces deux produits qui coutent presque rien à des niveaux qui n'apportent pas de bénéfice santé.

 

Pensez vous deux secondes qu'ils s'agissent d'un hasard cette limite juste au dessous des bénéfices ? Oui ?

 

Ils ont fait pareil avec la testostérone en crème !

 

En fait, aujourd'hui, on connaît le cocktail anti aging efficace. Il y a la mélatonine, la testostérone et l'hormone de croissance accompagnée de doses en Q10 et du couple vitamine D avec Omega 3.

 

6 produits.

 

Les 4 plus importants de la liste sont bloqués légalement à des seuils inférieurs à ceux qui déclenchent des bénéfices santé... ou carrément bloqué tout court comme l'hormone de croissance.

 

Est ce un hasard ?

 

Ou une volonté politique claire de détruire la santé des français ! Faut arrêter avec le hasard... 66% d'erreur (4 sur 6), ce ne sont pas des autorités sanitaires incompétentes qu'on a en France, ce sont des escrocs corrompus et incapables de maîtriser les problèmes posés par les courbes démographiques qui exigent des réformes majeures de notre système.

 

 

Exercice pratique pour moi

 

J'ai donc pris RDV dans la clinique anti aging du plus renommée hôpital de Bangkok (le seul qui est noté sur les standards américains en Asie) au mois de juin pour faire un check up et découvrir mes taux d'hormones, vitamines et tout le reste. RDV à mon retour du Costa Rica pour la suite de cette aventure... La plaisanterie du check up coûte 1500 euros !

 

L'Etat français et ses pseudos scientifiques, y a belle lurette que j'ai arrêté d'écouter leurs conneries et de respecter les règles de leur jeu. Et je vous invite à le faire également si vous ne voulez pas finir comme tous les zombies occidentaux qui traînent dans les rues de Bangkok, gras, aux visages hagards, à l'énergie faiblarde... (je ne parle même pas de ce que je vois au Costa Rica où les gringos et les latinos se tirent la bourre à celui qui est le plus déglingué...)

 

Je préfère Stallone qui à 67 ans, ressemble à autre chose. Pour la petite histoire, Stallone s'est fait choper à la douane australienne avec des seringues et des doses d'hormone de croissance. Tout le monde lui a éclaté la tête qu'il se dopait. Il a répondu : ne confondez pas l'hormone de croissance avec les stéroïdes. C'est l'hormone du futur. Dans 20 ans, tout le monde en prendra...

 

Suis pas bien certain que Stallone ait saisi qui jouait la partie en face sur cette question... à moins que Stallone pense derrière le mot TOUT LE MONDE, tous les mecs qui ont du blé et des neurones...

 

Charles Dereeper

Publié dans Blog

Poser cette question de la confiance peut paraître osé au premier abord, surtout que je suis Mister Nobody, expatrié de surcroît, sans background médical affichable sur mon CV...

 

C'est donc avec une crédibilité zéro que j'attaque le sujet. C'est pratique en même temps. Vous n'attendez rien de moi de sérieux... Je vais pouvoir vous attraper fastoche !

 

Il m'a fallu une décennie environ pour perdre totalement confiance dans les autorités sanitaires, alimentaires et certaines zones médicales en France (comme dans les autres pays).

 

La dégradation a été lente, suite à une accumulation de faits qui m'ont fait réfléchir. Menant une vie internationale depuis des années, j'ai pu observer différentes organisations sociales, aiguisant ma perception des mensonges et des failles, car les distorsions sont toujours locales en fonction des cultures du coin et non mondialisées et structurées...

 

Je vais en évoquer quelques uns ici en vrac, dans le désordre chronologique.

 

1 - Prenons la mélatonine, qui aide à dormir et à grosse dose, peut servir d'anti douleur. La mélatonine ne coûte presque rien et se retrouve en compétition frontale avec des médicaments hors de prix. Elle est en vente libre dans de nombreux pays développés dont les USA. La science a établi de nombreux bénéfices pour l'être humain. Seulement la science est soit mondiale, soit bidon... ou alors... ?...

solgar-melatonine-2mg-60

La France se bat depuis 2011 pour contrecarrer l'essor de la mélatonine. Xavier Bertrand (ministre de droite, mais la gauche et la droite ne sont en fait qu'une seule orientation politique similaire en France, qui se résume en deux mots, gocho corrompu) classe la mélatonine en substances vénéneuses... ce qui interdit de facto à la vente les pillules de plus de 2mg (notez bien qu'on peut toujours prendre plusieurs pillules ensemble de 1,5g, ce qui est pathétique comme mesure), sachant que l'effet anti douleur se déclenche à 3mg.

 

En mars 2014, le conseil d'Etat confirme la décision de Xavier Bertrand (qui ne repose sur aucun fondement scientifique), ce qui est assez inquiétant pour la notion de justice de notre pays... Le ministre a fourni plus de 50 effets secondaires.

 

Accrochez vous bien. Ces effets secondaires n'existent pas aux USA et dans les autres pays européens. Ce sont des effets secondaires juste sur la population française... hahhaahhhaahaha. Elle est belle la science... Certains ont contacté l'Agence française de la sécurité des médicaments qui s'est révélée parfaitement incapable de justifier scientifiquement la mesure de Xavier Bertrand confirmée par le Conseil d'Etat.

 

 

2 - J'ai déjà relaté mes recherches personnelles sur le sucre du glucose fructose à base de maïs sur mon blog du Costa Rica ici http://charlesdereeper.com/vivreaucostarica/Ch4.html dans mon challenge perso de ne pas tomber malade pendant 5 années consécutives en changeant d'alimentation (en virant aussi les huiles dégueu, les calories inutiles et deux autres orientations stratégiques...).

glucosefructose

J'ai vraiment été choqué à l'époque quand j'ai découvert que jamais aucune étude sur ce sucre industriel présent partout dans notre alimentation, n'avait vraiment été testée avant sa mise sur le marché en vente libre dans les années 70 aux USA. Pour le coup, il est beaucoup plus dangereux que la mélatonine car ce sucre n'est pas reconnu par le corps humain qui est incapable de quantifier son absorption. Si la science se donnait la peine de tester son impact sur les humains, il ne fait aucun doute que les conséquences visibles seraient très rapides à se manifester. Mais encore une fois, tout ce qui touche au taux d'inflation d'un pays par le biais des coûts de fabrication alimentaire, est totalement intouchable justement comme j'ai essayé de l'expliquer dans mon article sur les nuggets de poulet...

 

 

3 - Je suis fan du professeur Montagnier, le découvreur du Sida. Quand ce petit bonhomme s'exprime, c'est un bijou de concentré d'intelligence. Ses recherches sur l'eau en cours sont passionnantes et ont confirmé bon nombre de mes observations personnelles. L'eau est probablement la clef du mystère du transport des informations énergétiques (la physique quantique est incapable d'expliquer comment une information peut se propager au même instant aux 4 coins de la terre, bien plus rapidement que la vitesse de la lumière, dans un phénomène multi directionnel assez désarçonnant). L'eau est codable. Les émotions humaines sont codables. Je souhaite de tout mon coeur que le professeur Montagnier parvienne à ses fins en concrétisant des applications commerciales au delà des démonstrations scientifiques.

 sida-luc-montagnier

Seulement, un jour, le professeur Montagnier a dit des choses bizarres qui m'ont beaucoup beaucoup perturbé...

 

Il a dit qu'on pouvait attraper plusieurs fois dans sa vie le VIH sans le savoir et s'en débarasser tout seul avec un bon système immunitaire. Il a en outre expliqué que le lien entre virus du SIDA et VIH n'était pas clair du tout...

 

Ces affirmations sont énormes vu que toute ma génération est obligée de queuter dans un bout de plastique pour se protéger de cette merde de SIDA, et que franchement, queuter dans du plastique, c'est très loin de l'immense beauté du contact qui peut s'opérer entre un homme et une femme dans un lit. Des milliards de gens sont emmerdés avec ce VIH. Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il serait bienvenue d'avoir des certitudes scientifiques concernant le VIH car cela peut changer le quotidien de milliards de gens encore une fois !

 

Le professeur Montagnier s'est rétracté plus tard en expliquant que le journaliste avait posé des questions un peu perverses et qu'il avait lâché cela dans une phrase en réaction et non de manière réfléchie.

 

Je me suis procuré après de nombreuses recherches l'interview d'origine dans laquelle les affirmations du professeur Montagnier avaient été faîtes histoire d'en avoir le coeur net. Et là, le doute n'est absolument pas permis, ne serait ce qu'une seule seconde. L'émission en elle même est basée sur la recherche des idées underground.

 

Donc il est impossible pour le professeur Montagnier de jouer à la victime innocente. Il savait dès le départ où il mettait les pieds.

 

En outre, quand il fait ses révélations, ce n'est pas une phrase, mais un speech de 5 minutes sur le sujet du VIH qui se déclenche en Afrique à cause des conditions sanitaires et des mauvais systèmes immunitaires humains. Et il n'y a aucune question de la part du journaliste, capable de désarçonner. Il y a juste un scientifique qui s'est battu pendant 30 ans contre un phénomène qu'il n'a pas percé et qui émet des gros doutes par rapport à son diagnostic d'origine... Le journaliste est médusé par les révélations du professeur Montagnier. Il ne dit pas un mot tout du long ! La rétraction est triste. Elle montre en souterrain ce qui se passe à chaque fois que la vérité ne colle pas avec la propagande officielle...

 

 

4 - JASON VALE aux USA a fait 63 mois de prison pour avoir fait la promotion de la vitamine B17 contre le cancer, la laétrile présente dans les noyaux d'abricot, une substance interdite à la vente aux USA dans des conditions louches. Il était atteint d'un cancer en phase terminal et devait mourir. Prêt à tout, il essaye cette solution dont il a récupéré des témoignages... et sauve sa peau... Il passe à la TV, aide des milliers de gens atteint de cancer et finit... en taule... logique non ?.... ben oui, il fait la promotion d'une solution interdite qui peut sauver des vies...

 

Il vit toujours 27 ans après sa phase terminale... Cela paraît totalement incroyable. Les infos sont ici http://www.apricotsfromgod.info/jvale/

 jasonvale

On se dit que les grandes associations mondiales de lutte contre le cancer vont démarrer des études parallèles pour quand même vérifier l'hypothèse de la solution... Au delà du big business des pharma, on est quand même tous la pour trouver une solution dans le traitement du cancer, quand bien même cela pourrait passer par des vitamines basiques qui ne coûtent pas chères à produire... Mais non, rien de rien... !

 

5 - Mon plus gros choc récent est arrivé quand Julien Venesson a révélé dans un passionnant article que des chercheurs avaient identifié un acide aminé capable d'annuler les effets dévastateurs des protéines au niveau des radicaux libres. Ce qui impacte directement le vieillissement humain, un sujet qui me tient fortement à coeur. La Glycine serait capable d'avoir autant d'effet que la restriction calorique sans ses inconvénients.

 julienvenesson

La protéine alimentaire est une grande question sur laquelle tout le monde s'énerve. C'est très compliqué de l'aborder sereinement. Je ne vais pas refaire le débat. Encore hier, je discutais avec un auteur qui m'a repris immédiatement en éclatant de rire quand j'ai osé comparer une protéine animale avec une protéine végétale.

 

Les protéines végétales sont parées de toutes les vertues et les protéines animales sont très très très méchantes, le diable incarné. La vérité probablement est que le mode de production de la protéine animale compte autant que sa nature. Si on massacre industriellement les animaux, on obtient des protéines de merde qui nous détruisent. Aucun miracle la dedans. Et au lieu d'accepter cette idée qui pue (une industrie agro alimentaire défaillante), on préfère affirmer que les protéines animales sont nocives pour la santé humaine...

 

En face, la protéine végétale, donc céréale associée à légumineuse, s'appelle une bombe à glucide, bien qu'elle ait la cote auprès de pas mal de gens, dont moi, dans le passé... C'est très simple. Depuis que j'ai arrêté la consommation de céréales et de légumineuses, j'ai perdu ma graisse abdominale en grande partie. Ingérer ces bombes à glucide le soir avant de dormir, c'est l'assurance de stocker méthodiquement chaque jour du gras inutile. Il faudra repasser pour me vanter les mérites des protéines végétales... Le seul moyen de les gérer consiste à faire beaucoup beaucoup de sport d'endurance, au moins 5 heures par semaine. C'est à la limite jouable pour les femmes, mais pour les hommes, la stratégie mène tout droit à une masse musculaire riquiqui (je parle des hommes de plus de 40 ans of course).

 glycine

Donc quand Julien Vénesson révèle que la Glycine permet de manger des protéines animales de bonne qualité sans être impacté au niveau vieillissement grâce à cet acide aminé qui aide le foie à gérer les mauvais côtés des protéines animales, on se dit que c'est tellement énorme en terme de santé que tout le monde va s'en emparer et que la France entière va être informée de cette découverte, qu'on va lancer de grosses recherches pour confirmer et explorer cette piste. En réalité, personne n'en a parlé... Absolument personne...

 

 

6 - Au début des années 80, un couillon de scientifique français salope son boulot et détermine que la carotte a un index glycémique très élevé tout particulièrement quand la carotte est cuite. Pendant plus de 30 ans, en France, les diabétiques seront interdits de carottes... jusqu'à ce qu'on découvre qu'en fait, les chiffres étaient foireux, que la carotte même cuite, n'a pas un index glycémique élevé... 30 années, une génération entière de diabétique privée de carottes...

 vegetal-carottes

 

7 - Le jaune d'oeuf est nocif pour la santé humaine. Il favorise les maladies cardio vasculaires à cause du cholestérol... combien de décennies on a pu lire ces conneries ? Après les années 2010, des études sortent suffisamment nombreuses pour contrecarrer ces affirmations bidonnées dans des conditions obscures que je devine presque. Aujourd'hui le cholestérol qui provoque les maladies cardio vasculaires, on en est de moins en moins sûr... Il a plusieurs formes et il semblerait qu'il ne bouche pas les artères comme on a tous entendu... Et surtout, le jaune d'oeuf est bon pour la santé humaine et non mauvais... Les études scientifiques sont formelles...

 

 

8 - Des expériences isolées menées dans des hôpitaux français et américains ont montré que les délais de récupération des malades pouvaient être sérieusement raccourcis (systématiquement le même résultat positif a été constaté à chaque fois) si on leur injectait des compléments vitaminés dans leur potion quotidienne au milieu des autres médocs. Imaginez le coût cumulé de chaque jour d'hospitalisation en moins. L'économie serait énorme. Les gens en plus perdraient beaucoup moins de temps dans la maladie. Croyez vous que le process a été généralisé ? Soigner les gens en partie, avec des vitamines... c'est une blague. Ce n'est pas scientifique..

 

.

 

9 - J'ai longtemps suivi le combat de Kokopelli pour la liberté des graines contre les semanciers qui cherchent à s'accaparer le vivant et le privatiser en collaboration avec pas mal de corrompus de la sphère publique. Kokopelli a perdu tous ses procès un à un à ma grande déception (à l'époque, je n'avais pas compris dans quel monde on vivait). Ce que je trouve de pathétique, c'est qu'un article est paru récemment sur l'un des 100 derniers agriculteurs qui utilisent ses propres semences de tomates et qui parvient à faire pousser des tonnes de tomate sans eau ni pesticides dans des conditions de vie difficiles.

 

L'article a cartonné et pour cause : ce que je trouve de pathétique, ridicule, triste, c'est de lire dedans que les chercheurs rennais de l'Inra sont en train d'étudier comment cet agriculteur irréductible qui a dit merde à toute la société, ses directives et sa corruption (donc qui a donné entièrement raison au combat de KOKOPELLI) a peut être trouvé un moyen important de produire de la nourriture de qualité dont on a besoin.

kokopelli

Au lieu que ces chercheurs se déplacent au procès de KOKOPELLI pour soutenir le combat ultra important des semences, non, ils ont fermé leur gueule comme des lâches et se pointent en douce ensuite pour étudier ce qui est totalement évident, que les semences les plus variées doivent être libres, que le vivant ne donne pas le meilleur de lui quand il est protégé, qu'il y a besoin de stress, de challenge et de compétition pour obtenir des résultats supérieurs.

 

On parle à travers de cette histoire de tomates de la vie sur terre. Notre système français détruit cette vie méthodiquement. Cet agriculteur fait la démonstration qu'on peut faire mieux, en pensant autrement, en dehors de la réthorique française de l'égalité, en dehors de l'association mafieuse entre entreprises privées et fonctionnaires vérrolés.

 

 

10 - En février 2015, les 4 plus grands distributeurs de compléments alimentaires dont Walmart (plus grand distributeur mondial bien plus gros que Auchan ou Carrefour) et GNC ont été attaqués aux USA : 4 produits sur 5 ne contenaient pas la moindre trace du produit ou nutriment qui était écrit sur l'étiquette. A la place, on trouvait souvent de la poudre de riz et de légumes... le pire étant que des produits qui marketaient SANS GLUTEN contenaient du GLUTEN...

 walmart

La vérité est que les entreprises se foutent littéralement des consommateurs crédules. Les consommateurs payent des fortunes aux Etats pour qu'ils régulent les entreprises, qu'ils contrôlent la qualité, les promesses commerciales, mais c'est le résultat inverse qui est obtenu.

 

Les entreprises achètent les régulations pour ne pas avoir à respecter les consommateurs.

 

Notre monde marche sur la tête. Tout est vérrolé. Je maintiens que la notion d'Etat doit être intégralement revue car c'est la variable qui introduit la distorsion dans la réalité de nos vies. Une entreprise concurrente attaquerait en justice pour couler son concurrent qui se retrouve en position de faiblesse le tricheur des compléments alimentaires. Mais quand un Etat corrompu est en jeu, il n'y a plus aucun espoir à avoir... Pour une info sur les complètements vitamines qui sort en zone publique aux USA, pour un scandale de viande de cheval au milieu du boeuf qui sort en France, combien de centaines d'excès étouffés à huit clos... ? Business is business...

 

La liste est sans fin des éléments qui m'ont fait réfléchir...

 

A un certain stade, il faut extrapoler.

 

Mon extrapolation est la suivante : les gens ne sont pas imcompétents. Toutes ces activités que j'ai cité, dans l'alimentation, la santé, la régulation de l'industrie agro alimentaire, sont à la fois politiques et bureaucratisées. Et les décideurs publiques sont loin d'être des ânes.

 

En face, il y a des industries. L'industrie pharmaceutique ne vit que des contrats publiques. Sa rentabilité mondiale en terme de marge la place dans le top 5 des industries les plus rentables avec des marges comprises entre 15 et 20% par an... cherchez l'erreur... Quand il y a concurrence pure et parfaite, de nombreux intervenants sont prêts à chasser les 17 ou 19% de rentabilité annuelle. La guerre des prix démarrent et les marges baissent...

 

Moi j'aime bien appeler un chat un chat. Il n'y a pas de concurrence dans le monde de la santé. L'attribution des contrats ou la création de lois sont obscures et donnent lieu systématiquement à de la corruption. Voilà la vérité.

 

Donc quand j'extrapole, je tombe sur le fait que les bureaucrates et politiciens sont corrompus intégralement. Comme je l'ai déjà écrit ailleurs, j'ai rencontré dans ma vie des lobbystes dont le job est d'acheter des fonctionnaires politiciens bureaucrates. Dans tous les pays du monde entier, y compris en France, la corruption fait rage. C'est une réalité. Cela n'a jamais été un souci de compétence. Ils savent tous parfaitement ce qu'ils font.

 

Il m'est donc impossible de faire confiance aux autorités parce qu'elles sont littéralement corrompues. Mes lobbystes sans se connaître entre eux, m'ont tous donné les mêmes chiffres : 90% des gens sont facile à corrompre. Il subsiste toujours 10% d'irréductibles qui ont des convictions qu'il est facile de déborder par des tactiques de votes et de commissions d'études verrolées qui leur font perdre leur pouvoir et laisse la corruption se réaliser. Au final, les industriels détiennent le pouvoir et imposent leurs solutions aux masses, même si elles ne sont pas compétitives ou efficaces.

 corruption

Au bout du bout, on obtient 900% de hausse depuis quelques années sur le secteur de la biotech américaine. On a des taux de profit beaucoup trop élevés pour être normalement obtenus sur un plan économique. Enfin, au bout du bout, on se tape des charges sociales et patronales sur les salaires en hausse constante qui sont détournées au profit des oligarchies de la santé.

 

Perso, j'en ai rien à foutre que les masses se fassent tondre par les industriels oligarchiques de la santé. Je n'ai presque jamais contribué à ce système. Seulement, de là à appliquer les recommandations de ce système pour ma propre santé, il y a un pas que je me suis bien gardé de franchir depuis 2007 où  j'ai décidé de reprendre ma vie en main physiquement !

 

Je ne peux que vous recommander de réfléchir avant d'écouter ces arnaqueurs corrompus qui font la promotion d'un modèle de société contraire à l'intérêt du peuple. Le plus gros mensonge consiste à faire émerger un Etat rempli de fonctionnaires bureaucrates qui oeuvrent contre les industriels capitalistes très méchants qu'il faut réguler.

 

C'est justement l'inverse dans les faits. Le contrôle absolu des industriels organisés en bandes pour piller les Etats qu'ils ne parvenaient pas à contrôler avant à cause de la concurrence privée... a lieu uniquement dans les pays où l'Etat est très important. Un fonctionnaire est beaucoup plus facile à contrôler qu'une entreprise privée, car il peut émettre des lois au nom du peuple qui a voté... Toute la beauté du système a consisté à convaincre les masses du contraire... que sans les Etats pour contrôler les entreprises, c'était le chaos.

 

Le vrai libéralisme a disparu de l'Occident. Nous avons maintenant une énorme farce à base d'oligopoles qu'il faut savoir décrypter pour s'en protéger... Si les français pouvaient comprendre que la compétition entre entreprises privées aboutit à des solutions plus vivables pour eux que des olipoles ou monopoles associés (par le biais d'une corruption insoupçonnable tellement elle est massive) aux Etats... Il ne faut pas regarder ce qu'on a déjà, mais ce qu'on pourrait avoir si on arrêtait cette farce...

 

Le système de santé est huilée en Occident. Il obtient un résultat certain. Je ne remets pas cela en cause. Je dis juste qu'il ne supporte aucune compétition et il assure une rente à ses intervenants parmi les plus élevées du monde économique, ce qui implique forcément des dysfonctionnements majeurs.

 

Il y a grosso modo 50% d'obèses et surpoids dans nos rues désormais, avec les conséquences santé que nous connaissons. De là à prétendre que les Etats aident à créer le problème en lui même, en coopération totale avec les grandes multinationales pour ensuite mettre en situation de dépendance les peuples et prélever au passage des montagnes d'argent en apportant des solutions, il n'y a qu'un petit pas, qui est de plus en plus facile à franchir.

 

Ce que j'essaye de vous dire, c'est qu'il est possible de vivre sans avoir les problèmes de santé qu'on a collectivement. Mais cela consiste à ne pas respecter les directives des autorités sanitaires... qui derrière leurs grandes déclarations appuyées par la justice, obtiennent un résultat discutable...

Le mois prochain, je ferais la liste de tout ce que j'ai modifié pour optimiser mon vieillissement.

 

Charles Dereeper

Publié dans Blog

Partout sur le net, même sur les grands sites à large audience et donc à influence maximale, nous pouvons lire qu'il faut faire de la cardio pour maigrir.

 

Je ne sais pas si les gens savent bien calculer ou s'ils savent de quoi ils parlent.

 

J'ai lu récemment dans le livre de Julien Venesson PALEO NUTRITION qu'un body builder avec 8% de graisse disposait encore de 20 à 25.000 calories de réserve à brûler. Des gars à 8%, yen a pas des masses. C'est déjà une sacrée performance le 8% ! En dessous de 8%, c'est la compétition à l'échelle mondiale. Le genre de défi que je ne me lancerais jamais... Surtout après 40 ans...

 

creatine

 

Traduit en chiffres, pour nous les communs des mortels normaux non bodybuildés sans abdo apparents qui excitent la gente féminine (pffff y a plein d'autres parties du corps, pourquoi cette obsession du 6 packs, le truc le plus dur à obtenir, bande d'ingrates), cela signifie que nous avons devant nous un stock de 50.000 à 75.000 calories en réserve adipeuse immédiat à dissoudre, sans même parler d'avoir un corps de body builder et sans parler des personnes en excès de poids qui elle ont autour de 150.000 à 200.000 calories en trop !

 

Faire de la cardio pour maigrir qu'ils nous racontent tous... la belle histoire. Laissez moi vous la conter même si je précise que je fais 3 à 4 séances par semaine de cardio à titre perso car comme le disait récemment Mel Gibson dans une interview aux US, "on a toujours deux ou trois babioles à brûler..."

 

1 minute de cardio en vélo elliptique au maxi de la résistance brûle environ 10 calories.

 

Si on fait TOUS LES JOURS, disons 25 jours par mois, 30 minutes de cardio en vélo, on obtient pour un mois 7500 calories dépensées.

 

Notez bien. Il faut absolument et impérativement conserver l'apport calorique par jour stable et identique à avant, alors que chaque jour, il faut pédaler et produire un effort qui créé à la fin un appel d'air sur le métabolisme de base en l'accélérant. C'est ce déficit qui fait maigrir !

 

Mais acceptons l'idée qu'on soit capable de résister à la faim chaque jour, en consommant des BCAA par exemple avant et pendant (10 grammes) et une petite dose de 10 grammes de protéines en poudre, genre un hydrolysat de protéines rapidement absorbables.

 

Pour consommer les 50.000 calories qu'on a en trop stocké sur notre corps, avec un déficit de 7500 calories par mois à raison de 25 séances de 30 minutes de cardio au maxi de la résistance, il faut 7 mois entiers d'efforts et de stabilité calorique !

Imaginons qu'on souhaite brûler juste deux kilos histoire d'affiner la silhouette ?

 

Résultat : 18.000 calories de déficit, soit 70 jours à pédaler tous les jours !

 

Très franchement, nous sommes tous instables dans nos comportements. On fait des écarts. On boit. Pour des raisons sociales, anniversaire, Noël, fêtes diverses, on prend des charges caloriques régulièrement. Tout ceci repousse l'échéance. Par rapport à la théorie, il est loin d'être inutile de surpondérer ces chiffres de 20% pour être réaliste et anticiper l'avenir correctement.

 

Il n'est pas exagéré de dire qu'il faut au moins 10 à 12 mois de cardio, presque tous les jours pour parvenir à un résultat concret pour les gens trop gros ! D'autant que beaucoup n'ont pas 50.000 mais 75.000 calories ou plus à consommer !

 

J'ai rencontré extrêmement peu de gens dans ma vie capables de s'engager dans un effort sportif de un an continu et quotidien. Très peu ! La très grande majorité lâche avant. Tout simplement parce qu'elle ne calcule pas l'équation calorique du départ et ses enjeux en terme de temps ! Devant l'absence de résultat concret après plusieurs semaines, le moral baisse et l'aventure se termine. Les plus motivés passent le cap des premiers mois... alors qu'il faut tenir au moins 3 trimestres pour voir les effets !

 

Que pensez alors des programmes américains qui promettent de vous faire fondre en 60 jours chrono comme INSANITY par exemple ?

 insanity2

L'idée, c'est que vos 10 ou 15kg de trop sont censés disparaître en créant un déficit calorique obtenu de manière très violente tout en contrôlant la diète de l'autre côté, donc ce que vous avalez.

 

Acceptons que 10kg représentent 95.000 calories stockés. Divisés par 60 jours, cela fait un déficit de 1600 calories par jour à entretenir sur une durée de 60 jours !!!!! (Chiffres extraits d'études de 2012 qui montrent que pour perdre 1 kg, il faut se délester de 9400 calories masse grasse)

 

Est ce crédible ? Combien y parviennent réellement ? Quelles sont les conséquences sur la santé en terme de radicaux libres ? L'excès de sport et d'efforts se révèlent dans toutes les études assez négatifs. Au delà d'une heure par jour, on se met à stresser l'organisme qui ne réagit pas super bien...

 

Si vous mangez normalement 2000 calories par jour (les riquains en mangent peut être 2500 / 3000 en moyenne pour devenir énorme), cela signifie que le déficit créé est de 80% sur les apports caloriques.

 

80% !!!!!!!!

 

Qu'en penser ? Même si mes chiffres sont approximatifs, on a une idée des enjeux. Perso, je passe mon tour... je ne me lancerais jamais dans un tel programme. Je préfère un effort de longue durée à coup de 200 ou 300 calories par jour, tranquillement, sans effet secondaire pour la santé !

 

Dans tous les cas de figure, contrôler son poids, sa masse graisseuse et son nombre de calories exige d'adopter une stratégie à long terme à horizon un an minimum. Tout le délire des promesses des régimes court terme ne sont pas jouables. Ils répondent à la faignantise naturelle de l'être humain et à son aptitude à gober les plus grosses salades (les Grecs viennent récemment d'élire un partie d'extrême gauche sur la promesse qu'ils vont arrêter de rembourser les dettes internationales... On parie combien que cela n'arrivera jamais ? Et pourtant ces couillons de grecs ont gobé collectivement une énorme salade bien verte...! Une de plus à l'échelle mondiale dans la très longue liste...).

 

Dès lors qu'on cherche un résultat concret, solide, durable, accompagné d'un bénéfice santé, c'est littéralement un chemin de croix qui nous attend. Et il est long le chemin à parcourir... Donc, soit on s'organise en sachant de quoi il en retourne, en montant sur son vélo chaque jour en sachant que le résultat final sera visible un jour on sait pas quand dans très longtemps, mais que finalement, ce qui compte, c'est de le faire chaque jour pour son bien être, soit on s'agite à court terme, n'importe comment, pour finalement tomber dans les 95% des gens qui échouent et qui finissent même par grossir au delà du poids de départ 5 ans après, après s'être agité...

 

Charles Dereeper

 

Publié dans Blog

Cette histoire de ventre plat m'a bien occupé les neurones. La malédiction comme je l'appelle, m'a bien bien fait chié !

En fait, j'ai perdu beaucoup de temps à cause de l'énorme pipo que tout le monde raconte sur internet. Je vais vous économiser beaucoup de temps si vous avez plus de 40 ans et que vous cherchez à avoir une taille fine et gracieuse ! On va direct à l'essentiel, ce qui marche, hors des sentiers commerciaux destinés à distraire la foule...

 

COMPRENDRE QUI PIPOTE ET POURQUOI !

Les sites de muscu sont un gros business d'affiliation pour la revente de produits - compléments alimentaires. Certains sont tenus par des passionnés. D'autres par des pratiquants. Mais le gros gros souci, c'est que pas mal de ces sites sont édités par des SEO qui n'en ont rien à branler de la musculation et du fitness. Ils embauchent des journalistes aussi peu motivés par le résultat qu'ils ne le sont en tant que adepte du fitness. Et tout ce petit monde pollue le net avec leurs conneries qui n'ont ni queue ni tête quand on finit par s'y connaître et surtout qu'on a accumulé assez d'expérience pour jauger correctement la situation. Ces sites de SEO sortent souvent en tête des requêtes google. Ils ne sont absolument pas dignes de confiance, se contentant de repomper du contenu américain ou français, les uns sur les autres.

Ensuite, une autre source qui égare, ce sont les sites pour Madame et Monsieur Michu, dit de santé, mais qui n'ont de santé que le mot. Les conseils émis sont quand on prend du recul, tout simplement RIDICULES ! Tout est superficiel, marketing à 100%. Définitivement, Madame Michu n'a plus aucune cervelle quand on voit ces sites...

Après, on a les fabricants de matos spécial abdominaux. Alors eux, sérieux, ils envoient du lourd en marketing pipo. Ils ont peur de rien... voici quelques exemples de machines que j'ai testé pendant plusieurs mois...

abdo-classique

 

AB-Glider-male

abdomachine

Puis, il y a les vendeurs de méthodes pour perdre du poids (à l'américaine, genre le contrat 90 jours que vous êtes gros moche dégueulasse et que dans trois mois chrono, satisfait ou remboursé, vous ressemblez à Daniel Craig si vous appliquez à la lettre les reco. D'ailleurs, regardez celui là qu'on a suivi, avant et après. Regardez les changements physiques qu'il a obtenu... Regardez bien même parce que franchement, il est le seul sur terre à avoir obtenu une progression aussi violente sur une période aussi courte... de là à imaginer que les délais sont faux ou que le gars n'a pas fait que manger des protéines... il n'y a qu'un pas que j'ose franchir sans complexe...).

Daniel Craig à 45 ans... en trois mois chrono...

Daniel-Craig-Body

 

Et il y a les vendeurs spécialisés pour avoir les 6 packs, les fameuses tablettes de chocolat. Alors eux, ils surfent sur un créneau. Mais disent ils la vérité ? S'appliquent ils à eux même ce qu'ils préconisent ?

Cela fait beaucoup beaucoup de monde qui a un intérêt à pipoter... Je me suis fait baiser par ces cons. Encore s'ils vendaient des choses efficaces, je suis OK pour payer. Mais le souci, c'est que ces marketers racontent des salades qui ne marchent pas, donc qui égarent.

J'ai enfin perdu du temps à ne pas savoir lire entre les lignes de ceux qui réussissent. Le mot clef à piger dans cet énorme bruit, est que le résultat final dépend à 50% de l'alimentation. Par alimentation, ceux qui réussissent entendent en réalité utilisation de compléments alimentaires type acides aminés, protéines, creatine... Moi, comme un gland, par alimentation, j'ai entendu dans ma tête, fruits, légumes, oeufs, poissons... Allez savoir. Chaque mot est doté de plusieurs sens hein ?....

Pour finir, il y a très peu de sites internet où des mecs de plus de 40 ans sont à la recherche d'abdo impeccables. La plupart de ce qui est publié et expérimenté, l'est par des jeunes de 20 / 35 ans qui n'ont absolument aucune idée de la claque de vieillissement qu'on prend dans la tête après 40 ans et des contraintes qu'on subit, baisse d'énergie, réaction du corps différente...

 

COMPRENDRE LE SOUCI AVEC L'ALIMENTATION CLASSIQUE

J'ai testé et échoué pendant plus d'un an sans rien comprendre. L'alimentation m'a donné un sacré fil à retordre...

L'équation est compliquée. Si vous faîtes du sport, du fitness, de la musculation, vous créez un appel d'air, une accélération du métabolisme de base, de l'anabolisme comme on dit. On se met à manger. On a faim. Et pof, les calories partent directement dans le ventre... on grossit.

Si on fait beaucoup de sport, on génère des radicaux libres, ce qui n'est pas bon pour la santé.

Si on avale beaucoup de protéines, il existe une énorme littérature qui est là pour nous stresser qu'on se détruit la santé. Après quand on rentre dans le détail des recherches, on découvre que cette diabolisation des protéines, le rapport campbell en tête, est du gruyère scientifique... Personne n'en a aucune idée. On teste sur 10 ou 20 ans, jamais sur la perspective d'une vie entière. Il s'avère que les faibles consommateurs de protéines sont en meilleure santé avant la retraite mais qu'après ils ont tendance à avoir des problèmes de santé du fait de leurs carences volontaires. En outre, ceux qui avalent du poisson ne sont pas touchés comme ceux qui avalent de la viande... bref, ce n'est pas le débat ici. Mais il s'agit de gruyère scientifique irrationnel ce vaste sujet des protéines.

Si on fait un régime en consommant moins de calories, les muscles de tout le corps disparaissent petit à petit et on finit par ressembler à une crevette... En plus, l'énergie baisse et avoir faim n'est jamais marrant.

L'enjeu du fitness consiste à prendre du muscle en étant sec ou en virant la graisse. Et pendant longtemps, j'ai basculé d'un état à un autre. Certes mes variations n'étaient que de quelques kilos. Mais c'est la logique qui m'échappait.

Tout ceci me laissait perplexe, très perplexe même, jusqu'à ce que je pige tout ce que je viens de vous écrire. Je vous avouerais que pendant un temps, j'ai fini par me dire que mon corps n'était pas fait pour ce jeu et que finalement, ceux qui y arrivaient, étaient dotés d'une nature physiologique adéquate.

Heureusement, je n'ai pas lâché et la règle du jeu a fini par apparaître !

 

POURQUOI IL Y A OBLIGATOIREMENT BESOIN DE COMPLEMENTS ALIMENTAIRES

Le secret des secrets !

Les acides aminés type BCAA changent la donne. Ils calment la claque de faim liée à l'effort musculaire. Ils sont incontournables. C'est impossible d'y arriver sans eux. Il faudrait avaler des kilos de viandes, poissons, oeufs pour obtenir la même quantité. Le nombre de calories serait alors ultra élevés. A moins de faire une à deux heures de natation par jour pour éliminer, je ne vois pas trop comment on peut brûler cet apport. Les BCAA sont les trois acides aminés qui construisent les muscles. Du jour où j'ai commencé à en prendre, j'ai vu tous mes soucis liés à l'alimentation normale disparaître. Mon équation calorique impossible à résoudre est devenu d'un coup totalement limpide et gérable...

bcaa

Ensuite, les jours d'entraînement, l'alimentation est effectivement capitale pour la récupération. Là aussi, il faut comprendre compléments alimentaires et non alimentation. Appelons un chat, un chat putain !

Autant, je suis incapable d'avaler les protéines en poudre (même les protéines bio de riz ou de chanvre) comme le font les body builders, plusieurs fois par jour, 7 jours sur 7, et je suis prêt à renoncer à mon résultat final en partie pour éviter cela, autant, il existe une protéine spéciale, qu'on appelle un hydrolysat de caséine, une sorte de protéines pré digérées absorbables très rapidement par l'organisme qui est d'une vraie utilité. Elle apporte ce qu'il faut en carburant au corps, sans avoir à avaler des kilos et des milliers de calories qui servent à rien.

Platinum-Hydro-Whey-Optimum-Nutrition

J'en prends 10 grammes de cet hydrolysat, 5 minutes avant ma séance de sport et 15 grammes au cours de la séance. Cette protéine pour éviter la destruction des muscles, qu'on appelle le catabolisme, doit être absorbée avec pas mal de glucides en même temps, donc un peu avant la séance et pendant. Le travail musculaire a besoin de glucose pendant l'effort. Cela ne sert à rien de vider les réserves. C'est paradoxal car naturellement, on se dit que pour maigrir, il faut s'agiter en faisant du sport et en mangeant moins. Certes oui, mais pas au moment où l'on s'agite, bien au contraire !

Beaucoup écrivent aussi qu'il faut consommer des glucides après l'entraînement pour aider à refaire les réserves de glucogène pour les muscles. Les dernières recherches popularisées par Julien Venesson (des chercheurs ont suivi du glucose radioactif après une séance de muscu) montrent que c'est inutile, voire néfaste. Il faut consommer uniquement des glucides à IG très bas. Sinon, ca part en zone de stockage...

Donc en synthèse, pendant une séance de fitness, on doit réfléchir à des compléments alimentaires adaptés. Sans eux, c'est impossible d'y arriver. Et on doit réfléchir à comment les ingérer.

Tout de suite après la séance, il faut aussi avaler 20 grammes de protéines, cad 3 oeufs environ (je fais deux blancs et un oeuf entier, car les jaunes d'oeufs en trop grand nombre m'étouffent et m'indisposent l'estomac). Et trois heures après, remettre une couche de protéines. Ce qui est toujours contraire à la logique qui veut que le corps utilise ses réserves pour maigrir...

Autre point, après avoir consulté les recherches, je me suis mis à prendre de la créatine. Les délires français sur la créatine ne me font ni chaud ni froid. Mon opinion est faite depuis bien longtemps sur les autorités sanitaires de notre pays, que ce soit le médical qui recommande sans peur des vaccins qui sont confirmés nocifs pour la santé des français, ou l'alimentation, type les produits laitiers et tout un tas de salades qui font qu'aujourd'hui, la moitié de notre pays est obèse. Donc leur opinion sur la créatine, je m'en bats les couilles. Il faut savoir que ces sales fonctionnaires véreux n'ont jamais consulté les chercheurs spécialistes de la créatine. Ils ont émis un avis à la con partial dénué de tout fondement scientifique... j'oserais dire, comme à chaque fois ou presque...

creatine-1

Le reste du temps, je ne mange que de la nourriture classique, enfin, en ce qui me concerne, mes jus de fruits et crudités avec des oeufs, des omegas 3, de l'huile de lin, des fruits secs... J'ai donné le détail de mon expérience alimentaire dans cet article !

En mettant en place ces 50% d'alimentation, effectivement, tout entraînement de fitness prend une autre dimension après 40 ans. Fini les claques de fatigue ou les coups de faim incontrôlable. On peut s'entraîner 5 jours par semaine sans être défoncé.

Certains expliquent droit dans les yeux qu'il faut manger uniquement des aliments naturels. Les besoins du corps exigés pour faire du fitness sont tels que c'est virtuellement impossible de les couvrir avec de la bouffe classique. Perso, j'en suis incapable et je n'ai pas envie de manger comme un fou. Je me sens mal dès que je mange beaucoup. Et je n'aime pas spécialement la viande ou le poisson. En outre, quand on voit le corps de ceux qui nous expliquent qu'il faut manger sainement que du naturel, je me permets de les questionner sur leur propre résultat. Manger que du naturel pour devenir comme eux ? Non merci...

Bref, en faisant ce compromis, en apprenant à gérer de manière optimal l'apport de glucides et de protéines au moment exact où il le faut, j'ai pu enfin maintenir ma manière de manger habituelle tout en développant les muscles et en éclatant la malédiction.

En gros, j'ai mangé plus pour maigrir. C'est paradoxal et c'est ce qui est si difficile à piger, surtout face à l'énorme bruit disponible sur le net en matière de fitness et d'abdo.

 

L'ENTRAINEMENT EN LUI MEME - LE SECRET QUI M'A ECHAPPE TROP LONGTEMPS

Je lisais et relisais des conneries, genre, il faut travailler les abdos comme ci ou comme ca. Je le faisais et rien ne marchait. J'ai acheté plusieurs machines aussi spécialisées sur les abdos. Cela a pris au moins un an de test ces conneries.

Un beau jour, j'ai pété un boulon et je suis revenu à mon idée de départ. Un muscle ne peut pas se développer sans une grosse résistance. J'ai de la graisse sur le bide parce que mon muscle n'est pas assez sollicité. Je suis passé direct à la presse à abdo et j'ai commencé à envoyer la sauce. Au fil des semaines, en un mois, j'ai monté la pression à son maximum, 80 ldb. Mon ventre a changé de couleur... Je faisais des 6 à 10 séries de 10 répétitions. 80 ldb, c'est assez lourd comme résistance, quasiment le poids d'une femme thaïe.

J'ai fini par trouver sur le net l'exact photo de la presse assez old schold que j'utilise dans la salle de gym de mon condo à Bangkok.

Ab Crunch - Machine11

Ab Crunch - Machine2

 

Franchement, c'est pas le top, mais cela suffit pour bosser la malédiction.

 

Pour moi, le top du top en presse à abdo, c'est ça :

abdomachine2

 

Au Costa Rica, chez moi, je n'ai pas la possibilité d'avoir une machine de la sorte. Faudrait l'acheter aux USA et la faire venir... mon avenir n'est pas durable au Costa Rica. Quelques années tout au plus... Je passe un tiers de l'année au Costa Rica. J'utilise la poulie haute sur une machine à dos pour répliquer le mouvement des abdos. Cela ressemble un peu à ça :

crunch a la poulie haute

 

Je le fais dans le sens inverse, assis. Et c'est efficace !

 

MAIS !!!!!

 

Travailler en résistance lourde, cela ne suffisait pas. Toujours pas. Je n'étais toujours pas satisfait !!!

J'ai failli trouver la solution mais pour une mauvaise raison, alors que je l'avais trouvé, je n'ai pas su concrétiser.

Il m'a fallu attendre 4 mois de plus et lire une petite phrase pour enfin comprendre que ma piste était la bonne et que je devais mettre le paquet dessus.

Le cardio doit se travailler non pas sur des vélos ellyptiques qui mettent en oeuvre les jambes, mais directement sur les abdos, en offrant une résistance limitée sans excès. En clair, on ne compte plus les répétitions et les séries. On travaille les abdos en temps. Par exemple 4 séries de 5 minutes. Pendant 5 minutes non stop, on fait les mouvements d'abdo, réguliers comme si on pédalait sur un vélo.

Ce qu'il faut savoir, c'est que le corps humain déstocke de la graisse de manière uniforme quand on fait du cardio. Seulement, il se trouve qu'il déstocke aussi de la graisse en local quand on sollicite les muscles suffisamment longtemps. Le cardio sur jambes fait qu'on a des jambes sans graisse, ce qui convient bien aux femmes qui ont tendance à stocker en haut des cuisses. Pour les hommes en revanche, c'est la merde, car on stocke en priorité sur la ceinture abdominale. D'où mon idée de cardio sur abdo !

Une fois qu'on a suffisamment entraîné son coprs, on peut passer à la vitesse supérieure et faire une séance entière de cardio abdo. En seulement 8 séances de 30 minutes de cardio concentrée sur les abdos, la gueule de mes abdos a encore changé pour devenir enfin acceptable ! Et solide. Avant, il suffisait que je picole du vin rouge deux fois par semaine pour me mettre à gonfler du bide. Désormais, la malédiction est sous contrôle !

Je suis entré en vitesse de croisière.

 

DEUX FOIS PAR SEMAINE - 30 MINUTES - SUFFISENT !

J'alterne maintenant les mouvements à fort résistance poids maxi et les séances de cardio d'abdo ! J'en fais deux fois par semaine de la cardio abdo. Je fais une séance concentrée sur les 6 packs et une séance concentrée sur les latéraux, les fameuses poignées d'amour. Une semaine sur deux, j'alterne avec des séances en force pure, toujours une sur les 6 packs et une sur les latéraux, avec les séances de cardio.

Avec cette formule, alimentation optimisée et entraînement adéquat, le ventre plat est accessible même quand on a plus de 40 ans !

Charles Dereeper

Publié dans Blog
Page 4 sur 5